Superman, man of Action

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Heg le Mar 24 Juil 2012 - 19:54

Le mystère s'épaissit presque autant qu'il se dévoile... Comment ce gosse est-il devenu Toyman ?

_________________
"Allow me to say you've got a nice little buttock !"
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Grimoald le Jeu 26 Juil 2012 - 15:35

J'aime beaucoup cet "arc" Funhouse alors que les précédents chapitres m'avaient laissé plus circonspect.

J'avoue que le Superman "à la mode de 32" des premiers chapitres ne correspond pas trop à la vision du personnage que j'ai appris à apprécier. Du coup, en comparaison de ma propre expérience, et même si les textes étaient bons en eux-mêmes, j'avais un peu l'impression de lire un Superman par quelqu'un qui n'aime pas Superman. Et comme je savais que ce n'est pas le cas, c'était encore plus troublant. Enfin bref.

À tort ou à raison, j'ai l'impression que cet aspect tend un peu à s'estomper dans ces nouveaux chapitres. Et en face on a un Toyman très réussi, bien effrayant, une ambiance générale bien sombre et poisseuse, et là je ne peux qu'adhérer. Vivement la suite donc.

PS : Un peu étonné de voir John Corben bosser au Daily... euh, Star, enfin, journaliste quoi, mais je suppose que ça fait partie des pistes laissées ouvertes, qui commencent à être assez nombreuses (Lex Luthor et le vaisseau, Lana Lang...), et devraient nous mener vers des suites fort intéressantes.

Spoiler:
P.S. n°2 : "Inutile d'être le plus grand détective du monde..." : ça tombe bien, il est occupé à Gotham. Laughing

_________________
"Then he explained that the name was the important thing for inspiring the necessary fear. You see, no one would surrender to the Dread Pirate Westley."
avatar
Grimoald
Charlotte Heigarts

Nombre de messages : 168
Age : 34
Localisation : En route vers de nouvelles aventures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Jeu 26 Juil 2012 - 22:05

Ben, en fait, comme j'essayais d'expliquer dans mon premier post, ce truc c'est presque comme un exercice de style. Ce Superman, je l'écris délibérément tel qu'il a été conçu en 1938 par deux jeunes juifs de Cleveland victimes de la Crise économique. Il est vraiment comme ça, il attaque les hommes d'affaires véreux, il est plus "dur", moins consensuel, un peu grande gueule..... C'est un Superman très différent de l'incarnation actuelle, mais c'est aussi une façon de montrer à quel point le personnage a changé, si l'on peut dire. J'aime beaucoup Superman, quelque soit la version, mais je trouvais qu'il y'avait une certaine fraicheur dans le traitement du perso originel que je trouvais intéressant de retranscrire (sans compter finalement que ca donnait un "angle" à la fic). Enfin, le truc, c'est que je ne "trahis" absolument pas le personnage dans cette fic, l'argument pourrait même être fait que c'est la version moderne qui "trahit" les intentions des auteurs originaux ( qui ont d'ailleurs été totalement dépouillés de leur création avant de mourir dans la misère).
Quand à Corben.....le personnage en journaliste est en réalité un élément que je n'ai pas inventé, mais qui correspond plus à sa première incarnation qu'aux plus récentes. Quand à savoir si tu sais quoi arrive ....motus et bouche cousue.



EDIT: Juste pour ajouter que, une des raisons pour laquelle je suis parti sur cette version, c'est parceque finalement, il y'a pas mal de points communs entre notre époque et la Crise de 1929 (qui est de toute évidence un contexte important dans ce Superman prolo conçu par Siegel et Shuster). Du coup, cette version du personnage, qui a des considérations un peu plus terre à terre, qui est un peu le défenseur des petits, marchait bien à mon sens. Ca aurait moins bien marché en 1960 avec le plein emploi et le baby boom. Mais là, on en 2012, et finalement on a eu des mecs expropriés de chez eux, l'occupy movement, les licenciements abusifs......ça colle.
.....
Ca fait un peu prétentieux, comme raison non?^^

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Ven 27 Juil 2012 - 8:05

Non. Moi je trouve ça très bien pensé. Je ne connaissais pas l'historique de la création de Superman, alors c'est chouette^^ Tu m'apprends des choses ! Alors, surtout, continue dans cette voie !

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Grimoald le Ven 27 Juil 2012 - 8:49

J'avais pas vu ça sous cet angle mais effectivement c'est une raison intéressante !

_________________
"Then he explained that the name was the important thing for inspiring the necessary fear. You see, no one would surrender to the Dread Pirate Westley."
avatar
Grimoald
Charlotte Heigarts

Nombre de messages : 168
Age : 34
Localisation : En route vers de nouvelles aventures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Ven 31 Aoû 2012 - 16:10

Chapitre 15: Funhouse (4è partie)

Le sol se brisa sous l'impact tandis que Superman atterrissait dans la cour de l'orphelinat. Sans plus attendre , il se dirigea vers la porte d'entrée, ignorant les aboiements du chien de garde qui courrait dans sa direction. Avant que ce dernier n'ait pu l'atteindre, Superman l'attrapa par le collier, et l'envoya littéralement balader quelques mètres plus loin, sans plus de cérémonie. Roulant au sol, l'animal ne demanda pas son reste et retourna se cacher dans sa niche. D'un coup de pied puissant, l'Homme d'Acier défonça la porte, avant de pénétrer dans l'orphelinat. Personne. Tout était calme. Quelque chose dans l'air fit frissonner Clark. Des choses horribles s'étaient passées ici. Il le sentait. Se ressaisissant, il chercha l'entrée du sous sol. D'après Frankie, les enfants travaillaient en bas, cachés du reste du monde. C'était là qu'il devait chercher. Les escaliers ne furent pas des plus difficiles à trouver, de même que l'entrée, qui menait à des escaliers s'enfonçant dans le sol à perte de vue. Sans hésitation, Superman s'élança. Une fois arrivée en bas, il constata qu'une série de couloirs lui faisaient face, tous semblables, sombres tout en étant illuminés d'une étrange lueur. Il se demanda un instant quelle direction quand des cris de supplication se firent entendre à sa droite. Des cris d'homme. Il s'élança vers les hurlements tel un missile. Il aperçut rapidement un adulte (qu'il reconnut comme étant Lyman d'après une photo dans un article), traîné par deux « hommes » habillés comme des méchants de GI Joe, mais qui de toute évidence étaient aussi humains que les deux comiques qui cherchaient Frankie, dans une petite pièce. Sans leur laisser le temps de se retourner, Superman saisit le premier robot et le fracassa sur le mur. Le deuxième tenta bien de le mettre en joue, mais le super-héros mit un terme à cette futile résistance d'un direct foudroyant qui lui brisa la tête, faisant s'écrouler le reste du corps comme un pantin désarticulé. Observant les restes éparpillés par terre, il fut surpris de ne trouver aucune mécanique d'aucune sorte. Il s'attendait à ce qu'il s'agisse de sortes de robots. Et pourtant.....rien, que du plastique. Il dirigea son attention en direction de la victime, toujours prostrée au sol.
« Monsieur Lyman, je présume, fit l'Homme d'Acier en se tournant vers le directeur. »
Seul des sanglots étouffés lui répondirent. Superman se désintéressa rapidement de l'homme, et se tourna vers la porte close. Que pouvait-il bien y avoir derrière ? Ouvrant la porte avec prudence, il vit la table dont lui avait parlé Frankie. Autour de lui se trouvaient les espèces de simulacres d'enfant, telles des marionnettes inachevées qui le fixaient d'un air inquisiteur. Comme si elles l'accusaient de ne pas avoir été là. Au fond de la pièce, il vit les outils. Les outils ensanglantés. Plus que la peur, ce fut la rage qui s'empara de Superman. Qui pouvait donc faire ça à des gosses ? Se retournant, il saisit le directeur de l'orphelinat, ce complice de ces tortures abjectes, et le plaqua contre le mur.
« Où sont-ils, lui demanda-t-il d'un ton menaçant qu'il n'avait plus à jouer.
-Revenu me hanter, il est revenu me hanter., il......
-Les enfants, Lyman ! »
En guise de réponse, ce dernier pointa faiblement un des couloirs . Sans plus attendre, Superman laissa tomber le directeur au sol et s'élança. Il arriva rapidement dans une gigantesque salle, et il les vit. Des dizaines d'enfants enchaînés, forcés de travailler dans ce qu'il ne pouvait décrire que comme une chaîne de montage démente, gardés par un de ces automates macabres ressemblant à des jouets militaires pour enfants. Mais pas de Frankie parmi eux. D'un pas décidé, il se dirigea vers le garde, lui laissant bien l'opportunité d'observer son arrivée.
« Halte, hurla-t-il. Ami, ou ennemi ? »
Sans un mot, Superman plongea sur le jouet, broya son fusil vert fluo avec sa main, et le décapita d'un geste, avant d'écraser la tête du pied.
« Ennemi.
- NAAAAAAOOOOOOOONNNNNN ! »
L’Homme d'Acier se retourna en direction du cri, et aperçût ce qui de tout évidence ne pouvait être que Toyman, prostré de façon exagérément dramatique.
« Tu.....Tu.....Tu as cassé le Major Victoire ! Ça va pas ,non ?
Où est Frankie ? Répond, ou bien je..... »
Il remarqua alors l'ours en peluche que Toyman tenait contre lui. L'ours de la photo.
« Winslow Schott ?
-C'est MÔSSIEU Winslow Schott pour les garnements malpolis dans ton genre !
-Impossible. Winslow Schott est mort il y' a plus de dix ans. »
Pour toute réaction, Toyman éclata d'un rire démentiel.
« Et pourtant....me voilà. Un peu......pas pareil, peut être, mais je suis revenu. Prêt à faire de cette endroit une vrai maison pour rigoler, et jouer, et s'amuser, encore encore !
….Son corps a été retrouvé et enterré. Tes hommes de main ne sont pas des robots, mais ils ne sont pas humains non plus. Et je ne crois pas que tu sois un fantôme revenu d'entre les morts.  »
Cette fois, ce fut la colère qui s'empara du jouet.
« Ha, tu commences à m'agacer ! T'es pas drôle, comme ce sale gamin qui va raconter à tout le monde ce qui se passe dans MA maison! MA maison, A MOI !Tu veux savoir où est le petit ? Juste là ! »
Pressant un bouton, Toyman alluma une partie de la pièce, révélant Frankie attaché à ce qui semblait être une parodie de table de dentiste tandis qu'une gigantesque vrille était placée à un petit mètre au dessus de lui. Vrille qui commençait à s'approcher, lentement, encore et encore.
« Frankie !
-Il voulait pas jouer à la poupée avec moi, alors j'ai pensé qu'il serait parfait pour une partie de DOCTEUR MABOULE !
-Espèce de sale..... »
Sans finir sa phrase, Superman accourut en direction du jeune garçon, quand il fut percuté par ce qui semblait être un tir de bazooka. Tombant au sol, il se releva aussitôt, et se tourna vers Schott, qui tenait l'arme tout droit sortie d'un magasin de jouet.
« Han han haan ! Frankie a été un viiiiiillain garçon, défense de jouer avec lui. Par contre, si c'est des petits camarades que tu cherches..... »
Il pressa un deuxième bouton, faisant s'ouvrir un panneau secret derrière lui. Et, un à un, comme dans ces films de mort-vivants, elles sortirent. Les marionnettes inachevées. Les créatures de Toyman . Les enfants.
« Tu veux jouer avec moi ?
-…..Qu'est-ce que tu penses de ceux là ? »

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Ven 31 Aoû 2012 - 19:44

Ce chapitre fait froid dans le dos... Mais il est très bien écrit^^ Vivement la suite, qu'on en sache un peu plus sur la manière dont le petit garçon est devenu Toyman !

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Grimoald le Sam 1 Sep 2012 - 13:40

Je vais me répéter, mais je trouve vraiment cette version du Toyman très réussi. Je n'ai pas souvenir de l'avoir jamais trouvé aussi flippant !

_________________
"Then he explained that the name was the important thing for inspiring the necessary fear. You see, no one would surrender to the Dread Pirate Westley."
avatar
Grimoald
Charlotte Heigarts

Nombre de messages : 168
Age : 34
Localisation : En route vers de nouvelles aventures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Macros le Sam 1 Sep 2012 - 21:50

Hmmm, effectivement, ce Toyman est très clairement le point fort de ces derniers chapitres. Et Superman semble être un poil sur les nerfs, il avait l'air de vouloir sortir une impolitesse, là, nan ? Sans parler de cruauté envers les animaux... Quoi qu'il en soit, notre ami psychopathe adopte un angle d'attaque classique, mais toujours efficace : on se sert des victimes comme troupes de choc contre le héros, ce qui a toujours tendance à les laisser un peu gênés... Contre un Superman nettement moins puissant que la plupart de ses incarnations, ça peut être problématique.

_________________
" Persons trying to find a motive in this narrative will be prosecuted ; persons attempting to find a moral in it will be banished ; persons attempting to find a plot in it will be shot. "
avatar
Macros
Chevalier de l'Ordre du Grand Navet

Nombre de messages : 866
Age : 31
Localisation : Well that was funny, was it not ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Jeu 4 Oct 2012 - 21:50

.....Parti comme c'est, cet arc va être à moitié aussi long que le reste de la fic.^^


Chapitre 16 : Funhouse (5è partie) :


« Maman, maman ! Le chien, il me fait mal. Fais qu'il arrête de me faire mal ! »
Superman continuait à reculer, tandis que les marionnettes des enfants, elles , continuaient à s'approcher, encore et encore.
«  Arrêtez, leur intima-t-il une fois encore. Je ne vous veux aucun mal. »
Une fois encore, ce fut en vain. Seul leurs propos incohérents répondirent à l'Homme d'Acier. Sentant le mur derrière son dos, ce dernier se figea sur place. Il ne savait pas quoi faire. Il.....il ne pouvait pas se battre contre eux, quand même.
« J'aime bien jouer à la poupée, surtout quand elle est dans le mixeur.
-Trois petits cochons, pendus au pla-fond, leur p'tite queue en l'air, et leurs tripes par-terre.
-S'il vous plaît, à l'aide, fit la voix de Frankie. »
L'appel fit retrouver ses sens à Superman. Il jeta un œil dans la direction de son protégé. Le vrille était de plus en plus près, et ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle n'atteigne le jeune garçon . Il n'était plus question d'hésiter. D'un bond formidable, il sauta par dessus les victimes de Toyman et atterrit juste devant la table d'opération. Se servant de son bras comme d'un bouclier, il interposa ce dernier entre l'enfant et la vrille, qui vit sa progression bloquée par l'obstacle. Puis, de son autre main, il arracha cette dernière, avant de briser les liens qui retenaient l'enfant.
« Ça va aller, demanda Superman.
-Vous.....Vous êtes qui ?
-Un ami.»
L'Homme d'Acier sourit au jeune garçon , comme pour le rassurer, avant de diriger son attention vers les enfants qui se dirigeaient et leur maître.
« La clé est sur le reste du garde, dit-il. Tu penses pouvoir libérer les autres ?
-Moi ?
-Je vais m'occuper de Schott, ou qui qu'il soit, et j'ai besoin que tu sauve les enfants pendant ce temps. »
Frankie le regarda, incrédule.
« Mais, je.....je peux pas.
-Bien sur que si.
-Et s'il d'autres gardes viennent ? »
Pour toute réponse, Clark enleva sa cape, et la posa sur les épaules du garçon.
« Prend ça. Ça appartenait à mes parents. Elle te protégera.
-Je.....je sais pas si....
-Je crois en toi, Frankie.
-Vous me connaissez même pas. »
Tout en gardant un œil sur les marionnettes, Clark se mit au niveau de l'enfant et posa la main sur son épaule.
« Frankie, murmura-t-il d'un voix plus familière, c'est moi. »
L'enfant le regarda un bref moment, avant d'écarquiller les yeux de stupéfaction.
« M'sieu Kent ? »
Clark sourit.
« Je crois en toi, Frankie. »
Puis, il se releva, avant de se diriger vers les créatures qui autrefois étaient des enfants.
Cette fois, ce fut vers Toyman qu'il se dirigea d'un bond, atterrissant juste devant le tortionnaire. Surpris par la manœuvre, ce dernier eût à peine le temps de presser le bouton qui controllait les marionnettes, rappelant ses dernières vers lui.
« A nous deux, « Toyman ». A moins que tu ne préfère encore te cacher derrière des enfants sans défense.
-Il semblerait que notre intervention tombe à point nommé, fit une voix monotone qu'il ne connaissait que trop bien.
-Oui, à point nom...... »
Superman leur brisa la tête d'un coup de poing donné de revers, bien décidé à ne pas les laisser l'interrompre une fois encore.
« ARRÊTE DE CASSER MES JOUETS, hurla Winslow Schott, tout en saisissant son bazooka. Ils sont à moi, tous ! »
Pour toute réponse, l'Homme de Demain lui arracha l'arme des mains comme l'on prenait un objet des mains d'un gosse trop turbulent. Du coin de l’œil, il vit Frankie et les enfants se diriger vers la sortie.
« Ces enfants......ne sont pas des jouets !
-Rend le moi, fit ce dernier tout en bondissant pour atteindre le bazooka! Rend le moi ! C'est à moi ! Ils sont tous à moi ! Et j'en fais ce que je veux !
-Non, rétorqua Superman avec fureur tout en brisant le jouet avec aisance dans ses mains. Tu ne touchera plus à un seul d'entre eux ! Plus ! Jamais »
Il donna un puissant coup de poing qui envoya voler le jouet humain sur plusieurs mètres en direction de ses créations, brisant une partie de son masque. Quand ce dernier se releva et jeta un regard enragé en direction du super-héros, le sang de ce dernier se glaça. Il voyait ce qu'il y' avait derrière le masque et......et cela n'avait aucun sens.
« Assez, hurla Toyman. Méchant ! Mauvais joueur ! Tu veux juste m'empêcher de m'amuser ! JE TE LAISSERAIT PAS M'EMPÊCHER DE M'AMUSER ! »
Frénétiquement, il posa la main sur la télécommande qui lui permettait de contrôler ses jouets.......avant de réaliser qu'elle n'était plus là. Instinctivement, Superman baissa les yeux et la vit à ses pieds, tombée durant le vol plané de Toyman.
«  C'est ça que tu cherche ?
-Rend la moi ! Rend la moi ! »
D'un geste presque nonchalant, l'Homme d'Acier brisa la télécommande du pied.
« NAOOOOOOONNNNNNN ! »
C'est alors que Toyman réalisa que ses jouets s'étaient tous mis à le regarder, fixement, avec leur sourire figé.
« Tu veux jouer avec moi ? »
Toyman voulut reculer, mais ses créatures l'avaient déjà encerclé.
« Tic tac, tic tac, la marmotte elle fait cric crac ...... »
Superman réalisa alors ce qui était en train de se passer. Il s'élança pour s'interposer, mais déjà les marionnettes explosèrent , faisant s'effondrer une partie de la cave sur eux. Il ne fallut que quelques secondes à l'Homme de Demain pour comprendre que ce n'était qu'une question de temps, avant que le reste ne s'écroule également. Il allait devoir courir.


Lyman regarda l'orphelinat, debout devant l'entrée. Il se demanda quand il avait commencé à détester cet endroit. Au départ, cet endroit n'était pour lui qu'un moyen de se faire de l'argent facile. Un peu d'argent détourné par ci par là, que ce soit sur la nourriture, ou sur le reste, et l'affaire était dans le sac. Qui allait parler, après tout les orphelins ? Même s'ils le faisaient, personne ne croirait ses sacs à problèmes affectifs sur pattes. Puis, Winslow Schott était venu. Sur le moment, le laisser mourir lui avait paru être une bonne idée. Ce gamin lui coûtait tellement cher, avec toutes ses maladies. S'il avait su......Lyman réprima un sanglot d'angoisse. Ces choses qu'il avait subi, dans cet endroit.... Mais plus pour longtemps. Il utilisa une allumette, avant de la laisser tomber sur le sol du bâtiment. Il ne savait pas comment cet endroit s'était retrouvé hanté, mais une chose était sure : cela ne serait plus, dès que cet endroit serait réduit en cendres.
« Non ! »
Lyman se retourna. C'était Frankie, portant une étrange cape rouge. Lyman fut pris de panique ? Et s'il était avec eux ? Il avait l'air normal, mais et si c'était juste un jouet plus sophistiqué ?
« Re.....Recule, lui intima-t-il en dégainant un pistolet. Recule, ou bien......
-Vous ne comprenez pas, répondit Frankie. Il.....Superman est toujours là dedans ! »
Sans plus attendre, Frankie tenta d'éteindre l'incendie avec la cape, utilisant le tissu pour étouffer les flammes. Lyman était terrifié. Cet endroit devait disparaître......Il fallait qu'il disparaisse ! Il hurla en direction de l'enfant, l'arme à la main, mais il n'écoutait pas. Lyman n'arrivait plus à réfléchir. Il ne pouvait pas le laisser sauver l'orphelinat.
Presque par réflexe, Lyman pressa la détente.



_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Grimoald le Ven 5 Oct 2012 - 14:05

Starman a écrit:.....Parti comme c'est, cet arc va être à moitié aussi long que le reste de la fic.^^
Oh bah tant que ça reste comme ça on se plaindra pas, hein. Twisted Evil

Je me demande quand même quelle vision a pu figer le sang de l'homme d'acier...

_________________
"Then he explained that the name was the important thing for inspiring the necessary fear. You see, no one would surrender to the Dread Pirate Westley."
avatar
Grimoald
Charlotte Heigarts

Nombre de messages : 168
Age : 34
Localisation : En route vers de nouvelles aventures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Ven 5 Oct 2012 - 16:19

Rah ! Moi aussi je veux savoir ce qu'il y a sous le masque de la poupée ! ^^

Et bien sûr, tu coupes ton passage à un moment terrible, qui fait qu'on a envie de savoir la suite !

En tout cas, très bon passage. J'aime toujours autant ce que tu écris^^

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Mer 7 Nov 2012 - 20:29

Chapitre 17:Funhouse (dernière partie)

Superman entendit le coup de feu alors qu'il venait de sortir de la cave. Aussi rapidement qu'il le put, il s'élança en direction du palier. Il remarqua d'abord les autres enfants, qui observaient la scène d'un air choqué. C'est alors qu'il vit Frankie, par terre, inconscient, en sang.
« Non, murmura-t-il. »
Ignorant totalement Lyman, qui tremblait de tout son corps en balbutiant des propos incompréhensibles, il s'élança en direction du jeune garçon.
« Frankie ! »
Saisissant sa cape, il la pressa contre la blessure. L'enfant était pâle, trop pâle. Il fallait faire vite sinon, il n'allait pas s'en sortir.
« Re.....Recule, begaya le directeur de l'orphelinat. Ou bien je......je...... »
Pour toute réponse, Superman se contenta de se tourner dans sa direction, et de lui lancer un regard empli de rage. Terrifié, Lyman lâcha son arme, et courut à en perdre haleine. Mais Superman n'avait pas le temps de s'occuper de lui. Le temps de prévenir une ambulance, et Frankie serait mort. Délicatement, il le prit dans ses bras, tandis que ce dernier reprenait connaissance.
«  M....M'sieur Kent, murmura-t-il.
Accroche-toi. »
Et il courût. Vers l'hôpital le plus proche, aussi vite qu'il le pouvait. Il sentait le petit faiblir entre ses bras, tandis qu'il s'évertuait à dire quelque chose.
« M'sieu Kent......
-Ça va aller, Frankie. Ça va aller.
-Je.....J'aurais voulu un...... »
Il leva le bras et le pointa en direction de Clark.
« …..Comme toi...... »
Et il ferma les yeux.
« Frankie ! FRANKIE ! »

« Un médecin ! »
Il était entré en trombe dans la salle d'urgence, et se dirigeait d’ors et déjà vers l'infirmière la plus proche.
« Une minute, fit cette dernière, vous ne pouvez pas......Ho mon dieu.
-S'il vous plaît, fit Superman. Il va mourir. »
L'infirmière le regarda un instant, puis baissa le regard en direction du blessé.
« Brancardiers! »
Ils posèrent Frankie avec précaution, avant de l'emporter en salle d'opération. Superman les regarda s'éloigner un instant, empli d'un sentiment d'impuissance.
« Tiens le coup, murmura-t-il. »

Joseph Lyman roulait à toute allure sur la petite route. Il devait quitter Metropolis au plus vite. Il ne fallait pas qu'ils le trouvent. Pas Toyman. Pas Superman. Il avait vu son regard. Il devait parcourir le plus de distance possible , et espérer que ce sera suffisant. Il.....
Soudain, Superman se tenait là, au milieu de la route. Avant que l'ancien directeur ne puisse réagir, il saisit la voiture et la souleva avec facilité, avant de la fracasser contre le sol. L'impact étourdit Lyman, aussi devina-t-il plus qu'il ne vit Superman arracher la portière avant comme s'il s'agissait de papier mâché et le saisir par le cou.
« Tu croyais t'en sortir comme ça, espèce de pourriture ? Je pourrais te broyer la gorge comme on presse un citron ! Je pourrais te briser la nuque comme un vieux bout de bois ! Il me suffit de serrer ! »
Lyman tenta de supplier mais aucun son ne parvint à s'échapper de sa bouche. Superman, quand à lui, resta totalement immobile, comme partagé entre sa rage et.....autre chose. Enfin, il lâcha le directeur qui s'effondra au sol. Puis, il se mit à genou et le regarda droit dans les yeux.
« Écoute moi bien, fit-il d'un ton dur et menaçant. Je vais t'emmener à la police, et tu vas avouer tout ce que tu as fait à ces pauvres gosses durant toutes ces années. Si tu refuse, si jamais je te retrouve à l'air libre, alors ce que tu viens de subir passera pour un massage comparé à ce que je te ferais, est-ce que c'est clair ? »
Lyman hocha frénétiquement la tête. Comparé à ce qu'il avait vécu ces derniers mois, la prison lui paraissait un vrai paradis.

Frankie ouvrit péniblement les yeux, ébloui par la lumière ambiante. Comment était-il arrivé ici déjà ? Tournant la tête, il vit Clark Kent assis sur une chaise à côté de lui, l'air anxieux.
« M'sieu Kent ? »
Le regard du reporter s'illumina lorsqu'il réalisa que l'enfant était réveillé. Frankie essaya de s'asseoir sur la lit, mais Clark lui intima d'un geste de ne rien en faire.
« Du calme, fit-il. Tu as perdu beaucoup de sang, et tu es resté inconscient plusieurs heures.
-Que....que s'est-il passé ?
-Lyman t'as tiré dessus. Heureusement......Superman t'as amené à l'hôpital, et l'a rattrapé. »
Son regard croisa celui de Frankie, et ce dernier pouvait clairement y lire « je sais que tu sais, mais si tu pouvais faire comme si tu ne savais pas ».
« Ha...Ha bon ?
-Enfin bref. Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais quand il a amené Lyman au commissariat, ce dernier a tout déballé.
-....Tout ?
-Oui. Winslow Schott, vous autres.....Tout ce qu'il a fait, il l'a avoué. Les services sociaux s'occupent déjà de tes camarades. »
Frankie acquiesça timidement. Il avait du mal à se faire à l'idée qu'il n'aurait plus à retourner à l'orphelinat. Mais dans ce cas.....
« Et.....on va faire quoi de nous ?
-Et bien, j'imagine qu'ils vont vous emmener dans d'autres orphelinats, à moins bien sur que vous ne soyez adopté. »
Frankie baissa les yeux. Il ouvrit la bouche, comme pour ajouter quelque chose, mais il la referma aussi tôt.
Lance-toi, songea-t-il. Tu ne peux pas savoir tant que tu n'aura pas demandé.
« Je, commença-t-il timidement.
-Oui ?
-Je me demandais si.....si vous seriez d'accord pour......enfin......vous voyez quoi. »
Le regard de Clark s'assombrit.
« Non, fit-il. Je suis désolé, Frankie. Je n'ai juste pas l'argent pour t'adopter.
-....J'comprend. C'est juste que.....J'les ai jamais connu, alors j'aurais aimé.....juste pour une fois... »
Un silence gêné s'installa entre les deux. Clark détourna la tête, trop honteux pour lire la déception dans le visage du jeune garçon.
« Tu sais, finit-il par ajouter, moi non plus je n'ai pas connu mes vrais parents.
-Vraiment ?
-Oui. Mais j'ai été recueilli par un couple de gens très biens, qui m'ont considérés comme leur propre fils malgré......ma différence.
-Z'avez eu de la chance.
-Je sais. »
Clark se leva de sa chaise, et prit la main de l'enfant dans sa main.
« Je trouverais une solution Frankie. Je te le promet. »
Frankie se mit à sourire. Il le croyait.

« Et voilà, M'dame Jenkins. Le compte y est.
-Merci Clark. Tu es un brave petit. »
La gérante de la cafétéria mit l'argent dans le tiroir de la caisse. Elle savait qu'elle pouvait faire confiance à Clark quand il s'agissait de régler son ardoise. Depuis le temps que ce dernier avait élu domicile dans son établissement malgré la nourriture. Et puis, vu les circonstances qui l'avaient poussé à partir précipitamment...
« Au fait, fit-elle, comment va le p'tit bout de chou qui était avec toi la dernière fois ?
Il s'en est sorti. En parlant de ça.....
Oui ?
Et bien, c'est un peu gênant comme question, mais.....Vous et Monsieur Jenkins, vous n'avez toujours pas réussi à....
…..Non. Le docteur nous a dit que c'était pas impossible, mais improbable, vu nos problèmes respectifs.
Je vois. »
Clark regarda autour de lui rapidement, comme pour s'assurer que personne ne pouvait l'entendre (aucun risque, personne ne traînait ici en milieu d'après midi), avant de s'approcher de Madame Jenkins.
« Et, heu.....vous n'avez jamais pensé à l'adoption ? »

Dans les sous sols de l'orphelinat, il n'y avait plus rien. L'explosion et l'effondrement qui s'en était suivi avaient tout détruit, ne laissant que quelques ruines comme vestige de ce qui s'y était passé. Ainsi que Toyman, sous les décombres. Immobile, comme mort, il fixait le plafond sans un mouvement, sans un bruit, le masque figé et inexpressif. Et à l'intérieur du masque.....il n'y avait rien.

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Grimoald le Mer 7 Nov 2012 - 23:50

Soyons bref, concis, efficace : !

_________________
"Then he explained that the name was the important thing for inspiring the necessary fear. You see, no one would surrender to the Dread Pirate Westley."
avatar
Grimoald
Charlotte Heigarts

Nombre de messages : 168
Age : 34
Localisation : En route vers de nouvelles aventures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Jeu 8 Nov 2012 - 17:48

Terrible chapitre ! Et j'adore les dernières lignes ^^

Je suis sûre que c'est encore une expérience de Luthor... Y a que lui pour avoir des idées aussi tordues... (et toi bien sûr ^^)

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Lun 26 Nov 2012 - 14:56

Chapitre 18 : Les pieds sous terre (1ère partie)



« Alors ? Qu'est-ce que ça donne ? »
Lex Luthor ne prit pas la peine de se tourner vers le scientifique. Il fallu une petite seconde à ce dernier pour reprendre contenance et faire signe à ses associés de lancer la présentation. Depuis que Luthor avait relancé l'étude de la fusée, c'est à peine s'il avait eut le temps de rentrer chez lui. Et comme son téléphone ne captait pas dans ce laboratoire ultra sécurisé situé dans un souterrain, sa femme aurait pu partir avec le postier (c'était toujours avec le postier) il y' a trois jours de de cela sans même qu'il ne soit au courant. Malheureusement, Luthor ne semblait pas comprendre le concept de « week ends » et de « jours de congés ».
« Voici ce que nous avons pu en tirer, monsieur Luthor, fit le scientifique tandis que ce lançait la vidéo. Le métal de cette fusée ne correspond à rien de ce qui existe sur Terre, il s'agit donc probablement d'un vaisseau extra-terrestre.
-Vraiment ? Quelle surprise. »
Le scientifique n'eût pas besoin de lever les yeux vers son employeur pour déceler le sarcasme de ce dernier. S'efforçant de faire comme si de rien n'était, il continua son explication.
« Des tests préliminaires nous ont permis de déterminer que ce métal avait grosso modo la résistance du diamant. Nous sommes actuellement en train d'étudier sa structure moléculaire afin d'éventuellement en recréer artificiellement.
-Et concernant la source d'énergie, qu'en est-il ? Nucléaire ? Solaire ? »
Pour toute réponse, le scientifique sortit de sa poche une sorte de cristal vert brillant de petite taille, qu'il posa sur la table.
« Qu'est-ce que c'est, demanda Luthor.
-Nous n'en avons pas la moindre idée. Nous pensons que c'est ce qui alimentait le vaisseau en énergie.
-Quelque chose de cette taille ?
-Il ne faut pas se fier uniquement à la taille, Mr Luthor. Nos premiers relevés nous ont montrés que ce cristal dégage une quantité phénoménale d'énergie. Et contrairement au nucléaire, ses radiations opèrent sur des fréquences qui ne nous affectent pas. Mais nous n'avons pas encore réussi à extraire l'énergie. »
Sans un mot, Lex Luthor se leva de son siège et commença à se diriger vers la sortie.
« Bien, je vois que vous avez encore beaucoup à faire. Je veillerai à ce que des mesures soient prises afin que puissiez séjourner ici-même.
-Mais.....monsieur Luthor.....
-Ce sera tout. »
Le scientifique pesta intérieurement en regardant Luthor quitter son champ de vision. Cette fois, c'est sur, sa femme allait vraiment partir avec le postier.


« C'est bon, Elliot ? Tu tiens le coup ? »
Andy leva les yeux vers Johnattan Elliot, le petit nouveau parmi les mineurs. Embauché il y' a une semaine de ça, ce dernier avait rapidement réussi à prendre ses marques, aussi bien en ce qui concernait le travail que concernant ses relations avec les autres mineurs. Il était pas particulièrement causant, mais il payait les verres au bar du coin, et ça suffisait souvent pour se faire des copains dans ce genre de boulot.
« On fait aller, Andy, on fait aller. »
Les deux mineurs continuèrent à pousser le wagon. Andy commençait à sentir la fatigue le gagner, mais il savait que s'arrêter maintenant reviendrait à recevoir des pénalités au niveau de la paie. Et puis, il n'avait pas vraiment envie de donner l'impression que le nouveau était plus en forme que lui, un vieux de la vieille.
« Dis donc, Andy ?
-Ou.....Ouais ?
-J'ai entendu dire que ça commençait à gueuler parmi les collègues en ce moment. Tu sais ce qu'il se passe, toi ? »
Andy reprit son souffle une seconde avant de répondre.
« C'est en rapport à ce qui est arrivé à Stanislas, il y' a une dizaine de jours. Ça a mis les gars en rogne.
-Stanislas, c'est le type qui a été victime d'un éboulement ?
-Ouais. La direction a pas voulu payer ses frais d'hôpitaux. Elle a dit que le gaz de schiste qui avait causé l'explosion s'était infiltré dans la galerie à cause d'une « fausse manœuvre » de sa part et l'a viré. »
Andy fit un signe de la main à Johnattan pour lui dire de s'arrêter. Tant pis pour sa fierté de vétéran, il n'en pouvait vraiment plus. A bout de souffle, il se posa sur un rocher à côté des rails.
« Et toi, tu en penses quoi, reprit Johnattan, qui ne semblait pas particulièrement fatigué.
-J'en pense qu'on sait tous que le gaz de schiste, c'est juste un question de bol. J'en pense que ce qui est arrivé à Stanislas est dégueulasse, et que les gars de la direction sont qu'une bande de pourris. Mais j'en pense que j'ai besoin de ce boulot pour nourrir mes gosses et que je vais fermer ma grande gueule. »
Johnattan ne répondit rien, et se contenta de hocher la tête. Andy se demanda un instant s'il était déçu par sa réponse, ou bien juste pensif. Mais était-ce sa faute ? La direction de Lexcorp (avec qui ils étaient en contrat pour délivrer toutes sortes de métaux qui leur servait pour leurs expériences et leurs produits) avait menacé de licencier ceux qui feraient grève. Qui voudrait d'un vieux mineur approchant la quarantaine, surtout en cette période ? Non, il arrivait déjà à peine à joindre les deux bouts, il n'allait pas tout risquer pour le plaisir.
C'est alors qu'il entendit comme un bruit sourd venant de l'autre bout de la galerie. Il tourna la tête et il vit les flammes se diriger vers lui, comme si ça arrivait à quelqu'un d'autre que lui.
« Attention ! »
Johnattan agrippa Andy et le poussa au loin. Ce dernier eût à peine le temps de réaliser que son collègue éait pile sur la trajectoire du souffle que déjà, les flammes étaient en train de l'engloutir.
« Jon ! Non ! »
Paniqué, Andy tenta de se relever sans succès. Il fallait qu'il fasse quelque chose pour Johnattan. Tu parles ! Il devait déjà être réduit en cendres à l'heure qu'il....
Johnattan Elliot sorti des flammes d'un pas lent.
« Impossible ! »
Il n'en croyait pas ses yeux. A l'exception de ses vêtements en flammes.....son collègue était complètement indemne.

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Lun 26 Nov 2012 - 16:57

Oh... Un autre habitant de Krypton serait arrivé sur Terre avec Clark????

Vivement la suite !!!

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Macros le Mar 27 Nov 2012 - 9:54

Bah, pas forcément... c'est peut-être juste Clark qui bosse sous couverture, il est précisé qu'il est nouveau dans le métier... Et même si c'est pas Clark, dans l'univers de DC, nul besoin de venir de Krypton pour être immunisé au feu !

Sinon, bon chapitre, même si la cassure entre les deux scènes, qui n'ont guère de rapports entre elles, est un peu brutale. Lex travaille dur pour gagner le titre de "patron du mois", et je ne commenterais pas sur les possibles parallèles à faire avec l'actualité concernant les dialogues des mineurs.

_________________
" Persons trying to find a motive in this narrative will be prosecuted ; persons attempting to find a moral in it will be banished ; persons attempting to find a plot in it will be shot. "
avatar
Macros
Chevalier de l'Ordre du Grand Navet

Nombre de messages : 866
Age : 31
Localisation : Well that was funny, was it not ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Dim 16 Déc 2012 - 21:12

Chapitre 19 : Les pieds sous terre (2è partie)


Clark émergea du tunnel en flammes, ignorant ses vêtements brûlés par le souffle de l'explosion. Autant pour Johnattan Elliot. Quand il avait pris cette fausse identité afin d'enquêter sur la vie des mineurs ici, il avait espéré que sa couverture durerait un peu plus qu'une semaine. Tant pis, songea-t-il en jetant un œil à son collègue. Il y' avait plus urgent à faire qu'à se lamenter sur son sort.
« E.....Elliot, murmura Andy d'un ton interrogatif.
-Oui, rétorqua le faux mineur......et non. »
Un bruit sourd attira l'attention de Superman. Il fallait faire vite .
« Viens, ajouta-t-il en prenant son collègue dans les bras, la galerie ne va pas tarder à s'effondrer. »
Et il s'élança en direction de la sortie. Le tintamarre ambiant ainsi que la poussière qui se dégageait de tous les côtés suffirent à lui indiquer que tout s'écroulaient derrière eux. S'ils parvenaient à sortir de la galerie avant de finir enseveli, alors ils devraient s'en tirer.
« Facile. »
Les murs environnants commencèrent à se fissurer. Toujours rien en vue. Le sol tremblait de plus en plus fort sous ses pieds. Il pouvait sentir la poussière brûler ses narines. Andy était tendu entre ses bras. Encore quelques mètres. Plus que.....
Il sortit de la galerie qui s'effondra juste derrière les deux hommes. Entrant dans la « salle » circulaire qui permettait d'accéder aux différents tunnels, il déposa Andy au sol avec délicatesse.
« Ça va aller, lui demanda-t-il. »
Le mineur acquiesça d'un hochement de tête, visiblement encore sous le choc d'avoir frôlé la mort mort d'aussi près.
« Bien. Je te ferais examiner par un médecin une fois que nous serons deho... »
Pris d'un mauvais pressentiment, Superman laissa sa phrase en suspens. Se tournant en direction de la galerie qui menait vers le monde extérieur, il eût la mauvaise surprise de constater que cette dernière s'était aussi effondrée.
« Ho, génial. »
Superman jeta un coup d’œil autour de lui. Apparemment, plusieurs autres galeries s'étaient retrouvées ensevelies sous les rochers, et la plupart des mineurs avaient réussis à évacuer en direction de la salle principale. La plupart, pas tous.
« Hé, les gars, s'exclama-t-il en direction des autres mineurs, tout va bien ?
-O...Ouais, ça va. »
Un silence de mort s'installa entre les travailleurs, et Superman pouvait deviner la question qui leur traversait l'esprit en ce moment : comment sortir ?
« Et Andy, reprit un des mineurs.
-Il est un peu sous le choc, mais ça devrait aller.
-Génial. Comme ça, il pourra profiter de sa mort lente par asphyxie comme tout le monde.
-Et les alarmes ?
-Quoi, les alarmes ? Ça fait des mois qu'elles sont hors d'usage, les alarmes. Et tout notre matériel est enfoui sous les cailloux, à part les brouettes et les poutres. On est foutus. »
La remarque déclencha une vague de protestations parmi les mineurs. Ils ne pouvaient pas être condamnés à crever dans ce trou à rats. C'était impossible. Et pourtant......ils devaient bien admettre l'évidence. Il n'y avait aucun moyen de sortir d'ici. Ils allaient mourir.
« Assez ! »
Les hommes se retournèrent en direction de Clark, qui se dirigeait déjà vers la galerie condamnée.
« Personne ne va mourir. Il y' a un moyen de sortir d'ici. Il y' a toujours un moyen. Mais on va devoir se serrer les coudes, et ne pas baisser les bras.
-Ben tiens, rétorqua l'un des mineurs. Et comment tu comptes creuser, au juste, sans pioche ? A mains nues ? »
Pour toute réponse, « Johnattan » donna un formidable coup de poing qui fissura la barrière rocheuse, sous les yeux ébahis de ses collègues.
« Heu, les gars, fit faiblement Andy. En fait, je crois que notre pote, ben c'est Superman. »
Les remarques médisantes ne se firent plus entendre. Aucun d'entre eux n'avait jamais ne serait-ce qu'aperçu Superman. La plupart d'entre ne croyaient même pas à son existence jusqu'à aujourd'hui. Mais s'il existait une personne capable de les sortir de là.....alors c'était lui.
« Georges, Kevin,Dimitri, reprit Superman. Prenez les brouettes!Évacuez les rochers qui se détacheront vers le fond de la mine. »
Sans hésitation les deux hommes s'exécutèrent.
« Samir ! Edgar ! Fred ! Luigi ! Utilisez les poutres pour consolider la galerie ! »
Tournant à nouveau son attention vers la galerie, il fit craquer les os de sa main tout en laissant échapper un sourire confiant.
« je m'occupe de vous creuser un chemin hors d'ici. »
Et les mineurs se mirent au travail. Ils évacuèrent, ils consolidèrent, comme jamais ils n'avaient évacués et consolidés. Car ce n'était pas un salaire minable ou les profits d'une compagnie dont ils se moquaient éperdument qui était l'enjeu ici. Ici, l'enjeu était leur survie. Quand à Superman.....et bien, Superman accomplissait le travail de dix hommes, creusant dans les tonnes de roches de ses mains nues. Petit à petit, ils frayèrent un chemin vers le monde extérieur, et les mineurs reprirent espoir. Ils allaient s'en sortir.

Lois contempla la mine en ruines. Elle n'arrivait pas à croire que des hommes pouvaient se trouver derrière ce tas de rochers. Elle s'était rendu sur les lieux dès que la dépêche était tombée à la rédaction du Planet. Après, des mineurs piégés dans leur propre mine, c'était un gros sujet, surtout quand la même mine avait vu un de ses employés se retrouver à l'hôpital dans des circonstances similaires. Cela expliquait la présence de la télé ainsi que de plusieurs grands quotidiens. Elle était d'ailleurs surprise de ne voir Kent nulle part, lui qui d'habitude était toujours le premier arrivé à ce genre de trucs.
Elle poussa un soupir. La mine n'était pas sure. Elle le savait, tout le monde le savait. Mais la direction avait toujours nié, prétendant que le maximum était fait pour assurer la sécurité de leurs employés.
« Va dire ça à ces pauvres types, songea-t-elle. »
Elle détourna le regard. Bien sur, des secours avaient été envoyés sur place et se préparaient déjà à faire leur travail, mais d'après ces derniers, les chances de se frayer un chemin là dedans à temps pour les sauver étaient quasi nulles. Ils étaient déjà morts.
« Heu......Lois, fit la voix de Jimmy. Tu sens ça ? »
Effectivement, Lois pouvait à présent sentir le sol trembler par à coups sous ses pieds, comme si quelque chose donnait de grands coups contre ce dernier. Puis, elle vit les rochers qui bloquaient l'entrée se fissurer, avant de s'effondrer révélant.....
« Clark ? »
Non, bien sur. Bien qu'il soit habillé comme un simple mineur, il s'agissait de toute évidence de Superman (comment avait-elle bien pu les confondre ?). A sa suite, les mineurs piégés, sortirent à l'air libre, exténués, mais libres.
« Jimmy, murmura-t-elle. Dis moi que tu as la photo.
-Carrément que je l'ai. »
Elle se dirigea presque malgré elle vers l'Homme d'Acier, qui la remarqua.
« Mademoiselle Lane.
-Superman, heu.....vous.......Une déclaration pour la presse ?
-Je n'ai rien à dire. Eux, par contre...
-Tu parles qu'on a des trucs à dire, s'exclama Andy, appuyé sur l'épaule d'un de ses collègues. On a failli crever là dedans ! Tout ça parce que nos patrons n'ont pas envie de dépenser le moindre centime pour s'assurer que notre lieu de travail soit un minimum sur. »
Il reprit son souffle un instant, comme s'il cherchait les mots.
« J'avais peur de parler, parce que j'avais peur de me faire virer, de laisser ma famille dans le besoin. Mais elle sera encore plus dans le besoin si je meurs dans ce trou pourri. A partir de maintenant mes collègues et moi, on est en grève ! ».

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Mélanie Mustang le Lun 17 Déc 2012 - 16:56

Encore un chapitre très sympathique ^^ Une nouvelle fois, Clark a eu chaud à sa couverture.

Vivement la suite^^

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Scieszka le Lun 17 Déc 2012 - 20:53

Hé ben... En voilà une histoire!

La question que je me pose, c'est ce que Loïs va penser quand l'article de Kent va sortir alors qu'elle ne l'a vu nulle part...

C'est un chouette post. Tu as relu Germinal récemment? Il y a aussi une mémorable histoire d'effondrement de mine, mais mes souvenirs sont un peu lointains...
avatar
Scieszka
Hadzuki Mustang

Nombre de messages : 500
Age : 34
Localisation : Entre deux volumes à lire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Macros le Mer 19 Déc 2012 - 8:55

Teamwork, yay ! (also, totally called it)

A part ça, l'autre, comment ça, en grève ? Il se croit où, en démocratie ? Ah...

Sinon, je me demande si cette photo de l'ami Olsen jouera un rôle plus tard... Également, est-ce que Loïs ne devrait pas savoir que Clark est dans le coin ? Il n'a quand même pas quitté son poste sans avertir personne au Daily Planet de ce qu'il faisait, non ? Quoi qu'il en soit, bon chapitre.


_________________
" Persons trying to find a motive in this narrative will be prosecuted ; persons attempting to find a moral in it will be banished ; persons attempting to find a plot in it will be shot. "
avatar
Macros
Chevalier de l'Ordre du Grand Navet

Nombre de messages : 866
Age : 31
Localisation : Well that was funny, was it not ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Mer 19 Déc 2012 - 10:18

Ben, en fait, Kent et Lois ne bossent pas dans le même journal dans cette fic: elle bosse pour le Daily Planet, et lui pour le Daily Star (qui est une référence au fait qu'en 1938, c'était le nom du journal, et non pas une référence à Lucky Luke). Donc, non, elle ne sait pas.^^

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Starman le Jeu 10 Jan 2013 - 17:38

Chapitre 20 : Les pieds sous terre (3è partie)


« Une grève ? »
Si jamais Lex Luthor était réellement surpris, rien dans le ton de sa voix ne permettait de l'indiquer. Il était pourtant l'un des premiers concernés. Après tout, la compagnie minière était l'un de ses filliales, et le fournissait en nombre de matières rares nécessaire à ses expériences scientifiques.
« Charmant. L'idée est très rétro, très années 20. Je suis surpris qu'ils sachent encore ce que cela veut dire.»
Il continua d'écouter son interlocuteur au téléphone , tout aussi imperturbable, écoutant son interlocuteur (et PDG officiel de la compagnie) demander avec un brin de panique des instructions.
« Laissez-les faire. Faites traîner les négociations, cédez sur un ou deux points si nécessaires. D'ici la fin de l'année, nos nouveaux robots travailleurs bons marchés seront brevetés, et nous licencierons 50% d'entre eux, en commençant par les leaders du mouvement. »
Il ne laissa pas la personne au bout du fil finir sa phrase.
« Peu importe le motif. Invoquez des difficultés économiques. Dans le contexte actuel, cela ne surprendra personne, et personne n'écoutera les protestations du petit personnel. »
Il se tendit soudain, comme si un petit malin s'était amusé à le piquer avec une épingle.
« Superman, murmura-t-il d'un ton où toute sérénité avait disparu. »
Il se ressaisit très vite.
« Oui, Superman peut être un problème. Les médias se concentreront un peu trop sur cette affaire si jamais il décide de s'en mêler. Pire, ils pourraient avoir l'idée de creuser plus loin, d'en l'espoir de pouvoir labelliser ce qu'ils trouveraient comme une information le concernant. »
A nouveau parfaitement détendu, Lex Luthor s'affala sur son siège, souriant d'un air satisfait.
« Heureusement, je sais exactement quoi faire pour retourner son intervention à notre avantage. Tout ce qu'il me faut, c'est m'assurer que Galaxy News et la plupart des réseaux d'information reçoivent une petite dépêche en provenance de la division recherche spatiale de LexCorps.»


Lois regarda la masse de mineurs qui bloquaient les accès à la mine. Cela faisait maintenant trois jours que la grève avait commencé. Les manifestants avaient cessés le travail, et s'assuraient que personne d'autre ne pourrait le faire à leur place. Les leaders du mouvement donnaient interview sur interview, donnant leurs conditions pour reprendre le travail, dénonçant les mauvais traitements du personnel par leur direction, bref, manifestant leur mécontentement.
« Jimmy, n'oublie pas de......
-...prendre des photos, je suis sur le coup Lois, pas de soucis. Aucune ne vaudra celle où Superman soulève ce camion et s'en sert comme barricade pour les gars de la manif', par contre. »
Lois se laissa aller à un sourire. Le premier jour de grève, la direction avait bien tenté de mettre un terme au mouvement par la force, mais cela s'est rapidement avéré une mauvaise idée quand Superman en personne était venu en aide aux grévistes, et avait fait comprendre au force aux forces de sécurité en question qu'il s'agissait d'une mauvaise idée. Ils n'avaient pas insisté depuis. Mais, au grand désespoir de Lois et de l'ensemble de la presse (qui était là au moins autant dans l'espoir de le voir surgir du ciel que pour la manifestation en tant que telle), il n'avait laissé aucun journaliste s'approcher assez près pour pouvoir ne serait-ce que prononcer le mot « interview exclusive ». Cet état de fait frustrait énormément l'étoile montante du Daily Planet. Mais son intérêt était purement professionnel, bien entendu. Du moins, c'est ce dont elle arrivait à se convaincre tous les matins, après un quart d'heure à argumenter avec elle-même devant son miroir. Après tout, qui ne voudrait pas d'un entretien avec Superman ? Personne, à part peut être......
« Hé, salut, Clark, fit soudain la voix de Jimmy Olsen.
-Jim. »
Les deux hommes se serrèrent la main, tout en expliquant en quelques mots que, oui, tout allait bien .
« J'ai lu ton article sur comment Superman a sauvé les mineurs dans le Star, Kent, commença Lois d'un ton inquisiteur, ainsi que celui sur son intervention contre les forces de sécurité.
-J'ai lu les tiens aussi. Mais c'est toujours gentil de lire mon travail.
-Ce qui m'étonne, c'est que je ne rappelle pas t'avoir vu dans les environs à aucun de ces moments là.
-Oui, tu as raison c'est étrange. »
Clark fit exagérément mine de réfléchir un moment, levant les yeux au ciel dans une position qui n'était pas sans rappeler le Penseur de Rodin.
« Je ne vois qu'un seul moyen de l'expliquer, reprit-il.
-Ha ?
-Oui. La seule explication, c'est qu'en réalité, je suis Superman déguisé, et que si tu ne m'as pas vu, c'est parce que j'étais trop occupé à défendre la veuve et l'orphelin devant tes yeux sous mon identité secrète. »
Lois jeta un regard consterné sur le sourire moqueur de Clark, avant de secouer la tête tout en marmonnant un « abruti » des plus agacé.
« Plus sérieusement, reprit Clark. J'étais là dans les deux cas. Tu ne m'as pas vu, c'est tout, mais j'imagine que ton attention était, comment dire ? Occupée ailleurs ? »
Lois s'apprêta à remettre le jeune homme à sa place quand la sonnerie de son portable se fit ressentir.
« Tu ne perd rien pour attendre, Kent, fit-elle tout en saisissant son appareil. Allô, Perry ? Oui, un scoop concernant Superman ? Oui, j'écoute. »
Soudain, sa mâchoire sembla être sur le point de se décrocher sous l'effet de la surprise.
« Il est un QUOI ?! »

« Vous êtes en direct sur Galaxy News. Une nouvelle des plus incroyable vient de tomber. En effet, selon une dépêche qui vient de nous être communiquée, les scientifiques de la filiale recherche spatiale de LexCorps disposeraient de preuves comme quoi l'individu connu sous le nom de Superman serait en réalité une créature extra-terrestre. Selon ces derniers, les actions subversives de ce dernier pourraient fort bien être une tentative de déstabilisation sociale dans le but d'une potentielle invasion. Plus d'informations dès que nous en saurons plus sur Galaxy News.»

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Grimoald le Jeu 10 Jan 2013 - 17:57

Eheh, ce serait bête de ne pas utiliser un bon argument pour détourner l'attention. Laughing

J'aime bien cette nouvelle partie (les trois chapitres) même si ma préférence reste pour l'instant à l'arc "FunHouse".

_________________
"Then he explained that the name was the important thing for inspiring the necessary fear. You see, no one would surrender to the Dread Pirate Westley."
avatar
Grimoald
Charlotte Heigarts

Nombre de messages : 168
Age : 34
Localisation : En route vers de nouvelles aventures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Superman, man of Action

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum