Superman, man of Action

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Ven 11 Jan 2013 - 19:38

Oui, Funhouse reste aussi ma partie préférée pour le moment... Mais j'ai bien aimé ce nouveau chapitre.

J'aime aussi beaucoup "l'excuse" trouvée par Clark...

Bon et pour ne pas changer, j'ai hâte de voir davantage Luthor ^^

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Mar 12 Fév 2013 - 21:38

Chapitre 21 : Les Pieds sous Terre (4è partie)


« C'est n'importe quoi ! »
Clark n'avait pas l'habitude de s'énerver sur son lieu de travail. Quand il avait décidé d'utiliser ses pouvoirs pour lutter contre l'injustice, il était rapidement arrivé à la conclusion qu'il était préférable que « Clark Kent » soit aussi différent que possible de Superman, afin d'éviter les soupçons. Aussi faisait-il son possible pour changer ses maniérismes, sa façon de s'exprimer, et était même aller jusqu'à se créer des tics (et il remerciait en son for intérieur l'activité théâtre du lycée de Smallville. Qui aurait cru  qu'on pouvait cacher tant de choses avec une paire de lunettes ? ). Mais il avait un certain mal à se rappeler de les employer à l'instant présent.
« Calmez-vous, Kent ! »
Le ton de Georges Taylor, rédacteur en chef du Daily Star, était calme mais autoritaire. Cela suffit à baisser le volume de la voix du jeune reporter, mais pas à le faire taire.
« C'est du flan, cette histoire ! Luthor se sert de Superman pour détourner l'attention ! 
-C'est bien possible. Mais là, tout de suite, plus personne ne s'intéresse aux revendications d'une bande de mineurs en guenilles. Pas quand ils viennent de découvrir qu'un extra-terrestre vit parmi eux. »
Clark resta silencieux pendant un instant, mais si Taylor pouvait voir la main que ce dernier cachait sous son bureau, il pourrait voir celle-ci broyer lentement l’agrafeuse qu'elle tenait.
« Écoutez Kent. Tout ça, c'est de l'info. Tourne ça comme tu l'entend, mais « Un alien se cache parmis nous », c'est un sujet de tête. Avec suppléments pour les pages intérieures.
-Demandez ça à quelqu'un d'autre. A Corben, par exemple.
-C'est encore à moi de décider qui fait quoi dans mon journal. Et pour demain, dans mon journal, je veux une une sur la réaction des gens quand au fait que Superman est un alien, et je la veut écrite par Clark Kent. Et quand mon employé aura fait ça, il pourra peut être parler de cette fameuse grève qui lui tiens tant à cœur. Execution ! »
Pour tout réponse, Clark serra les dents et sortit du bureau de son rédacteur en chef tout en claquant la porte derrière lui. Jetant les restes de l'agrafeuse dans la poubelle la plus proche, il vérifia que son enregistreur se trouvait toujours dans sa poche, avant de se diriger vers la sortie de l'immeuble. La journée allait être longue.

Et la journée fut longue en effet. Il avait passé la matinée et une bonne partie de l'après-midi à recueillir l'opinion de « l'homme de la rue », comme on disait parfois dans le jargon, et se trouvait encore à rédiger ce fichu papier tandis que le soir pointait. Bilan des courses : La majeure partie d'entre eux déclarait être effrayé par la nouvelle. Clark était assez amusé par l'ironie de la chose : un bonhomme qui soulevait des voitures, la plupart des gens n'y croient tout simplement pas, peu importe les photos, ou les vidéos où on l'entraperçoit sur Youtube, et du coup ils s'en fichent comme de leur premier Ipad.. mais Ajoutez le mot « alien », et là c'est la panique. Bien sur, il était trop furieux pour trouver cela réellement drôle. Non pas parce que les gens avaient peur de lui, ça à la limite, il s'en fichait pas mal. Non, ce qui le mettait en rage, c'était l 'idée que Luthor s'était servi de lui pour se sauver les miches. Et en utilisant la fusée dans lequel ses parents l'avaient trouvé, en plus. C'était.....C'était.....Clark n'avait pas de mot pour décrire ce qu'il ressentait en ce moment. Si Luthor croyait qu'il allait se laisser faire, et bien il se.....
« Une autre infusion, Clark ?
-Non merci, M'dame Jenkins. »
Il mit enfin un point final à l'article. Il avait eu un mal de chien à l'écrire, celui-là, mais ca y'est il était prêt. Plus qu'à l'envoyer au Daily Star, et à....
« Hé, salut, p'tit gars.
-Bonjour, monsieur Corben.
-John. 
-Pardon. »
Corben s'installa sur le siège en face de Clark, et commanda un café.
« T'es sur le papier sur Superman ?
-Oui. « L'Homme d'Acier au piloris », « l'Amérique a peur », blablabla.....
-Je comprend. Moi, j'ai couvert la conférence de Luthor sur le sujet ce matin, on sentait le mec content de lui. »
Clark poussa un soupir.
« Tu m'étonnes. On commence à se poser des questions sur comment il gère ses affaires, et comme par hasard, il fait la découverte du siècle au même moment. 
-Votre café, monsieur. »
John Corben saisit la tasse de café tout en adressant un sourire charmeur à Madame Jenkins, avant de reporter son attention sur Clark.
« Haha. Ouais, le patron m'a dit que tu avais toute une théorie du complot là dessus.
-Parce que ça vous paraît normal, à..... »
Clark fut interrompu par la sonnerie de son portable. Au départ peu emballé à l'idée de devoir répondre, son expression changea du tout au tout lorsqu'il vit le nom de son interlocuteur, et c'est avec fébrilité qu'il décrocha.
« Allô ? Oui, monsieur Patterson ? Oui, c'est bien moi. Je voulais savoir si on pouvait se rencontrer aujourd'hui.....à 19 heures sur place, ça me va, oui. Très bien. Merci beaucoup, monsieur Patterson, à tout à l'heure. »
Corben but une gorgée de son café (qui était encore un peu trop chaud, d'ailleurs), tout en regardant Clark d'un air soupçonneux.
« Mmmm. Patterson, c'est un des leaders des grévistes, non ? Je croyais que le patron t'avait dit de ne pas faire d'articles dessus aujourd'hui. »
En guise de réponse, Clark laissa échapper un sourire satisfait tout en manipulant sa machine.
« Monsieur Taylor m'a dit que l'on verrait lorsque j'aurais envoyé mon article sur Superman. Hors.... »
Il cliqua une dernière fois sur sa souris, avant de commencer à plier sur sa machine.
« ….je viens de le faire. A la prochaine, m'sieur Corben.
-John, p'tit gars. John. »
Mais Clark n'entendit même pas la remarque alors qu'il se précipitait hors du café, son portable dans son sac. Seul dans le café vide, John Corben laissa son regard se perdre dans son café, pensif.
« Je vais devoir l'appeler, j'imagine, finit-il par laisser échapper dans un murmure. Chienne de vie. »
Après plusieurs minutes, il se décida enfin à finir sa boisson. Elle était glacée.

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Mer 13 Fév 2013 - 17:33

Hum... Corben bosserait-il pour Luthor que ça ne m'étonnerait pas...

Passage sympathique bien qu'il n'y ait pas d'action. J'attends la suite avec impatience !

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Mar 19 Mar 2013 - 20:41

Chapitre 22 : Les pieds sous terre (dernière partie)

« Monsieur Patterson ? »
Clark regarda autour de lui. L'endroit était désert. Les mineurs étaient rentrés chez eux depuis une petite demi-heure, reprenant des forces pour une autre journée de grève. Une qui aura peut être lieu dans l'indifférence générale. Enfin, sauf s'il pouvait l'éviter, songea Clark. Il laissa son regard s'attarder un bref instant sur le Metropolis River, avant de reprendre ses appels.
« Monsieur Patterson ?
-Je suis là. »
Le chef des grévistes apparut derrière lui. Son apparence bourrue cachait mal la fatigue sur son visage. Les derniers n'avaient sans doute pas été de tout repos.
« C'est vous, le journaliste ?
-C'est moi, oui. Clark Kent, du Daily Star. »
Le mineur le dévisagea un moment, avant de s'attarder sur le reste de l'apparence du reporter.
« Vous êtes un peu jeune, non ? »
Il laissa échapper un soupir las.
« Enfin, je ne vais pas faire la fine bouche. Pas trop le choix de toute façon. »
Sans plus attendre, Clark sortit son enregistreur, décidé à en finir le plus vite possible pour pouvoir rentrer chez lui et écrire son article au plus tôt.
« Monsieur Patterson, y' a-t-il eu des propositions de la part de la compagnie pour mettre fin à la grève ?
-A votre avis ? Avec cette histoire d'alien, ils n'ont même pas pris la peine de nous envoyer un accusé de réception, alors nous répondre.....
-Vous pensez qu'il y' a un rapport ?
Qu'est-ce que j'en sais ? Ce serait pas surprenant, avec la compagnie qui appartient à Lexcorp et tout. »
Patterson s'alluma une cigarette.
« Après, ça n'a rien de surprenant, ça. La plupart des grosses entreprises dans cette ville lui appartiennent, d'une manière ou d'une autre. Et on peut pas dire qu'il fasse dans la négociation. Lui, c'est plutôt le genre Attila. Veni, vidi, vici, tout ça.
-C'est de Jules César, ça.
-Ouais, possible. Moi et les comédies musicales, vous savez.
-Et vous pensez que c'est lui qui fait pression pour que..... »
Clark ne finit pas phrase. Il avait entendu un bruit, comme une sorte de « click ». Il tourna la tête, et il le vit. Un homme avec un fusil, situé sur le toit d'un des bâtiments. Un que Clark n'avait jamais vu auparavant. Et il visait Patterson.
« A terre, hurla Clark, tout en poussant son interlocuteur. »
Surpris par la geste étonnamment puissant du journaliste, Patterson fut projeté quelques mètres plus loin, tandis que Clark fut touché de plein fouet par explosion qui le projeta en arrière, tombant dans le fleuve. Tandis qu'il s'enfonçait dans l'eau opaque , deux pensées lui traversèrent l'esprit. La première, c'est qu'il avait perdu ses lunettes. La deuxième, c'est que c'est bien la première fois qu'il voyait un assassin travailler avec un mini lance roquettes. En tout cas, un qui en tirait des aussi rapides.
« Décidément, tout fout le camp, ajouta-t-il dans sa tête. »

Le tireur entreprit de recharger son arme, avec frénésie. Il était sensé touché les deux avec un seul tir, bordel. Il ne savait pas comment le journaliste avait réussit à le repérer, mais il n'allait pas laisser un pareil contre-temps gâcher son contrat. Une fois l'arme chargée, il chercha du viseur son autre cible. Coup de chance, ce dernier était encore sous le choc de l'assassinat du gratte-papier,et se contentait de regarder en direction de la rivière d'un air perdu. Un tir facile, songea le tireur. Enfin, la bonne nouvelle, c'est que jusqu'à présent, aucun signe de Super.....
« Joli jouet. »
….man. Le tireur se retourna quasi instantanément. L’Homme d'Acier le toisait du regard de ceux qui étaient de ne rien risquer. Le tireur songea un bref instant à sortir une réplique qui tue avant de lui exploser la cervelle (son arme avait été conçu spécifiquement pour au cas où ce dernier interviendrait , après tout), mais décida au final de simplement ouvrir le feu. Cependant, à peine avait-il eu le temps de poser le doigt sur la gâchette que Superman lui avait déjà arraché l'arme des mains, avant de la broyer sans forcer plus que cela. Puis, il saisit l'assassin, et le suspendit au du vide.
« Assez rit. Qui t'as rencardé ? Pour qui tu travailles ? »
L'assassin commença à ouvrir la bouche, comme pour répondre, quand il fut soudain pris de convulsions. Surpris, Superman le reposa au sol, , mais ce dernier mourra avant même d'avoir touché terre. Clark entreprit de l'examiner. Il avait une piqûre au niveau du cou. Sans doute lui avait-on inoculé quelque chose pour le faire taire si jamais il se décidait à parlé, peut être si jamais il s'excitait. Inutile d'être devin pour deviner qui avait ça.
« Luthor. »
Il entendit soudain une voiture arriver. Il jeta un coup d'oeil en contrebas, et reconnût Corben, visiblement paniqué. Que faisait-il là ? Avait-il suivi Clark ? Ou bien alors..... ?
Puis, il réalisa. Clark avait été frappé par une roquette avant de tomber dans le fleuve. Comment allait bien pouvoir expliquer sa survie, sans révéler son identité secrète ?

« Vous ! Vous êtes Patterson ? »
Le mineur regarda l'individu se diriger vers lui avec précipitation. Il avait encore du mal à le réaliser, mais.....on lui avait tiré dessus. Puis.....le journaliste....
Il fut interrompu dans ses pensées par le contact physique de la personne.
« John Corben. Daily Star. Je cherche mon collègue, Clark Kent. Il était ici ? »
Sans un mot, Patterson pointa du doigt la paire de lunettes au sol.
« Il.....Il a été touché.....est tombé dans le fleuve..... »
Sans attendre la suite, Corben s'élança en direction du fleuve.
« Clark ? Clark ! »
Tout était de sa faute. Si seulement il n'avait pas été....aussi faible. Si seulement il avait dit non. Ce gamin.....le considérait comme son mentor. Mais il ne savait pas à quel point il était pourri à l'intérieur. Et maintenant.....
Se détournant du Metropolis River, il ramassa les lunettes, tout ce qui restait de son collègue et ami.
« Clark Kent.....est mort. »

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Mer 20 Mar 2013 - 17:47

J'ai hâte de voir comment Clark va se sortir de ça^^ Bon chapitre !

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Ven 9 Aoû 2013 - 14:04

Chapitre 23 : Feu Monsieur Kent (1ère partie)

« Moi, je trouve que c'est un bon film. Au moins, c'est pas tout cheap comme avant.
-Je dis pas le contraire. Je trouve juste que c'est un peu dommage d'avoir réduit ce qui était une série à message à une série d'explosions, tu vois ce que je veux dire ? »
Jimmy Olsen secoua la tête. Clark Kent était vraiment un chic type, mais il prenait tout trop au sérieux. Même les films où des types avec des oreilles d'elfe discutent moralité dans l'espace.
« Comment un mec cool comme moi a pu devenir pote avec un geek comme toi ? »
Clark s'autorisa un sourire.
« Ho, c'est simple. Tu n'aurais jamais eu tes exams si tu ne m'avait pas appelé à la rescousse.
-Pas faux. »
Jimmy prit une gorgée de bière. Le bar où ils se trouvaient était l'endroit où se retrouvait tous les étudiants en journalisme après les cours. Pas cher, à proximité de l'école, bonne ambiance..... En plus, le patron était un chic type. Ancien boxeur, ancien marin, il aimait raconter à tout le monde ses « exploits » tous plus exagérés les uns que les autres.
« Enfin, bref, reprit-il. Tu comptes faire quoi une fois que t'auras ton diplôme ?
-Ben.....journaliste, quoi d'autre ?
-Petit marrant. Je voulais, t' as déjà commencé à regarder chez qui tu vas travailler ? Moi je pense que je vais faire photographe au Planet.
-T'as toujours été meilleur en photographie. Non, le Planet est trop.....mainstream ? Je sais pas, je préférerais parler de choses que les gens ont tendance à ne pas remar....... »
Il s'interrompit, et son regard se perdit derrière Jimmy.
« Une seconde. »
Il se leva de table et se dirigea au fond de la salle. Jimmy tourna la tête, pour voir ce qui semblait être une des serveuses en pleine dispute avec l'un des clients. Dispute dans le sens où le mec se prenait pour James Dean, et ne semblait pas réaliser que si la fille disait non, ça ne voulait pas dire « Oui Bobby, continue de me tripoter les fesses ».
« Hé, fit Clark. Je pense que tu devrais arrêter de l'embêter maintenant.... »
L'homme se leva, et Jimmy put constater les gros bras et les pectoraux d'acier du bonhomme, un peu dans le genre docker.
« …...s'il vous plaît, continua Clark, qui semblait soudainement se rappeler qu'il n'était pas lui-même un grand type baraqué, mais plus un gros pataud à lunettes.
-J'vais t'apprendre à te mêler de c'qui t'regarde ! »
Le type tenta de frapper Clark, qui poussa un petit cri de frayeur avant de s'écarter à la dernière seconde. Emporté par son propre élan, le docker s'étala contre la table située juste à côté, renversant au passage les consommations d'au moins trois autres clients.
« C'est quoi ce bordel, fit le patron, surgissant de derrière le comptoir.
-Ce sale con a essayé  de me tripoter, rétorqua la serveuse pointant du doigt le docker.
-Fous le camp d'mon bar.
-Mais enfin, Bibbo, rétorqua le docker.
-Fous l'camp avant que je t'en colle une ! »
Le type se releva, jeta un dernier coup d'oeil au patron, puis décida qu'il n'était pas nécessaire de se lancer dans une rixe avec un ex boxeur et quitta la salle.
« Pfiou, fit Clark en regagnant son siège. J'ai bien cru que j'allais casser mes lunettes. »
Malgré son attitude penaude, Jimmy ne put s'empêcher de remarquer la sourire satisfait sur le visage de Clark, comme quelqu'un qui venait de faire une bonne farce, ou de jouer le rôle de sa vie.
« Clark Kent, défenseur des opprimés. »

« Jimmy ? »
Il fallu un moment à Jimmy Olsen pour se rappeler où il était. Devant la tombe de Clark. Enfin, tombe, façon de parler. La vérité, c'est que comme son corps n'avait jamais été retrouvé, le cercueil était pour ainsi dire vide. Peut être était-ce pour cela qu'il n'arrivait pas à imaginer qu'il était mort. C'était étrange. Il se savait, et pourtant, c'était presque comme s'il s'attendait à le voir débouler du virage et dire un truc du genre : « Qu'est-ce que vous faites dans ce cimetière les gars ? On devait prendre un café il y'a une heure de ça. »
« Ca va aller, lui demanda Lois.
-Oui, oui, rétorqua-t-il. J'étais juste en train de.....réfléchir. »
Lois acquiesça sans un mot. Elle-même ne savait pas très bien ce qu'elle faisait là. Jimmy était l'ami de Clark, mais elle ? Elle ne pouvait pas le supporter. Dès la première fois qu'ils s'étaient vus, il y' avait quelque chose chez ce binoclard de la campagne qui l'avait agacée au plus haut point. Et pourtant.....elle était là. Plus affectée qu'elle ne l'aurait cru. Ho, bien sur, elle l'avait toujours respecté. Il était un bon journaliste. Et sa dévotion à sa « cause » était des plus admirables, surtout quand l'on songeait aux opportunités qu'il a refusé. Mais quand bien même....
« Ça restait une bonne connaissance, songea-t-elle. Et puis, tu accompagnes Jimmy à l'enterrement d'un des ses amis. Rien de plus.  »
Ça sonnait faux.
Elle avait fait un rêve cette nuit. Elle buvait un verre avec Clark, dans ce qui semblait être parfois un bar, et parfois un hôpital. Il était en sang, les vêtements en lambeau, mais il continuait à parler comme si de rien n'était. Elle n'arrivait pas à se rappeler de quoi il parlait, elle savait juste qu'il ne fallait surtout pas qu'il s'endorme. S'il s'endormait, il mourrait. Alors, quand il avait dit qu'il avait besoin d'un somme, elle l'avait supplié de ne pas le faire, de rester encore un peu. Pour tout réponse, il avait juste fermé les yeux, et posé sa tête contre le fauteuil.
Elle s'était réveillée en sursaut après ça. Elle n'avait aucune idée de ce que cela pouvait bien signifier. Enfin, si, elle voyait bien, mais c'était complètement ridicule.
« Vous êtes là, vous aussi ? »
Lois tourna la tête en direction de la voix. C'était Corben.




_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Dim 24 Nov 2013 - 21:23

Chapitre 24 : Feu Monsieur Kent (dernière partie)


« Hé ben, p'tit gars, t'en fais une tronche. »
Malgré sa remarque, John  Corben n'avait pas encore levé la tête en direction de Clark Kent. Mais il suffisait d'entendre le claquement de la porte pour savoir que le jeune reporter n'était pas exactement d'humeur joyeuse.
« Ho, bonjour, m'sieur Corben.
- Pour la millième fois, c'est « John ». T'as peut être envie d'en parler, non ? »
En guise de réponse, Clark s'affaissa sur le siège le plus proche, tout en poussant un soupir des plus prononcé.
« Non, non, finit-il par ajouter. C'est rien du tout, m'sieur Corben, pas la peine de vous inquiéter.
-C'est surtout pour la porte que je m'inquiète, p'tit gars. Si tu fais pas gaffe, le patron va te la faire facturer. »
Corben enregistra son ébauche d'article, avant de se tourner vers son collègue. Après tout, il avait encore une bonne heure avant de le rendre, largement de quoi faire les retouches nécessaires.
« Plus sérieusement, c'est ton papier sur les SDFs dans l'immeuble en démolition c'est ça ?
-Oui. Taylo.....Enfin, monsieur Taylor ne l'a pas pris. « Pas de l'info, pas la place », il a dit.
-Ce sont des choses qui arrivent.
-Je sais bien, c'est juste que.... »
Un autre soupir, plus las celui-ci.
« Ces gens, ils n'ont rien, rien du tout. Il y' a des femmes, des enfants parmi eux, et à tout moment, un bulldozer peut venir et tout raser, tout ça pour créer des appartements huppés pour des hommes d'affaire qui pourraient juste faire 5 minutes de plus en métro le matin. Et tout le monde s'en fiche. C'est pas juste.»
Pour toute réponse, John Corben fut pris d'un fou rire incontrôlable. Clark lui lança un regard désapprobateur.
« Ça n'a rien de drôle, fit-il d'un ton sec.
-Désolé, désolé. C'est juste que.....je suis tellement habitué aux vieux briscards complètements blasés que je trouve ta réaction.....rafraîchissante. »
Le jeune reporter ne répondit rien, et Corben pouvait voir à son attitude qu'il ne savait pas si on venait de se moquer de lui ou de lui faire un compliment.
« J'suis sérieux, p'tit gars. C'est tellement rare, de nos jours, les journalistes qui ont des opinions sur les choses et le font savoir. Mais toi, à chaque article, c'est comme si tu essayais de changer le monde. Surtout, ne change jamais.  »

« Sale journée, hein ? »
La réplique de Corben sonnait étonnamment faut, comme s'il s'était senti obligé de lancer une conversation qu'il n'avait aucune envie de commencer.  Lois et Jimmy ne répondirent pas tout de suite. Ils ne connaissaient pas très bien le journaliste du Star, mais ils savaient que ce dernier avait plus ou moins servi de mentor à Clark lorsqu'il était encore......Et puis, c'était lui qui avait été sur les lieux en premier. Ça devait être quelque chose pour lui.
« Ca va aller, monsieur Corben, demanda Lois ? »
Sans un mot, le journaliste regarda un moment la tombe de Kent, comme honteux. Et il resta ainsi, silencieux, comme coupé du reste du monde.
« Tout est ma faute, finit-il par murmurer. »
Les deux membres du Daiy Planet se tournèrent l'un vers l'autre, s'échangeant un regard interrogateur.
« Que voulez-vous dire, monsieur Corben, commença Lois.
-Vous auriez rien pu faire, poursuivit Jimmy. Vous étiez même pas là quand.......c'est arrivé.
-Ce n'est pas ce de ça que je parle.... »
La remarque de Corben mourût d'elle-même. Puis, il prit une grande inspiration, et se tourna vers ses concurrents.
« On organise un pot en son honneur dans une demi-heure, avec les collègues. Il y' aura surtout des gens du Star, mais si vous voulez venir, vous êtes le bienvenue. »
Lois et Jimmy acquiescèrent.  C'était le moins qu'ils puissent faire, après tout. Suivant Corben, ils s'éloignèrent de la tombe en silence, presque comme s'ils ne voulaient pas faire trop de bruit.

Il les regarda quitter le cimetière, dissimulé derrière une casquette et un journal. Il poussa un léger soupir de soulagement. Ils ne l'avait pas remarqué. Tant mieux. Ça aurait difficile de leur expliquer ce qu'il faisait ici. Après tout, il était censé être mort. D'ailleurs, il ne savait pas vraiment ce qu'il faisait là lui-même. Était-ce une réaction normale que de se rendre à sa propre tombe ? Ça lui semblait bizarre, mais en même temps, étrangement approprié. Après tout, de bien des façons, « Clark Kent » était presque une personne à part entière. C'était le but, quelque part. Il fallait que les gens puissent le regarder dans les yeux et ne pas voir « Superman », la figure Herculéenne, mais juste « Clark ». « Clark » le geek, « Clark » l'intellectuel, « Clark » la grande gueule à la voix fluette.  Il s'approcha à son tour de la pierre tombale. Mais s'il n'était pas « Clark », qui était-il en fin de compte ? Etait-il Superman ? Ou bien les deux étaient-ils des rôles qu'ils jouaient tour à tour, des parts de lui-même qu'il laissait ressortir au gré des besoins ? Ce qui l'étonnait au final, c'est que jusqu'ici, il ne s'était jamais posé la question. Après la mort de Ma et Pa, tout cela lui semblait tellement naturel. Mais là.....Mais là....Il ne savait pas comment il allait s'y prendre. Comment se poser entre deux interventions ? Comment rencontrer les gens qu'il s'était jurer de défendre, et comprendre leurs problèmes ? Comment prendre un verre avec un ami, ou manger un morceau chez madame Jenkins ? Il ne savait pas. A un moment ou à un autre, il allait devoir y réfléchir. Mais pas maintenant.
Il se mit à genou, et posa la main sur la pierre. Un étrange sourire apparût sur son visage.
« Adieu, Clark Kent, murmura-t-il. »

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Grimoald le Dim 24 Nov 2013 - 21:50

Sympathique diptyque. Mais Superman pourra-t-il rester longtemps autre chose que Clark Kent ?... (ça ouvre des gouffres, là, si on y songe !! Smile )

_________________
"Then he explained that the name was the important thing for inspiring the necessary fear. You see, no one would surrender to the Dread Pirate Westley."
avatar
Grimoald
Charlotte Heigarts

Nombre de messages : 168
Age : 34
Localisation : En route vers de nouvelles aventures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Lun 25 Nov 2013 - 17:29

Hum... Il va bien trouver un moyen de "ramener Clark Kent d'entre les morts" ^^ Bonne fin de diptyque, j'attends la suite ^^

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Macros le Mar 26 Nov 2013 - 8:51

Eh bien disons que Superman a dû passer un bon moment à se dire "merde, je fais comment pour revenir et expliquer ça, maintenant?". Avant d'apparemment de décider de remettre ça a plus tard parce qu'il est sur le point de chopper une migraine. Non, sérieusement, j'aime beaucoup l'ambiance calme, presque solennelle de ces chapitres, ainsi que les changements fréquents de perspectives.

Sinon, je dois dire qu'il y a quelque chose d'extrêmement amusant à voir Clark dire "M'sieur".

_________________
" Persons trying to find a motive in this narrative will be prosecuted ; persons attempting to find a moral in it will be banished ; persons attempting to find a plot in it will be shot. "
avatar
Macros
Chevalier de l'Ordre du Grand Navet

Nombre de messages : 866
Age : 31
Localisation : Well that was funny, was it not ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Mar 18 Mar 2014 - 9:53

Chapitre 25 : La nouvelle identité de Superman (1ère partie)

« Alors, combien de temps comptez-vous rester, monsieur Kelvin ?
-Peux pas dire. »
« Clarence Kelvin » jeta un bref coup d’œil sur son nouvel appartement. Aussi incroyable que ça pouvait paraître, il était encore pire que celui qu'il possédait quand il répondait encore en public au nom de Clark Kent. Mais bon, il était mort, il avait pas chipoter, non plus. Il avait déjà de la chance d'avoir réussit à transférer le peu d'argent qu'il avait sur son compte avant que la nouvelle de son décè ne devienne un peu trop « officielle ».
« Vous venez d'arriver en ville ?
-Si on veut. »
A vrai dire, il n'était pas encore très sur de qui était « Clarence Kelvin ». Ho, bien sur, il avait des papiers d'identité en règle et tout ce qui allait avec (un talent étonnamment utile, même quand on n'a pas reçu de missile en pleine face), mais niveau traits de caractère, pour l'instant il en était réduit à un côté « ouvrier de film de Ken Loach » pas vraiment défini , ce qui expliquait sans doute le côté lapidaire des réponses qu'il donnait au propriétaire (un petit homme âgé de la cinquantaine qui apparemment aimait bien papoter avec les nouveaux venus). Physiquement parlant, il avait bien mis un peu de maquillage pour se donner un teint plus hâlé, mais il était pas sur que ce soit très efficace. Ses lunettes lui manquaient.
« Et vous m'avez dit que vous faisiez quoi dans la vie ?
-Docker. 
-Je vois. Je sais pas s'ils embauchent trop, en ce moment.
-Je verrais bien. »
Le propriétaire acquiesça légèrement d'un air entendu. Après tout, dans quel domaine est-ce qu'ils embauchent, en ce moment ?
« Tiens, un nouveau venu dans ce palace moderne ? »
Clark et le propriétaire se retournèrent en direction de la voix féminine derrière eux. Une jeune femme blonde se tenait sur le palier de la porte encore ouverte. Étrangement, elle semblait.....familière au jeune homme, bien qu'il n'arrive pas à la replacer.
« Ha, mademoiselle Leroll, fit le propriétaire. Oui, le monsieur vient juste d'emménager. Clarence Kelvin, je vous présente Lyla Leroll. Elle habite au bout du couloir, et elle est actrice.
-Plus mannequin qu'actrice à vrai dire, ajouta-t-elle.
-Enchanté. »
Clark tendit la main, et Lyla Leroll la serra. Lyla Leroll. Même le nom lui disait quelque chose. Les deux main restèrent en contact une seconde, puis deux et Clark commença à se sentir un peu mal à aise. Il espérait que, qui qu'elle soit, elle n'allait pas s'amuser à le reconnaître.
« Monsieur Kelvin est docker, poursuivit le propriétaire sans rien remarquer.
-Ho, un travailleur manuel, alors.
-On peut dire ça, oui.
-Je sais qui voir si on me livre des meubles dans ce cas.
-Ravi de rendre service, mam’zelle.  »
Elle lui lâcha enfin la main, et Clark se dépêcha de la remettre dans sa poche. La jeune femme se mit alors à le dévisager, et Clark aurait donné n'importe quoi pour une paire de lunettes, là, tout de suite.
« On ne se serait pas déjà vu quelque part ?
-Je pense pas. Ça m'aurait frap..... »
Il ne finit pas sa phrase. Ça y' est, il savait exactement où il l'avait vu.


Trois mois plus tôt.


Il avait d'abord entendu les pleurs. Puis les coups, comme des bruits sourds dans la nuit. Il avait jeté un œil dans les ruelles alentours, cherchant un quelconque signe d’agression, mais rien. Il réalisa alors son erreur. Les coups ne venaient pas des ruelles. Elles venaient de l'immeuble.
C'est alors qu'il entendit la voix d'homme. Rauque, hésitante. Une voix d'homme ivre.
« Ha, commence pas à chouiner, hein. Ça t'apprendra, aussi. Toujours à geindre, à te plaindre de trucs. 'Tu bois trop, Alec', 'Comment on va payer le loyer, Alec', 'T'énerve pas Alec'. Je m'énerve si je veux chez moi d'abord. »
L'homme continua à déblatérer des propos incohérents, et Superman sentit son poing se serrer comme de lui-même. Il localisa la fenêtre. Il pouvait le voir. Titubant, une bouteille à la main, vociférant en direction d'une personne que Superman ne parvenait pas à apercevoir
« Ouais, toujours à te plaindre. Mais que quand c'est moi, hein. Avec le voisin, c'est toujours tout sourire. Tu te le tapes, c'est ça ? Ouais, je suis sur que tu te le tapes. Tu te tapes tout le putain d'immeuble, et je parle même pas des gens de ton « boulot ».
-Alec, arrête, répondit faiblement la voix de femme.
-Que j'arrête ? Que j'arrête ? Je suis chez moi ici, et j'arrêterai quand j'en aurai envie. Quand. J'en. Aurai. Envie. »
Alec leva la main qui tenait la bouteille. Il n'eût pas le temps de la baisser que quelque chose passa au travers de la fenêtre, la brisant en mille morceaux, et soudain, c'était comme si sa main était prise dans un étau.
« Hein ? »
Il leva les yeux, et constata que « l'étau » était en réalité une main. Celle de Superman. Ce dernier lui jeta un regard noir et Alec tressailli un bref instant.
« Ça suffit. »
Superman commença à serrer, et Alec tomba à genou, hurlant de douleur. Puis l'Homme d'Acier le repoussa. Tombant à la renverse, Alec parvint à se relever avec maladresse. Saisissant un couteau de cuisine posé sur la table, il le brandit en direction de Superman.
« De quoi tu te mêles, hein ? T'es qui pour m'empêcher de faire ce que je veux avec ma femme ?
-Votre femme ? »
Furieux, Clark s'avança d'un air menaçant.
« Votre femme ?! »
Soudain pris de panique, Alec poignarda son adversaire. Ou du moins l'aurait fait, si le couteau ne s'était pas brisé sur le torse de ce dernier.
« VOTRE FEMME ?! »
Clark le gifla du revers de la main, et Alec s'effondra à nouveau au sol.
« Espèce de salaud ! »
Sans lui laisser le temps de se relever, il saisit l'homme par le col de sa chemise.
« Çà t'excite hein ? Tu te prend pour un gros dur ? »
Il traîna Alec jusqu'à la cuisine.
« Mais je vais te dire un truc, le dur. »
Il le souleva comme on soulèverait une poupée en chiffon.
« Les types comme toi, je les connais que trop bien. »
Il lui asséna une gifle.
« Les brutes. »
Puis une autre.
« Ceux qui s'en prennent aux autres juste parce qu'ils sont plus faible, pour se prouver qu'ils en ont dans le pantalon. »
Puis une autre.
« Tôt ou tard... »
Encore une autre. Alec se mit à pleurer, et brièvement, Superman ressentit comme de la honte. Puis, il songea à la femme battue dans l'autre pièce et la colère reprit le dessus. D'un geste presque désinvolte, il le poussa contre le mur, qui se craquela légèrement sous l'impact, et l'homme sombra dans l'inconscience.
« …..Ils tombent sur plus fort qu'eux. »


Sans prêter plus attention à l'homme, il se tourna vers la jeune femme en pleurs, prostrée contre le mur de la pièce à côté.
« Ça va aller, demanda-t-il doucement. »
Elle essaya d'articuler quelque chose, mais ne parvint pas à le formuler. Elle hocha alors timidement la tête, avant de baisser les yeux. Superman enleva sa cape et la posa sur les épaules de la femme.
« Venez, fit-il avec un sourire. Je vais vous emmener en lieu sur. »
Il l'aida à se relever, et ils se dirigèrent lentement vers la porte.

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Mar 18 Mar 2014 - 17:29

Intéressant... La jeune femme en détresse sauvée par le beau héros va-t-elle reconnaître son sauveur ? ^^

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Macros le Sam 5 Avr 2014 - 6:22

Je crois que c'est déjà fait, en fait...

Quoi qu'il en soit, curieux de voir combien de temps cette identité de Clarence Kelvin va tenir. En revanche, il est resté à Métropolis? Ca ne serait pas prendre le risque d'être reconnu par ceux qui connaissaient Clark, ça? Cela dit, sans les lunettes... va savoir!

_________________
" Persons trying to find a motive in this narrative will be prosecuted ; persons attempting to find a moral in it will be banished ; persons attempting to find a plot in it will be shot. "
avatar
Macros
Chevalier de l'Ordre du Grand Navet

Nombre de messages : 866
Age : 31
Localisation : Well that was funny, was it not ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum