Superman, man of Action

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Superman, man of Action

Message par Starman le Mer 28 Sep 2011 - 22:00

Bon, c'est un essai.
L'idée de cette fic est de traiter, donc, de Superman, mais de s'éloigner de la perception du personnage pour se concentrer sur la façon dont ses créateurs l'avaient imaginés en 1938. Je me suis permis certains changements dans l'entourage et le traitement de certains personnages, mais c'est dans l'idée de créer quelque chose d'un peu "différent". Voila, je sais pas trop ce que ça va donner on verra bien.
Bonne lecture.


Chapitre 1 : La Vérité


« Mais qu'est-ce qu'ils font ? »
Essayant de refréner le mouvement de panique qui commençait à l'envahir, Enrique dirigea le plus rapidement possible sa femme et ses trois enfants vers la sortie de l'appartement, tandis que la boule de la grue quittait tranquillement ce qui était ,il y 'a encore cinq secondes, la cuisine de leur appartement (ou plutôt, le maigre espace qui faisait office de cuisine). Il y' avait des jours comme ça où il regrettait d'avoir quitté le Mexique pour une « vie meilleure » aux États Unis. Tandis qu'il dévalait à toute vitesse les escaliers vers la sortie, il se demanda si ce taudis, cet immeuble abandonné de Hobb's Bay, ou comme le surnommait ses habitants « Suicide Slum », valait vraiment tout le mal que lui et sa famille s'étaient donnés pour passer la frontière clandestinement, rejoindre Metropolis, et travailler clandestinement dans un atelier « au noir ». Enrique pouvait accepter de mourir. Il avait vécu dans la misère toute sa vie, et n'avait pas grand chose qu'il regretterait. Mais Il refusait de voir ses enfants périr ensevelis sous plusieurs tonnes de béton moisis et de planches pourries. Pas question. Il pouvait voir la sortie. Encore quelques mètres et tout pourra reprendre. Il trouvera autre chose, travaillera encore plus dur, leur procurera un toit à sa famille. Encore quelques mètres.....
Ses espoirs s'effondrèrent avec le plafond juste devant eux, bloquant le passage vers l'entrée de l'immeuble abandonné.
« Mon dieu ! »
C'était fini. Ils étaient morts. Il pouvait déjà voir le reste du plafond commencer à se lézarder, prêt à tomber sur eux et à mettre fin à leurs souffrances.
« Pas eux ! Pas mes enfants ! »
Il ne pouvait pas les regarder en face, leur avouer son échec, aussi il ferma les yeux. Il entendit le tout se démanteler, et savait que c'était fini.
….
Toujours rien. Etait-il déjà mort ?
« Vous allez bien ? »
Enrique ouvrit les yeux. Devant lui ce tenait un homme d'un vingtaine d'années, habillé comme un de ces catcheurs qu'il voyait des fois à la télé, cette télé qu'il avait récupéré dans une décharge et avait réussi à faire marcher à nouveau. La tenue bariolée bleue et rouge, ainsi que sa cape volant au vent, lui aurait bien arraché un ricanement mesquin si l'homme en question ne portait pas sur son dos les fameux blocs de béton qui auraient du mettre à terme à la vie de sa famille, blocs qu'il fit tomber à côté de lui comme s'il ne s'agissait que de papier mâché.
« Sortez d'ici ! Vite, avant que.... »
L'homme ne termina pas sa phrase, son attention retenue par quelque chose qu' Enrique ne pouvait pas distinguer. Il lui fallut quelques secondes pour voir la boule de la grue revenir vers lui.
« Madre de.... »
Soudain, l'homme se trouva devant lui, se servant de son corps comme d'un bouclier. Enrique voulut lui crier de se mettre à l'abri, mais son appel s'étouffa de lui-même lorsqu'il vit l'étranger attraper la boule avec aisance, avant de la lancer vers l'entrée bouchée, brisant au passage le cable qui la reliait à la grue.
« Allez ! Maintenant ! »
Enrique acquiesça en silence, avant de faire sortir sa femme et ses enfants vers la liberté. Il sentit plus qu'il ne vit l'immeuble s'effondrer tandis qu'ils arrivèrent à l'air libre. Il se retourna. L'étranger ?
Avait-il.... ?
« Ca va aller ?
L'immigré se retourna, pour voir l'homme juste derrière lui, indemne. Ce fut seulement alors qu'il remarqua le « S » rouge sur son costume.
« Vous....Vous êtes lui, n'est-ce pas ? Vous êtes Superman ? »
Superman ne répondit pas, se contentant d'un léger sourire, avant de tourner la tête.
« Pas le temps de traîner, fit-il. »
Puis, d'un bond, il disparut au loin, ou plus exactement, il reprit appui sur un des immeubles à l'horizon avant de disparaître pour de bon. Puis Enrique entendit les sirènes de police. Et il se rappela alors, que cet homme , ce « Superman », était recherché par la police.

« Quel chantier ! Prend les photos, Jimmy ! »
Lois Lane poussa un soupir de frustration. Évidemment, elle l'avait encore manqué. Il y' a encore un quart d'heure, Superman, le plus gros scoop depuis l'interview de Dieu par Moïse, se trouvait juste ici, à prouver que certaines choses sur cette planète restaient encore un mystère. Dans l'esprit de Lois Lane, trois grands scoop n'avaient pas été révélés par la presse américaine : qui avait tué Kennedy, comment Lex Luthor était devenu aussi riche en si peu de temps, et qui pouvait être Superman.
C'est alors qu'elle le remarqua. Clark Kent, journaliste au Daily Star, un petit journal (que Lois appelait personnellement : « un torchon d'activistes ») qui tentait de concurrencer le Daily Planet, où elle travaillait. Une étoile montante, tout comme elle. Il était en train de discuter avec cette famille de clandestins qui squattaient cet immeuble en ruines, sans doute pour un de ces articles socialo-larmoyants dont il avait le secret.
« Kent, fit-elle sêchement, tout en s'approchant du jeune reporter.
-Lane, rétorqua-t-il d'un ton similaire sans se retourner.
-Toujours en train d'essayer d'inciter les citoyens à se révolter contre l'ordre établi ?
-Et toi, toujours en train de courir après ton prix Pullitzer en collants ?
-C'est comme ça qu'on devient un grand journaliste.
-Désolé de ne pas avoir l'ambition de devenir la plus jeune rédac chef de l'histoire. »
Lois ne répondit pas à la remarque. Cet homme avait le don de l'énerver des fois. Ou souvent. Ou tout le temps. En tout cas, il l'énervait.
« Tu as quoi, alors, finit-elle par demander.
-La base principale de mon article polémique : « La Ville de demain doit-elle se faire aux dépends des hommes d'aujourd'hui ? », que tu pourras lire demain dans le Daily Star.
-Oui, encore un article qui va faire vendre, à ce que je vois. »
Fière de sa répartie, Lois fut déçue de constater que la seule réaction de Kent fut un regard un brin méprisant, avant de reprendre son chemin, comme si de rien n'était, tout en saluant Jimmy d’un signe de la main. Elle décida de l'ignorer à son tour, bien décidée à trouver une combine pour trouver Superman. Par exemple, elle pourrait tomber d'un hélicoptère, et quand il l'aurait rattrapée..... non, c'est idiot.

Clark s'éclipsa dans une ruelle déserte, après s'être assuré que personne ne le suivait. Il se sentait envahit par une colère noire. Ils n'avaient pas vérifié s'il y' avait des gens à l'intérieur. Des gens ont failli mourir à cause d'eux, des gens dont le seul crime était d'être pauvres, et de ne pas pouvoir se défendre eux même. Sous prétexte qu'ils sont amis avec des gens hauts placés, ils se croient tout permis, tout puissant. Ils s'imaginent être des surhommes, pouvant marcher sur les plus faibles qu'eux sans conséquences.
Il déboutonna sa veste, révélant le « S » de son costume.
Il est grand temps que quelqu'un leur montre ce que « surhomme » veut vraiment dire.


Dernière édition par Starman le Sam 1 Oct 2011 - 19:46, édité 1 fois

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Macros le Mer 28 Sep 2011 - 23:48

Eh bien, voilà un début pas mauvais du tout...

Pour le moment, pas grand chose à dire sur Superman lui même. En revanche, sa "couverture", Clark Kent semble étonnament sarcastique. Et à en juger par le dernier paragraphe, on à affaire à un personnage moins "lisse" que d'habitude (ironique, quand on y pense... il a gagné en idéalisme au fil des ans? Ca fonctionne pas comme ça, généralement).

Le seul petit reproche que je ferais pour l'instant, c'est le tout début, peut être un poil trop mélodramatique. On comprend vite que l'existence de cette famille n'a pas été rose, mais pas la peine non plus de verser complètement dans le pathos...

En revanche, j'ai beaucoup aimé le passage de Loïs Lane, assez drôle et bien écrit (en particulier, l'idée de se jeter volontairement d'un hélicoptère... et pourquoi pas organiser une prise d'otages, pendant qu'on y est ?).

Maintenant, je suis curieux de lire la suite... Ecrire sur un personnage qui, par sa seule existence, à tendance à tuer tout suspence (sauf cas exceptionnels) n'est pas facile, je te souhaite donc bon courage pour la suite !

_________________
" Persons trying to find a motive in this narrative will be prosecuted ; persons attempting to find a moral in it will be banished ; persons attempting to find a plot in it will be shot. "
avatar
Macros
Chevalier de l'Ordre du Grand Navet

Nombre de messages : 866
Age : 31
Localisation : Well that was funny, was it not ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Jeu 29 Sep 2011 - 15:48

Ah ah!! Une fic sur un super héro que j'adore depuis que je suis toute gamine...

Ce premier post est pas mal du tout, surtout le face à face avec Lois Lane... Ca fait bizarre de voir Clark Kent aussi sarcastique (serais-je restée collée à la version de Lois et Clark qui passait sur M6???? j'en ai peur...)

Vivement la suite et bon courage pour l'écriture!

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par REX LeBLACK le Dim 2 Oct 2011 - 21:34

C'est classe, et pas si mélo que ça, d'ailleurs. Les implications du héros sont claires dès le départ, beaucoup moins nébuleuses que le Superman que nous connaissons habituellement. Quant à Clark Kent, prolongement humain des convictions du Supermec, il en ressort moins lisse. Il est même incisif, surtout envers sa collègue/rivale/futur meuf (à moins que ?).

Vivement la suite !
avatar
REX LeBLACK
Sebastian Gomez

Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Ouest, Europe.

Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/user5614014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Ven 7 Oct 2011 - 12:34

Tout de suite... la suite (que dire? j'étais motivé Wink )
Chapitre 2 : La justice

« Encore un verre, je vous prie. »
Edgar Glen adressa un sourire charmeur à la ravissante demoiselle à sa droite. A moins que ce ne soit à celle à sa gauche, il avait soudainement un doute. Ne souhaitant vexer personne, il décida de le faire aux deux. Il songea un instant que peut être avait-il bu assez de vodka pour aujourd'hui, mais il changea rapidement d'avis. Après tout, il ne buvait pas sans raisons. Aujourd'hui, il célébrait la signature d'un contrat particulièrement juteux. Peut être pas le plus juteux qu'il n'avait jamais signé depuis qu'il s'était lancé dans les affaires, obtenant après des années de lutte acharnée le monopole de l'immobilier à Metropolis, mais quand même. Il avait obtenu de la ville pour un bas prix un grand nombre d'immeubles abandonnés dans les quartiers les plus mal famés, vestiges d'une politique de logements sociaux qui avait cessé il y' a de cela plusieurs années, faute d'argent et de volonté. Glen avait noté l'étonnante proximité de ces bâtiments avec les quartiers d'affaire. Il suffisait de tout démolir, reconstruire et remettre à neuf, et les cadres dynamiques et les hommes d'affaire auront à leur disposition des habitations tout près de leurs lieux de travail, qu'ils seront près à payer une certaine somme. Bien entendu, la hausse du coût de vie qu'entraînera l'arrivée de cette classe plus aisée forcera probablement les plus défavorisés à quitter les lieux. Mais bah, songea-t-il en prenant le verre généreusement offert par la demoiselle, on ne mélangeait pas les torchons et les serviettes.
Ce fut à peu près à cet moment que le bruit du béton défoncé interrompit le flot de ses pensées, tandis qu'une silhouette bleue et rouge tomba du plafond et atterrit au milieu de la salle de séjour d'Edgar Glen. Il ne mit que quelques minutes à déterminer de qui il s'agissait. Après tout, Superman avait fait à de nombreuses reprises la une des journaux et autres émissions télévisées de la ville.
« Debout, fit ce dernier , tout en s'avançant vers le magnat de l'immobilier.
-Mon cher, répondit ce dernier (tout en cherchant à garder contenance), j'imagine que je ne vous apprend rien si je vous annonce que vous vous introduisez dans une propriété privée, ce qui constitue un délit selon.... »
Sa voix s'étiola d'elle-même lorsque le poing de l'intrus fracassa en deux parties parfaitement égales la table en marbre massif qui se situait entre les deux hommes.
« Debout, se contenta-t-il de répéter. »
Edgar Glen ne se fit pas prier cette fois là, et bondit littéralement sur ses deux jambes. Sans ajouter un mot , l'Homme d'Acier le saisit par le col, et le souleva au dessus de sa tête.
« Hé, mais qu'est-ce que vous faites ?
-La soirée est finie, mesdames. »
Les ravissantes créatures s'éloignèrent sans dire un mot, tandis que Superman se dirigea vers la fenêtre ouverte plus tôt dans la soirée (il fait affreusement chaud l'été à Metropolis).
« Non, attendez, de quel droit est-ce que vous....
-Du seul droit que les gens comme toi comprennent, répondit-il tout en grimpant sur le rebord. Celui du plus fort. »
Edgar Glen jeta un œil vers le sol, et réalisa qu'ils étaient au trentième étage. Il essaya de protester, mais seul des hurlements désespérés arrivèrent à sortir de sa gorge.
« Qu'est-ce que vous voulez, réussit-il à prononcer avec peine.
-Une famille à failli mourir aujourd'hui, parce que vos hommes n 'ont même pas pris la peine de vérifier s'ils étaient là. Ça m'a.....déplu. »
Superman laissa un moment de silence, sans doute pour laisser à l'homme d'affaires le temps d'apprécier la situation.
« Alors, finit-il par reprendre, vous pensez que si je vous lance assez fort, d'ici vous pouvez atteindre le fleuve ? »
la victime essaya de se débattre, mais il était impuissant, incapable d'échapper à la poigne de fer de son agresseur.
« Mmmmm.....non. Je crois que j'ai une meilleure idée. »
Edgar Glen sentit alors une vive douleur au niveau du cou et sombra dans l’inconscience.


Quand l'homme d'affaires se réveilla, il se trouvait dans ce qui semblait être un salon abandonné depuis plusieurs décennies (du moins, si l'on pouvait jauger de ce genre de choses à la poussière et aux membres en piteux état). Il regarda autour de lui, mais ne vit aucun signe de Superman. Il poussa un soupir de soulagement. Avec un peu de chance, peut être qu'il......
« Ha, vous êtes réveillé, fit une voix sous le parquet. »
Edgar Glen prit une seconde pour maudire sa chance qui semblait bel et bien l'avoir abandonné.
« Où suis-je ?
-Ho, dans un des immeubles non entretenu que vous avez acquis. Comme vous pouvez le constater, on entend tout ce que font les voisins. Heureusement qu'il n'y a personne ici. »
Le magnat de l'immobilier se rendit compte que la voix de Superman se déplaçait, mais n'arrivait pas à déterminer dans quelle direction.
« Qu'allez-vous faire de moi ?
-Ho, pas grand chose, je vous l'assure. Prenez ça comme....comme un jeu de rôle.
-Un jeu de rôle ?
-Voila. Imaginez que vous êtes un travailleur pauvre, forcé d'habiter dans ce taudis. Après une dure journée de labeur, vous espérer dormir un peu avant de partir pour votre deuxième travail de nuit quand soudain.... »
Glen sentit tout à coup le sol trembler sous ses pieds. Paniqué, il eût à peine le temps de lever les yeux au plafond pour apercevoir des morceaux de ce dernier tomber sur lui. Il hurla de terreur, et recula à la dernière minute, esquivant les débris.
« Vous sentez l'immeuble trembler, reprit la voix de Superman. Vous vous rendez bien vite compte que ce dernier va bientôt s'effondrer et que votre seule chance de survie consiste à le quitter le plus vite possible. »
Edgar en était figé de stupeur. Il n'allait quand même pas ? Non, il ne pouvait pas ! C'était impossible.
« La sortie est derrière vous, au fait. »
Cette intervention de son ravisseur eût l'effet d'un électrochoc sur Edgar Glen. Cédant enfin à la panique qui l'envahissait, il s'élança vers la sortie, se persuadant qu'il pouvant encore s'en sortir vivant. A la vitesse de l'éclair, et sans se préoccuper des débris qui tombaient tout autour de lui, il dévala les escaliers et s'élança vers l'entrée de l'immeuble. Il sentit comme une bouffée d'air frais l'envahir. Il pouvait la voir. Il pouvait la....
Le plafond céda à ce moment là, ensevelissant ses espoirs avec le hall de l'immeuble. C'était fini. Il était mort. Il pouvait sentir l'immeuble entier trembler autour de lui, atteignant le point de rupture. Quel genre d'être pouvait faire cela de ses mains nues ? Que pouvait-il faire ? Quel choix lui restait-il ?
« Non, arrêtez ! Je vous en prie ! Je ferai ce que vous voulez !
-Ce que je veux ?
-Oui ! Mon dieu, oui !
-Très bien ! »
Soudain, tout s'arrêta, tant et si bien qu'il fallu une seconde à Edgar Glen pour réaliser ce qui était en train de se passer.
« Je veux que vous fassiez la seule chose que vous n'avez jamais faite, reprit la voix de Superman. Une bonne action. »

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Heg le Ven 7 Oct 2011 - 16:54

Voilà une suite assez sympathique. Décidément, ce Superman est un gauchiste. Juste une ou deux formulations m'ont chiffonées : quand tu dis que Glen met plusieurs munites à reconnaitre Superman ou que les jeunes femmes s'en vont en silence, ça me parait peu probable.

Enfin, le super bonhomme emploie les grands moyens, quoi. Naivement, j'attendrait plutôt ça d'un Batman.

_________________
"Allow me to say you've got a nice little buttock !"
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Macros le Ven 7 Oct 2011 - 21:47

Sans parler du fait que personne ne sait ce que peuvent bien être des munites... euh Grrrrrr !

Bon, blagues à part, j'ai bien aimé ce passage. Je soutiens Heg dans ses remarques, mais à part ça, j'ai franchement pas trouvé grand chose à y redire. Y'a pas à dire, ce Superman n'a rien du boyscout habituel. Celui-ci se laisse visiblement une plus grande marge de manoeuvre. Si c'était un humain lambda, on pourrait craindre la glissade incontrôlée, là... Dur à dire. L'avenir nous le dira, sans doute.

_________________
" Persons trying to find a motive in this narrative will be prosecuted ; persons attempting to find a moral in it will be banished ; persons attempting to find a plot in it will be shot. "
avatar
Macros
Chevalier de l'Ordre du Grand Navet

Nombre de messages : 866
Age : 31
Localisation : Well that was funny, was it not ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Sam 8 Oct 2011 - 15:07

Je rejoinds les remarques précédentes.

Superman est beaucoup moins lisse et il prend beaucoup moins sur lui-même. Je me demande ce que tout cela va donner. Vivement la suite^^

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Elladan le Sam 8 Oct 2011 - 16:57

Après la lecture des deux passages, et bien moi j'adore! J'aime ces différences entre le superman que l'on connait de la TV et celui ci ^^
avatar
Elladan
Kiss of Death

Nombre de messages : 535
Age : 25
Localisation : ...Regarde derrière toi ^^ hey hey surprise je suis la ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Mer 26 Oct 2011 - 16:38

Chapitre 3 :...et l'American Way


Le son du réveil tira Clark de son sommeil. Lentement, avec la nonchalance caractéristique de ceux qui ont la flemme de sortir du lit, il saisit le réveil à côté de lui. 6 heures. Cela faisait une heure qu'il dormait. Son père, le plus souvent après avoir été réveillé par son fils à des heures improbables même pour un fermier, avait l'habitude de lui répéter un être humain avait besoin de 8 heures de sommeil par jour. Clark, quand à lui, s'était vite rendu compte qu'il ne lui en fallait que deux. Il eût malgré tout besoin de toute sa force de volonté pour se tirer du lit. Encore un peu endormi, il décida d'allumer la radio, voir comment le monde se portait aujourd'hui.
« …. surprenante vient de tomber, fit la voix suave de la présentatrice  : Edgar Glen, le célèbre magnat de l'immobilier, vient d'annoncer son intention de relancer le projet de logements à bas prix lancé par la ville, ainsi que sa volonté de reloger ceux qui logent illégalement dans ces immeubles. Quand interrogé sur le sujet, il a déclaré : « Écoutez, vu les circonstances, qui puis-je faire d'autre ? »
Clark s'accorda un petit sourire triomphant, tout en ouvrant le frigo à la recherche du jus d'orange. Que pouvait-il faire d'autre, en effet ? Il se servit un verre, et entreprit de se faire quelques pancakes. Tout en cuisinant , il reporta à nouveau son attention sur la station de radio.
« A présent, la polémique du jour : Superman, super menace ou champion des opprimés ? Celui que les médias ont tôt fait de surnommés « l'Homme d'Acier » est-il un défenseur du l'homme moyen, ou bien alors un adepte de l'auto défense imposant ses vues par la seule force de ses poings ? Pour en discuter, j'ai avec moi le PDG de Lexcorp, monsieur Lex Luthor.
-Ravi d'être ici, Cat. »
Toi mon gars , tu es sur ma liste, songea Clark tout en retournant son pancake.
«  Ainsi que la reporter vedette du Daily Planet, et la première à avoir couvert le sujet Superman, Mlle Lois Lane.
-Bonjour, Mlle Grant. »
Servant son petit déjeuner dans une assiette, et commençant à la déguster, le journaliste du Daily Star prit une seconde pour se demander à quel point son apparition avait déclenché une véritable obsession chez....certaines personnes.
« Lois, vous qui avez suivi cette affaire depuis le début, que pensez-vous des actions de cet Homme d'Acier, depuis son apparition il y' a quelques mois ?
-Je pense qu'il essaie d'aider les gens. La première fois que j'ai entendu parler de lui, il avait arrêté un train dont les freins avaient lâchés. Hier encore, il y' a eu ces clandestins. Je crois qu'il cherche simplement à se rendre utile.
-Monsieur Luthor, reprit la présentatrice, qu'en pensez-vous ?
-Et bien tout d'abord, je tiens à dire que j'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour Mlle Lane, et que je lis tous ses articles. Malgré cela, je suis en désaccord avec elle sur ce sujet.
-Vous pensez que Superman est une menace ?
-Je pense que c'est un individu qui n'a que faire des lois et des conventions sociales, et qui cherche uniquement à imposer sa vision des choses par la force brute. Il y' a environ deux semaines de cela, par exemple, il s'est introduit chez quelqu'un, l'a attrapé par le col, et l'a lancé contre un mur. Le pauvre homme a perdu connaissance et a dû être admis aux urgences.
-Vous oubliez de préciser que ce « pauvre homme » battait sa femme et que Superman l'a pris sur le fait, fit la voix de Lois Lane, d'un ton sarcastique dissimulant mal son indignation. »
Clark se souvenait de l'incident. Il était en patrouille, quand il avait entendu la femme en question pleurer. Il avait cru avoir affaire à une victime d' agression, et quand il a compris ce qui était en train de se passer, il.....s'est emporté. Le bonhomme méritait sa raclée, mais il s'était senti un peu mal de l'avoir envoyé à l’hôpital. Il aurait du se contenter des claques.
« Et cela lui donne le droit de se comporter comme un cow boy d'après vous, reprit la voix de Luthor. Je suis désolé de vous l'apprendre , Mlle Lane, mais le Far West c'est fini. Le monde civilisé ne peut plus tolérer les comportements « héroïques » des Jesse James, Buffalo Bill, et autres Jonah Hex. C'est pour cela que Superman, malgré ses supposées « bonnes intentions », représente bien une menace envers le bon fonctionnement de la société.
-Ce sera tout pour aujourd'hui, l'interrompit Cat Grant. En tout cas, on peut dire que le débat divise. Rejoignez-nous après une petite pause, afin d'en savoir plus sur les mystères des homme de.... »
Se désintéressant de l'émission, Clark jeta un œil sur sa montre. Réalisant à quel point il était tard, il se rendit compte qu'il allait être en retard au bureau.


« Entrez, Kent. »
Le nez rivé sur le papier traînant sur sa table, Georges Taylor ne fit pas attention à l'entrée du jeune journaliste. C'était une chose qu'il avait remarqué, quand lui même n'était que simple reporter travaillant pour Perry White et le Daily Planet. Le meilleur moyen d'intimider un jeune pigiste était de donner l'impression que sa présence ne valait même pas la peine de lever la tête.
« Heu....vous vouliez me voir, monsieur Taylor ? »
Le rédacteur en chef daigna enfin lever le regard, jetant un œil sur sa récente recrue, Clark Kent. Le pauvre garçon donnait l'impression de s'être habillé avec un pétard, avec sa veste trop ample pour lui, et ses lunettes rondes qui lui donnaient des faux airs de Harry Potter (oui, Georges Taylor avait vu le film, comme tout le monde). Difficile de croire qu'un gugus pareil pouvait s'intéresser à quoi que ce soit d'autre qu'à Star Trek, et pourtant, le petit s'était vite avéré avoir un flair pour trouver les scoops.
« En effet, Kent, finit-il par répondre. Asseyez-vous. »
Le jeune homme s’exécuta, et Taylor nota une fois de plus que, malgré son apparence, il se dégageait de lui une confiance en soi qui attirait l'attention.
« J'ai lu votre article sur l'incident d'hier, avec les clandestins. C'est du bon travail.
-Heu....merci, monsieur.
-J'ai demandé à Corben de le retoucher.
-Quoi ? »
Le ton de la voix de Kent surprit Taylor. Ce dernier ne s'attendait pas à cette hausse de ton soudaine. Si soudaine que le jeune reporter semblait en être le premier surpris, tandis qu'il se mit soudainement à fixer ses pieds comme un lycéen puni.
« Pardon, marmona-t-il.
-Gardez votre sang froid , Kent. Je lui ait juste demander de changer le titre, et d'insister un peu plus sur Superman.
-Mais, monsieur, ce n'est pas Superman le sujet, ce sont ses gens qui ont failli mourir.
-Peut être, mais c'est Superman qui va nous permettre de vendre ce canard aujourd'hui. »
Clark Kent ne répondit rien, mais le rédacteur en chef pouvait bien voir qu'il était loin d'approuver ce choix éditorial.
« Écoutez, c'est très bien d'avoir des convictions. Moi aussi j'en ai. Mais si tu veux que les gens entendent ce que tu as à dire, il te faut une accroche, et cette accroche c'est Superman. C'est à peine si tu le mentionne dans ton papier. A croire que ça te gêne de parler de lui. C'est ton père ou quoi ? »
Là encore, le reporter ne répondit rien. Taylor poussa un soupir.
« Bon. Lex Luthor fait la présentation d'une nouvelle arme à 14h, un espèce de robot géant dont il veut vendre le prototype au Pentagone. Vous allez vous en charger, Kent. »
Clark Kent acquiesça d'un hochement de tête, avant de se lever de son siège.
« Ho, Kent. Essayez de limiter l'aspect conflit social, ce coup ci. Et aussi de vous dégotez un costume convenable, qu'on ne passe pas pour des journalistes du dimanche. »

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Mer 26 Oct 2011 - 18:51

Pas mal... Je voyais pas non plus Superman en Superflemmard... J'aime bien^^

J'ai hâte de voir le prochain chapitre sur l'arme de Luthor^^ Voilà qui promet!

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par REX LeBLACK le Mer 26 Oct 2011 - 19:16

Héhé, j'aime bien le côté débraillé et sanguin de Clark. Très humain, ce Kryptonien, finalement ! J'aime bien.
avatar
REX LeBLACK
Sebastian Gomez

Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Ouest, Europe.

Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/user5614014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Macros le Sam 29 Oct 2011 - 19:38

La vision d'horreur d'un Clark Kent en costume de prolétaire, face à un George Taylor ayant de petits accents de Jameson (bon, enfin tout est relatif, on en est pas encore aux campagnes d'affichage "Superman : menace ou danger", non plus...) s'est imposée dans mon esprit. De façon générale, j'ai trouvé ce petit intermède "Clark au quotidien" relativement intéressant, même si certains passages interpellent (qu'est ce que Lois Lane et Lex Luthor fichent debout dans une émission passant à 06h00 du matin? Le sujet est SI peu porteur?)

Ce qui me mène au fait que la Némésis de notre héros se dévoile enfin... Pour l'instant, on a la rhétorique assez classique qui malheureusement à tendance à être associée, si ce n'est aux superméchants, du moins aux individus étroits d'esprit ne concevant pas d'existence en dehors du système. Par contre, le passage sur le robot géant... franchement, je ne comprend pas comment Taylor a pu le sortir en gardant l'air sérieux. On pourrait croire que ça arrive tous les jours, à son ton blasé. Moi même, je ne sais pas si je dois féliciter Luthor pour sa créativité, ou bien le plaindre de tomber dans l'un des plus gros cliché de ce genre littéraire (à sa décharge, il ne devait pas trop y en avoir, dans les années 30?)

L'un dans l'autre, bon passage, en tout cas.

_________________
" Persons trying to find a motive in this narrative will be prosecuted ; persons attempting to find a moral in it will be banished ; persons attempting to find a plot in it will be shot. "
avatar
Macros
Chevalier de l'Ordre du Grand Navet

Nombre de messages : 866
Age : 31
Localisation : Well that was funny, was it not ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Dim 30 Oct 2011 - 7:19

En même temps, dans les années 30, Harry Potter n'était même pas à l'état d'idée non plus^^

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Mer 4 Jan 2012 - 15:10

Chapitre 4 : Plus rapide qu'une balle


« Veuillez entrer, mademoiselle Lane. »
Lois reprit sa carte de presse d'un geste vif, avant de passer le soldat chargé du contrôle des identités . A chaque fois c'était pareil. Mettez « Luthor » et « démonstration d'armes » dans la même phrase, et vous pouvez être sur que l'Armée va couvrir le nouveau bébé comme s'il s'agissait d'un nouveau né souffreteux. Bien sur, Lois était habituée à ce genre de contrôles. Son père était général, après tout, et c'était loin d'être la première fois qu'elle se rendait dans un entrepôt militaire. Cela ne voulait pas dire qu'elle aimait ça , cependant.
Elle chercha Jimmy du coin de l’œil, tout en se demandant comment diable il avait réussit à passer les contrôles avant elle. Elle le retrouva en train de bavarder (au lieu de prendre des photos, ce qui est un peu la raison pour laquelle il était là). Et pas avec n'importe qui. Avec Clark Kent. Et les deux avaient l'air de s'entendre comme larron en foire.
« Hé, Jimmy, on peut savoir ce que tu fais, l’interpella-t-elle. Kent, ajouta-t-elle d'un ton sec.
-Lane.
-Ho, ça va, Lois, rétorqua Jimmy Olsen, je bavardais un peu avec un vieux copain, c'est tout.
-Je vois. »
Lois se retourna vers la tête montante de la concurrence. Contrairement à son habitude, il avait tenté de s'habiller de façon décente (sans doute pour ne pas être confondu avec un hippie par la sécurité), mais avait de toute évidence mal lu les étiquettes. Il avait pris au moins une taille trop large ce qui, paradoxalement, renforçait encore cette impression de négligé qu'il semblait cultiver à longueur de temps.
« Et je peux savoir d'où vous vous connaissez ?
-Clark et moi étions dans la même classe à l'école de journalisme.
-Tiens donc. »
Lois s'apprêta à ajouter une remarque désobligeante sur comment un plouc du Kansas avait réussit à obtenir son diplôme, quand elle se rendit compte que Kent n'écoutait absolument pas la conversation, trop occupé qu'il était à fixer les entrepôts de l'Armée (comme si quelque chose était en train de passer, là, tout de suite).
« Un problème, Kent ? La conversation vous ennuie ?
-Hé bien, pour tout vous dire, oui, fit le reporter du Daily Star. Si vous voulez bien m'excuser. »
Et il s'éloigna, sous les yeux ébahis d'une Lois choquée par tant de désinvolture. Pour qui est qu'il se prenait, ce fermier ?
« Hé, Clark, cria Jimmy, la présentation va commencer, là.
-Laisse tomber, Jimmy. Che Gevara a encore trouvé un sans abri sous un pont, on le reverra pas de la semaine. »
Jimmy s'apprêta à répliquer quelque chose, quand un soldat leur fit signe que la présentation allait commencer.

Les journalistes furent conduits sur le toit d'un des bâtiments, où ils furent invités à prendre place sur l'une des nombreuses chaises mises à leur disposition. Se mettant au premier rang (tandis que Jimmy cherchait le meilleur angle pour les photos), elle jeta un rapide coup d’œil, pour voir si Kent s'était décidé à venir faire son travail. Mais aucun signe de lui. Bah, songea-t-elle, c'est son problème après tout. Elle regarda à nouveau en direction des tribunes, avertie par les applaudissements enthousiastes de l'arrivée de la nouvelle coqueluche de Metropolis, Lex Luthor. Saluant de la main les journalistes, et se permettant un petit sourire charmeur, il se dirigea vers le micro.
« Merci, mesdames et messieurs, merci. Comme vous le savez, depuis le contrat passé entre Lexcorps et notre gouvernement, ma compagnie a concentré ses efforts sur la création d'armes et de matériel militaire des plus sophistiques, afin de remporter nos conflits tout en permettant à un maximum de nos de rentrer à la maison. Sachez qu'aujourd'hui, cet effort a enfin porté ses fruits. »
Laissant passer un léger silence, il se retourna, et se contenta de claquer des doigts. Soudain, Lois entendit comme un bruit au dessus de sa tête. Ce fut à ce moment qu'elle remarqua la machine de guerre bipède flottant sans effort là haut dans le ciel.
« Bah, fit-elle, ça n'a pas l'air si impre...... »
Sa phrase mourut d'elle même quand, au moment où la machine se posa, elle réalisa l'erreur de perspective dont elle avait été victime. Ce truc était gigantesque ! Elle se demanda un instant combien ce petit joujou avait coûté au contribuable, avec l'étrange certitude que la réponse ne plairait pas à ce dernier.
« Mesdames et messieurs, je vous présente le LexSuit Mark III ! »
C'est ça , se surprit-elle à penser, met ton nom partout. Elle se secoua mentalement et se concentra sur le discours du magnat de l'armement, qui ne l'avait pas attendu pour présenter les nouvelles caractéristiques de son joujou.
« …..un seul homme pour le piloter, le Lexsuit Mark III représente au combat l'équivalent d'un bataillon entier de chars. Également équipé d'une main mécanique en tout points similaires à celle de l'Homme, ainsi que d'une mitrailleuse dont les balles peuvent percer un bunker blin.... »
Luthor s'interrompit dans son élan lorsque la dite mitrailleuse se mit soudainement à bouger, mettant en ligne de mire les soldats en faction devant la porte.
« Qu... »
Ces derniers n'eurent pas le temps de réagir que déjà la mitrailleuse avait ouvert le feu, réduisant les pauvres hommes à l'état de purée diététique pour bébé.
« Votre attention, s'il vous plaît, commença le pilote du robot (qui n'était probablement pas celui prévu pour la démonstration), j'ai un message à faire passer aux médias. Hem hem... »
Profitant de ce bref répit, Lois chercha Luthor du regard, mais ce dernier avait déjà disparu.
« Comment ?
-Le gouvernement américain profite de son avancée technologique pour étendre son influence sur le monde, aujourd'hui, c'est pour nous qu'elle le fera. Nous, les Combattants pour la Liberté et l'Ordre Nouveau (Lois songea qu'elle n'avait jamais entendu parler de gus qui se faisaient appeler ainsi. Pas dans cet ordre, en tout cas), souhaitons faire un exemple très concret de mauvais usage de cette technologie. »
Son arme se dirigea vers le groupe de journalistes.
« Aussi, si vous voulez bien avoir l'obligeance de rester immobiles tandis que nous vidons notre chargeur de balles anti-blindages sur vous, je vous en serais reconnai.... »
Il n'eût pas le temps de terminer sa phrase qu'il fut percuté par ce que Lois pensa d'abord être un missile. Un missile rouge et bleu. Ou alors....
« Superman ! »
L'Homme d'Acier retomba au sol, tandis que la machine de guerre réussit tant bien que mal à reprendre son équilibre.
« ….je ne savais pas qu'il y' avait un cirque dans le coin. Écoute, Hercules, tu es en train de gâcher un planning calibré au point près. »
Superman fixa le robot, un petit sourire au visage, sans le moindre signe de peur sur son visage. Lois réalisa alors qu'elle avait devant les yeux celui qu'elle avait chercher tout ce temps, le fameux scoop. Juste là. Aussi mit-elle un peu de temps à réaliser que le terroriste venait à nouveau d'ouvrir le feu sur les journalistes, mais en visant spécifiquement ceux du fond. Là encore, en lieu et place du justicier en collants, elle vit une fusée bicolore se mettre sur la trajectoire des balles, utilisant sa cape pour les arrêter en plein vol. Avec sa cape. Comment est-ce que sa cape pouvait....
Lois se sentit bizarre, tout d'un coup. Elle ne savait pas trop ce que c'était. Ça ressemblait un peu à la fois où Ricky l'avait embrassé alors qu'il la ramenait du cinéma. Ou alors à ses chutes de tension, elle était pas sure.
« Saluuuuuut, nounou ! »
Elle eût à peine le temps de comprendre ce qui se passait qu'elle fut saisie par une main mécanique « en tout point similaire à celle de l'Homme », et suspendue au dessus du vide.
« Hé, Speedy Gonzalès ! Attrape ! »
Et le terroriste lâcha sa proie, tout en prenant la fuite par la voie des airs. Hurlant à plein poumons, Lois eût la satisfaction de voir Superman plonger pour la rattraper, ne mettant que quelques secondes à l'atteindre.
« Vite, fit-elle, envolez-vous, posez-moi en sûreté, et rattrapez moi-ça.
-....Pardon ?
-Vous pouvez voler.....hein ?
-....Non, répondit Superman comme si c'était la question la plus idiote qu'il avait jamais entendu. »
Lois hurla de plus belle.

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Macros le Mer 4 Jan 2012 - 15:46

Mais... mais tout fout le camp !

Bon, d'abord, je suis intrigué par Jimmy. J'avoue très mal connaître le personnage, mais je l'imaginais comme le gentil newbie enthousiaste ayant tendance à se laisser un peu marcher sur les pieds. Là, à en juger par ses piques à l'encontre de Loïs... pas vraiment.
Ensuite, Luthor se prend pour Tony Stark. A moins que ce soit Tony Stark qui ait recyclé certaines combines de Luthor ? Je laisse la question aux connaisseurs. Mais il est relativement crédible dans le rôle.
La scène du détournement pose quelques questions. Peut être la seule critique que je ferais, c'est que l'exécution des soldats semble laisser tout le monde de marbre. Pas une mention du mouvement de foule que ça a dû entrainer, Loïs ne semble absolument pas décontenancée par l'évènement imprévu... C'est un détail, mais compte tenu de la situation, peut être qu'appuyer un tout petit peu sur ce point aurait été bien (pas besoin d'en faire une montagne non plus). En dehors de ça, je suis curieux d'en apprendre plus sur notre mystérieux terroriste. Pour un possible dangereux gauchiste anti-américain, il a l'air d'avoir la langue bien pendue, et pour le moment, on sent pas trop le côté "pour la cause", tout ça... Pas sûr que ses motivations soient idéologiques.
Et enfin... Superman ne vole pas. Que, quoi, comment ? Le socialisme bride ses pouvoirs ou quoi ? Et moi qui pensait naïvement qu'il avait toujours pu voler... Quand son image nous vient en tête, en tout cas, il a rarement les deux pieds sur la terre ferme.

Le mot de la fin : Superman is a dick. En tout cas, Clark Kent is.

_________________
" Persons trying to find a motive in this narrative will be prosecuted ; persons attempting to find a moral in it will be banished ; persons attempting to find a plot in it will be shot. "
avatar
Macros
Chevalier de l'Ordre du Grand Navet

Nombre de messages : 866
Age : 31
Localisation : Well that was funny, was it not ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Mer 4 Jan 2012 - 16:43

Mdr je plussois !

Superman n'a pas encore appris à voler... Il est un peu en retard, dis donc... Ce qui confirme que c'est un pechno venu de la campagne...

En tout cas, j'ai hâte de voir où tout ça va nous mener...

Ah! Et moi aussi je suis choquée que la cape lui permette d'arrêter les balles...

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Heg le Ven 6 Jan 2012 - 20:43

Je suis plutôt d'accord avec les remarques faites par mes valeureux confrères. Ca manque parfois un peu de description...

Voilà pour ce qui n'est pas dit. Ce qui est dit, par contre, est très chouette. J'avoue que j'aime bien superman en version un rien nonchalente, ça change du mec trop lisse qui est l'image de ce perso dans ma mémoire. Sympathique adaptation, j'attend la suite, comme toujours.

_________________
"Allow me to say you've got a nice little buttock !"
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par REX LeBLACK le Ven 6 Jan 2012 - 22:18

Bon bon bon, la déconstruction du mythe se poursuit de plus belle ! Et ça fait bien plaisir ! Curieux du rôle que jouera Jimmy Olsen au cours de l'intrigue.
Et je rejoins aussi mes prédécesseurs, notamment en ce qui concerne le sacrifice des soldats. Le narrateur s'en délecterait presque, avec sa comparaison décalée...je reconnais bien là ton goût prononcé pour l'exécution en masse !
avatar
REX LeBLACK
Sebastian Gomez

Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Ouest, Europe.

Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/user5614014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Jeu 9 Fév 2012 - 11:20

Chapitre 5 : Plus puissant qu'une locomotive

Lois Lane observa avec terreur le sol se rapprocher de plus en plus dangereusement. Notant dans un bref moment de lucidité à quel point le fait qu'elle ait réussit à retenir sa vessie jusque là tenait du miracle, elle jeta un œil sur le justicier en collant. Loin de manifester une quelconque panique, son visage restait d'un calme imperturbable.
« Évidemment, songea-t-elle, il est invulnérable, lui. Il n'a rien à craindre de la chute. »
Elle, en revanche, risquait de se casser les os au moment de l'impact avec le sol, que Superman lui serve de rempart ou non.
« J'espère que vous avez le cœur bien accroché, dit-il avec un demi-sourire ».
Et c'est à la dernière seconde qu'il commença à tournant sur lui même, atterrissant avec force sur le plancher des vaches, les pieds en premier et la journaliste dans les bras. Toujours blottie contre le justicier, Lois ne put s'empêcher de remarquer les fissures causées par l'impact, et se demanda comment il pouvait encaisser un tel choc sans aucune réaction.
« Je crois que vous pouvez me lâcher, maintenant. »
Sortant brusquement de ses pensées, la jeune reporter lâcha brusquement le cou de Superman, avant de s'éloigner d'un pas et d'observer son sauveur. Son visage, bien que mignon selon tous les critères, était finalement assez banal, si ce n'était pour l'assurance qui se lisait dessus. Quand au reste, et bien.....
« Surtout, ne pas regarder en dessous du « S », se surprit-elle à penser, surtout ne pas regarder en dessous du « S ». »
Pourquoi devait-il porter des collants, aussi ? Elle pouvait voir chaque détail de sa musculature (qui, bien que fortement développée, n'était de toute évidence pas de la gonflette, et était le fruit d'une vie très active), et elle était sure que si elle se risquait à jeter un petit coup d’œil, elle pourrait....
« Non, non, non, continua-t-elle à argumenter avec elle-même. Lois Lane ne mate pas les hommes. Ce sont les hommes qui matent Lois Lane.
-Ça va aller, lui demanda-t-il de sa voix grave et chaleureuse (qu'elle soupçonna sur le moment d'être légèrement surjouée).
-Heu, bafouilla-t-elle pour toute réponse.....in....inta.....inte....inter..... Squick ? »
Un léger sourire apparût sur son visage, et elle ne rappela plus ce qu'elle voulait dire. Puis, il tourna la tête vers la direction où s'était échappé le terroriste.
« Si vous voulez bien m'excuser. »
Et il s'élança d'un bond , devant rapidement un point dans l'horizon.
« Interview, réussit-elle à articuler ! Faisons une interview ! »
Mais c'était trop tard. Elle extériorisa sa frustration sur une petite motte de terre qu'elle réduisit à néant d'un seul coup de pied.
« Et merde ! »
Elle nota néanmoins que, effectivement, il ne semblait pas pouvoir voler. Il sautait très haut, c'est tout.

Superman ne mit pas longtemps à rattraper le robot de Luthor. Le LexSuit Mark III, après , n'avait pas réellement été conçu pour des vols de longue distance, aussi était-il probable qu'il se dirige vers une sorte de point de rendez-vous ou un autre véhicule l'emporterait à l'étranger. Cela expliquait en tout cas pourquoi ce fut au sol que l'Homme de Demain repéra la machine de guerre, poursuivant à pied sa route à travers la campagne métropolitaine. S'élançant une dernière fois dans les airs, Superman calcula sa distance de façon à atterrir directement sur sa cible, songea un bref instant à ses premiers essais infructueux en matière de saut longue distance. Cette fois-ci, en revanche, l'essai s'avéra concluant, puisqu'il donna un violent coup de pied dans le dos de la machine avant que son pilote n'ait eu le temps de réagir. Hélas, à part de la faire tituber pendant quelques pas, les effets furent assez limités, et Clark ne constata aucun dommage apparent.
« Encore, s'exclama le terroriste. Tu cherche les coups dans la tête toi. »
Et, sans crier gare, il ouvrit le feu sur Superman, qui n'eût pas le temps de réagir. L'impact des balles anti-blindage le fit tomber à la renverse, tandis que le terroriste continuait son feu nourrit. D'un geste vif, l'Homme de Demain s’enveloppa dans sa propre cape, ce qui s'avéra suffisant pour le protéger. Se relevant, il se contenta d'avancer avec lenteur vers la machine de guerre, jusqu'à ce que les munitions de cette dernière s'épuisent.
« Alors, dit Superman, c'est tout ce que tu as en magasin ? »
Et, sans attendre de réponse, il s'élança vers son adversaire, avant de bondir à sa hauteur et de lui administrer un puissant coup de boule. Sans laisser au terroriste le temps de réagir, il attrapa la partie supérieur de la machine, et la lança de toutes ses forces contre le sol, avant de lui saisir le bras avec la mitrailleuse et de le lui arracher d'un effort surhumain.
« Bon, fit-il en jetant le bras arraché avec dédain, tu en as assez ?
-Bof, rétorqua le terroriste tout en utilisant ses réacteurs pour se remettre sur pied. »
Superman nota alors que des étranges ouvertures au niveau du torse étaient apparues à ce moment là.
« Tu sais ce qu'ils ont pas mis dans la brochure ? Les missiles sol-sol ! »
Dits missiles qui percutèrent le justicier de plein fouet, le projetant plusieurs mètres en arrière avant de lui exploser en pleine figure.
« Alors, t'en dit quoi, supermec ? La classe hei..... »
Il s'interrompit de lui-même devant la constatation rapidement évidente que Superman était toujours
en vie. Étourdi, saignant un peu, mais bel et bien en vie. Ce dernier reprit rapidement ses esprits, et jeta un regard narquois envers le « combattant de la liberté », comme pour lui dire « retente ça pour voir ».
« Bon, tu l'auras cherché, petit con. »
Et il relança un nouveau missile. Superman ne semblait pas vouloir bouger, attendant les bras croisés d'être frappé de plein fouet....avant de s'écarter à la dernière seconde, de saisir le missile par la queue, et de mêler la force de propulsion de l'engin à sa propre force naturelle pour le lui renvoyer en pleine figure. Incapable de réagir assez rapidement, le terroriste se prit l'impact de plein fouet, et pouvait voir chacun des circuits déclarer forfait les uns après les autres.
« Bordel de.... »
Il ne put finir sa phrase que Superman était déjà juste devant la machine, la tenant par la taille. D'un effort extraordinaire, il parvint à arracher le torse des jambes du robot, avant de violemment fracasser la partie supérieure contre le sol, jusqu'à ce qu'il ne reste du prototype du LexSuit Mark III qu'un tas de débris bons pour la décharge.
« Et ben , mon gars, t'es pas un ami du lobby des armes, ironisa le terroriste tandis que l'Homme d'Acier l'extirpa des restes de la machine. »
En guise de réponse, Superman le souleva d'une main dans les airs, comme pour le lancer contre un rocher.
« Bien, fit ce dernier, pour qui tu travaille.
-Quoi, t'étais pas là quand j'ai revendiqué mon attentat ? Les Combattants de la.....
-Pour qui tu travaille vraiment, je veux dire.
-Mec, je suis un professionnel. Tu crois quand même pas que je vais me mettre à table parce que tu me tiens par la barbi..... »
Il fut interrompu dans son élan par la vision du pied de Superman qui fracassa une plaque d'acier comme s'il s'agissait d'un morceau de carton.
« La prochaine fois, je met ta tête dessous. Qui ? »
Et le mercenaire se mit à table, si rapidement que Superman dût lui faire plusieurs fois pour que cela soit compréhensible. La réponse ne le surprit pas.

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Jeu 9 Fév 2012 - 17:34

Ah! Voilà un passage à nouveau très sympa!

On remarque que le plus grand exploit de Superman dans ce chapitre est d'avoir réduit Loïs Lane au silence! Je le félicite pour ça!

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Macros le Dim 12 Fév 2012 - 20:54

Bien, comme on pouvait le soupçonner, la facade gauchiste de notre terroriste en herbe n'était que poudre aux yeux ! Et son véritable employeur... eh bien, la réponse la plus probable serait ce bon vieux Lex. Pour ses raisons de saboter sa propre présentation et zigouiller pleins de gens au passage... parce qu'il peut ? Sérieusement, il ne m'a pas toujours donné l'impression d'être très équilibré, selon ses versions, va savoir comment il était dans les années 30.

Sinon, il semblerait qu'effectivement, ce Superman ci soit nettement "nerfé" par rapport à ses futures incarnations, puisqu de bêtes missiles suffisent à le faire saigner. Mais c'est vrai qu'à l'origine, il était "juste" censé être aussi rapide qu'une locomotive, aussi fort que... que quelque chose... enfin bref ! Il semble compenser sa (très) relative faiblesse en étant un peu plus hargneux, cela dit.

A part ça, j'ai bien aimé le passage ou Loïs fait tout pour éviter de se rincer l'oeil devant la tenue de notre héros laissant peu de place à l'imagination, y perdant un peu de son latin au passage. Y'a pas à dire, entre Clark et Superman, c'est deux poids, deux mesures. En résumé, le passage était très sympathique, peut être un poil court, simplement, du fait du manque évident de suspence (franchement, quelqu'un ici doutait de l'issue de l'affrontement ?).

_________________
" Persons trying to find a motive in this narrative will be prosecuted ; persons attempting to find a moral in it will be banished ; persons attempting to find a plot in it will be shot. "
avatar
Macros
Chevalier de l'Ordre du Grand Navet

Nombre de messages : 866
Age : 31
Localisation : Well that was funny, was it not ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par REX LeBLACK le Mer 15 Fév 2012 - 19:06

Passage fun ! Première découverte de "L'Homme de Demain" dans une situation explosive...ça en jette ! En plus de ça, le terroriste trouve le bon timing pour caser une bonne vanne ! L'ouverture aussi, avec Lois Lane et son auto-censure descriptive, est drôle.
avatar
REX LeBLACK
Sebastian Gomez

Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Ouest, Europe.

Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/user5614014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Sam 25 Fév 2012 - 11:12

Chapitre 6: Capable de sauter par dessus les plus hauts buildings



« Pardon? »
La journée de Lex Luthor s'était avérée pleine de déceptions. La première était intervenue quand la vente d'un prototype expérimental de sa dernière création, le LexSuit Mark III, au gouvernement de la Kaznie (un petit pays d'Europe Centrale dont les pratiques douteuses, ainsi que la chute du Bloc Communiste, avaient suffit à créer un embargo avec la plupart des pays membres de l'ONU, dont les États Unis) avait été interrompue par la présence inopportune d'un monstre de foire socialiste en collants qui avait entrepris de réduire à l'état de ferraille des mois de travail à mains nues. La seconde se déroulait à l'instant même, tandis que le dit gouvernement lui expliquait par téléphone qu'il ne voyait pas pourquoi il payerait pour une marchandise n'ayant même pu être livré dans des conditions acceptables.
« Écoutez, nous ne sommes pas en train de discuter d'un Ipod livré par Chronopost. J'ai effectué ma part du contrat: je vous ait laissé « voler » ma marchandise, et je vous ait même aidé à franchir la sécurité. Le reste regardait votre pilote. Ce n'est quand même pas ma faute si Superman se trouvait là! »
La voix au bout du fil lui fit remarquer qu'elle n'avait de toute façon pas payé pour une arme pouvant être réduite à l'impuissance par un seul homme, fût-il super, avant de lui souhaiter une bonne journée et de raccrocher de façon abrupte. Insultant la mère de son interlocuteur, Lex raccrocha son téléphone avec rage, avant de l'envoyer valser à l'autre bout de la pièce (qu'est-ce qu'il en avait à faire, il pouvait s'en payer cinquante autres chaque minute). Il avait tout planifié, pourtant. D'abord, des terroristes lui « volaient », le prototype de sa dernière arme, alors que le gouvernement américain avait déjà payé Luthor pour son acquisition. Affolés à l'idée qu'une force hostile puisse utiliser leur nouveau joujou à leur encontre, et accusés par tous d'êtres incapables de protéger un projet top secret, ils auraient supplié Luthor de mettre au point un modèle encore plus redoutable (dont il avait déjà conçu les plans). Bref, Lex aurait gagné au tirage et au grattage. Bien sur, il avait envisagé la possibilité que Superman intervienne, mais ce dernier ne semblait jamais quitter la ville, et n'avait aucun moyen de savoir qu'une telle opération était en cours. Au lieu de cela, il avait décidé de s'en mêler, et avait non seulement empêché un contrat des plus profitables de porter ses fruits, mais il avait également tourné la création de Luthor en ridicule.
Enfin, songea-t-il, tout n'était pas si grave. La moitié de la somme convenue avait été versée par avance, et le terroriste n'avait pas révélé pour qui il travaillait vraiment.
Il se corrigea mentalement en entendant la vitre « incassable » se briser derrière lui comme si elle était faite de sucre. Le terroriste n'avait rien dit... à la police. Il fit pivoter son siège, et se retrouva sans surprise face à celui que le Daily Planet avait pris l'habitude de surnommer « l'Homme d'Acier ».
« Vous savez, il existe quelque chose que l'on appelle des portes. C'est très pratique pour aller quelque part sans tout casser sur son passage. »
Sans prendre le temps de répondre, Superman saisit l' « honnête » homme d'affaire par le col avant de le soulever d'une seule main.
« Pas le genre à s'embarrasser de préliminaires, à ce que je vois.
-Je sais tout, Luthor, fit Superman d'un ton menaçant.
-J'en doute. Sinon, vous sauriez que briser la vitre déclenche l'alarme. »
Ce fut à ce moment là qu'une dizaine d'agents de sécurité Lexcorp entrèrent dans la pièce, armés d'armes semblant être un croisement à priori improbable, mais en vérité fort ingénieux entre un fusil de chasse et un taser géant, le tout en hurlant le désormais classique « pas un geste! ».
« Je crois me souvenir que personne n'a jamais essayé de vous blesser en utilisant des décharges électriques, fit remarquer Lex Luthor d'un ton posé. »
Pour tout réponse, Superman se contenta d'un léger soupir, avant de mettre tranquillement le fondateur de Lexcorp sur la trajectoire des armes.
« J'espère pour vous que la Rolex sur votre poignet est une fausse, finit-il par rétorquer. Ce serait dommage qu'une montre aussi chère finisse en piteux état. »
Le visage de Luthor resta de marbre, mais un observateur averti pouvait remarquer qu'il était légèrement plus pâle qu'il y' a quelques minutes. Les agents de sécurité, quand à eux, semblaient ne pas trop savoir quoi faire. Cela aurait été embêtant de faire un carton sur l'homme le plus puissant de Metropolis, après tout.
« Il fait un peu chaud ici, fit remarquer l'Homme de Demain. Je propose que l'on aille discuter dans un endroit plus....isolé. »
Et, avant que les agents eurent le temps de faire le moindre geste, Superman avait déjà eu le temps de se retourner, de s'élancer vers la vitre brisée, et de disparaître à l'horizon d'un bond, le tout avec un Luthor étonnamment silencieux sous le bras.

Les deux hommes atterrirent sur le toit d'un immeuble en hauteur. Une fois que Luthor réussit à reprendre sa respiration, il réalisa qu'il s'agissait du Swan Building, la plus haute tour de Metropolis. Il se rappelait encore quand il avait fait construire cet immeuble, plus comme un symbole indiquant qui était le vrai maître de cette ville que dans un véritable but pratique. Chassant ces pensées de son esprit, il se demanda un instant ce que Superman pouvait bien avoir en tête.
« Bien, fit ce dernier, enfin seul. »
Et il saisit une nouvelle fois l'homme d'affaires par le col, avant de le suspendre la tête en bas au dessus du vide.
« On en était à peu près là, non? »
Il fallu à Lex Luthor une seconde pour reprendre son souffle, après quoi il toisa l'Homme d'Acier du regard.
« Et après, rétorqua-t-il? Vous allez me lâcher? Parce que c'est la seule solution que vous avez.
-Ne me tentez pas, Luthor.
-Ho, je dis ça, je dis rien. Vous allez faire quoi? Me faire arrêter? Vous n'avez pas la moindre petite preuve que j'ai quoi que ce soit à voir avec ce terroriste. Quand à me terroriser, comme vous l'avez fait avec ce pauvre minable de Glen.... »
Il s'autorisa un sourire arrogant, ou du moins aussi arrogant que l'on pouvait paraître suspendu au dessus du vide la tête en bas.
« ...Vous n'imaginez quand même pas que ça va march.... »
Superman lâcha le col de l'homme d'affaires, le faisant interrompre sa réplique par un cri de surprise et de terreur....avant de la rattraper par le pied au dernier moment.
« Je suis Lex Luthor, hurla ce dernier sur un ton de défi. C'est moi qui ait fait de cette ville ce qu'elle est aujourd'hui! La moitié de ses habitants travaillent pour moi, qu'ils en soit conscient ou non. J'ai tellement « d'amis » hauts placés que mon carnet d'adresse est épais comme un dictionnaire! Je ne me laisserais pas dicter ma conduite par une brute socialiste qui n'a pas la moindre idée de comment ce monde fonctionne! »
Superman se contenta à nouveau de le toiser du regard, impavide, tandis que le président de Lexcorp continuait à gesticuler avec rage dans le vide.
« C'est ça! Qu'est-ce que vous vous imaginez? Que vous êtes un espèce de Robin des Bois dopé aux stéroïdes? Vous ne savez pas à qui vous avez affaire! »
D'un geste lent, l'Homme d'Acier ramena la village de l'homme d'affaires au niveau du sien.
« Tu te trompes, Luthor. Je sais exactement à qui j'ai affaire. Les types dans ton genre , plus ils montent haut et vite, et plus la chute est douloureuse. Et tu va tomber, Luthor, ça je te le garantit. Et ce jour là, tu sauras quel nom maudire au fond de ta cellule. En attendant... »
Il s'approcha de l'un des poteaux qui servaient de fier support à la bannière étoilée. Le tordant comme un vulgaire morceau de fer blanc, il l'enroula autour de Luthor, prenant soin à ce que ce dernier ne risque pas de faire une chute mortelle. Puis, une fois le bonhomme empaqueté, il se détourna.
« Qu'est-ce que vous faites, fit ce dernier. Vous n'allez quand même pas me laisser là?
Faites appel à vos amis hauts placés. »
Et Superman disparut au loin, laissant Luthor à ses vocifération de rage. L'un dans l'autre, une journée pourrie donc. Mais, alors qu'il observait les petits point lumineux qui se déplaçaient sur les routes, Lex Luthor se fit un serment solennel. Un jour , ce serait lui qui regarderait ce Superman de haut, tandis que ce dernier était réduit à l'impuissance. Et ce jour là.... il allait sacrément en profiter, c'est le moins que l'on puisse dire.

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Sam 25 Fév 2012 - 20:48

Mdr
J'aime la dernière réplique de Superman^^

Voilà un premier face à face assez intéressant. J'aime ça! Vivement la suite!

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum