Le Grain de Beauté

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Grain de Beauté

Message par Heg le Lun 3 Mar 2008 - 11:56

Bon, j'ai un peu le trac, parce que la rubrique "Autre Univers" a quand même été crée rien que pour moi... (Et a un nom super inspiré par un brainstorming assez intense.)

Avertissement : La nouvelle "Le Grain de Beauté" n'a pas été rédigée exclusivement pour ce site, ni même pour être publiée sur internet. (C'est pourquoi je l'appelle plus volontiers nouvelle que fic.) En fait, elle a été produite dans le cadre de mon cours de français. Je pense que ça la rend assez différente de ce vous avec l'habitude de lire, j'espère qu'elle vous plaira malgré tout.

Sa rédaction est déjà entièrement terminée, mais je vais essayer de faire en sorte de la poster progressivement, autant pour ménager le suspense que pour vous donner régulièrement de quoi lire.

Enjoy !


Dernière édition par Heg le Lun 6 Juil 2009 - 8:00, édité 1 fois
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Heg le Lun 3 Mar 2008 - 12:02

CHAPITRE 1: Recensement.

.................................................................................................

« Nom : Ivanov, prénom : Dounia. »

Toutes les jeunes filles de l’école étaient réunies dans le grand hall. Depuis le début de la matinée, on devait supporter l’interminable rituel de recensement des « dernière année ».

« Taille : 1,69 mètres. Notez 70, je vous prie, mademoiselle Ioustina ! »

Il était déjà 16h30 et on n’en était qu’au I. Madame Popov faisait consciencieusement le tour de chaque fille pour relever ses mensurations avec exactitude. Une exactitude capitale. Celles avec qui on en avait fini pouvaient partir.

« Poids : 53 kilogrammes. C’est un peu maigre tout ça, Dounia, pour votre taille… »
« Pardon, madame… »

En descendant de la balance, Dounia n’était pas vraiment désolée. Plutôt agacée… Ce petit rituel avait, comment dire, quelque chose d’énervant. Trottinant derrière madame Popov avec son bloc et ses épaisses lunettes, mademoiselle Ioustina semblait très concernée.

« Cheveux : noirs. Yeux : noirs. Etat de la dentition : assez bon. »

Mademoiselle Ioustina cochait les cases correspondantes. Dounia, elle, n’arrivait pas à croire que d’ici un an, elle serait mariée, peut être même enceinte.

« Tour de poitrine : 76 cm. Tour de hanches : 84 cm. Vos règles, Dounia : abondantes ? Douloureuses ? Irrégulières ? »
« Non, non, rien de tout ça ! Elles sont normales… »

Ca n’était pas tout à fait vrai. En fait, ça dépendait des mois. Mais l’administration n’avait pas à s’encombrer de ce genre de détails, d’autant plus qu’il était préférable de s’arranger un peu avec la vérité.

« Groupe sanguin ? »
« AB. Mon certificat médical a été validé. »
« Pas d’allergies connues ? »
« Non. »

L’examen touchait à sa fin. Dounia jeta un regard oblique à sa droite, vers Aza Iziaslav, visiblement mal à l’aise. Celle-ci rêvait d’épouser un médecin, mais avait pris plusieurs kilos au cours de l’année écoulée.

« Anomalies diverses ? Mmm, voyons, voyons… »

L’école primaire était mixte. Puis, à partir de 12 ans, filles et garçons étudiaient dans des instituts séparés, et le contact entre eux était évité au maximum jusqu’à 18 ans. Les garçons apprenaient les sciences et la doctrine du Parti, et, à l’issue du concours de fin d’études, ils pouvaient espérer obtenir des postes plus ou moins avantageux, selon leurs résultats. Les filles apprenaient un soupçon de piano et les arts ménagers, et, à l’issue du recensement, elles pouvaient espérer obtenir un mari occupant un poste plus ou moins avantageux, toujours selon les résultats.

« Ah ! Voila ! Juste ici ! »

Madame Popov appuyait fortement son stylo sur le menton de Dounia.

« Mon grain de beauté, Madame ? »
« Ce naevus sur votre visage, Dounia ! Il dépasse largement la taille autorisée, c’est très disgracieux ! Il faudrait vous le faire enlever au plus vite, si vous voulez vous conserver une chance d’avoir un époux potable, vu la taille de votre nez ! »
« Mais… »
« Pas de « mais », mademoiselle Ivanov ! Vous voulez finir avec un commis ou un postier, c’est cela ? Il ne sera pas dit qu’une élève de l’institution Popov épousera un postier, Dounia ! Certainement pas ! »

Dounia se tut. Il était inutile de chercher à avoir le dernier mot. Madame Popov prit son silence pour un consentement.

« Vous avez une semaine pour me présenter l’ordonnance médicale pour l’ablation de cette chose, Ivanov ! Votre note ne vous sera pas communiquée avant… En attendant, vous pouvez renter chez vous. A nous, mademoiselle Iziaslav ! »

Aza tremblait comme une feuille, rentrait son ventre. Tout à coup, Dounia ne se sentait plus non plus dans son assiette. Son sac glissant de son épaule, elle bouscula mademoiselle Ioustina en partant. Elle ignorait pourquoi, mais la perspective de cette opération la tétanisait ; elle n’arrivait même plus à penser. Elle ne ralentit son pas que bien après être sortie de l’institution, arrivée à la statue du général Kazimir, à la croisée de la rue de la Victoire et de l’avenue du Peuple.
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Macros le Lun 3 Mar 2008 - 14:08

Ahah, tu t'es finalement décidée à poster l'oeuvre, donc? Eh bien, hate de voir les chapitres que je n'ai pas encore eu l'occasion de lire... Mais j'approuve le fait de poster progressivement, je sais par expérience que tout d'un coup, c'est dur à digérer.

Oh, et ne t'inquiète pas pour la section créée, je suis sûr qu'on en fera bon usage de notre coté, aussi... (et vraiment intense, le brainstorming? ^^)

_________________
" Persons trying to find a motive in this narrative will be prosecuted ; persons attempting to find a moral in it will be banished ; persons attempting to find a plot in it will be shot. "
avatar
Macros
Chevalier de l'Ordre du Grand Navet

Nombre de messages : 866
Age : 31
Localisation : Well that was funny, was it not ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Starman le Lun 3 Mar 2008 - 14:34

(Pour le brainstorming, en tout cas on m'avait posé la question hier donc bon, ca a duré plus de cinq minutes^^). Post intrigant en tout cas. Par contre, Yoko m'avait dit que ca se passait au 19è, mais on dirait plutôt le début du vingtième (avec le fameux Parti... le marteau la faucille, tout ca tout ca^^).

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Heg le Lun 3 Mar 2008 - 14:46

Ouais, en effet, quelque part dans le vingtième siècle pour l'aspect historique... En fait, ça n'a pas une grande importante vue que tout ce qui touche à la technologie est sans rapport avec mon intrigue.

Imaginez simplement les années 50 60. Des voitures, quelques télés pour les riches, mais pas d'ordis.

En tout cas, j'espère que la suite vous plaira.
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Lena le Lun 3 Mar 2008 - 17:52

Pourquoi j'étais persuadée que c'était le 19e...
Enfin bref, comme dit hier, le début est plutôt intéressant. Je suis assez curieuse de lire la suite...

Oh...et pour le brainstorming, il a duré au moins 1/4 d'heure ! De nombreuses idées ont été proposées, étudiées avec attention. On a longuement hésité entre "Autres Univers" et quelque chose comme "Les fics qu'on sait pas où mettre". Le premier nom a gagné, mais ça s'est joué à pas grand chose...

_________________
"Nous étions entrés dans un endroit idyllique, par un après-midi merveilleux. Cela aurait été dommage de le maculer de sang, surtout si ce devait être le mien." (Corwin)

Règle n°1 : le MJ a toujours raison.
Règle n°2 : si le MJ a tort, se référer à la règle n°1.
avatar
Lena
Biologeek

Nombre de messages : 1125
Age : 31
Localisation : Sur l'ombre Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Heg le Lun 3 Mar 2008 - 17:57

Je confirme que ce fut un moment de stress intense pour nous tous, par ailleurs tiraillés entre de multiple autre tâches comme écrire un poste sur une autre fic ou ne pas vomir en regardant ces hors série de m*rde...

Quelle fréquence vous verriez, pour la parution ?
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Lena le Lun 3 Mar 2008 - 18:00

Es-tu vraiment obligée de les regarder, ces hors séries...? ^^

Pour la fréquence...je crois que tu peux considérer que quand tu as eu 3 ou 4 réponses, ça veut dire que tu peux envoyer la suite...
Après, toi qui vois si tu veux faire durer le suspense et envoyer un post par jour, ou un tous les deux jours (ou plus...)

_________________
"Nous étions entrés dans un endroit idyllique, par un après-midi merveilleux. Cela aurait été dommage de le maculer de sang, surtout si ce devait être le mien." (Corwin)

Règle n°1 : le MJ a toujours raison.
Règle n°2 : si le MJ a tort, se référer à la règle n°1.
avatar
Lena
Biologeek

Nombre de messages : 1125
Age : 31
Localisation : Sur l'ombre Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Heg le Lun 3 Mar 2008 - 18:04

OK, OK, je vois... Et mois qui me voyait déjà tranquillement attendre lundi prochain. Bon, bin, j'envoie ça, alors.

(Au fait, j'ai finalement décidé de ne PAS regarder les hors série et suis passée tout de suite à la suite.)
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Heg le Lun 3 Mar 2008 - 18:09

Chapitre 2 : Le fils du Docteur Nicolovitch.

.................................................................................

On était fin Mai, pourtant l’atmosphère fraîche et humide de cet après-midi maussade évoquait plutôt le mois de Mars. Dounia fixait le ciel, si gris et uniforme que, si elle n’avait pas fait ce même trajet des centaines de fois, elle n’aurait absolument pas pu deviner de quel côté aurait dû s’étendre l’ombre de la statue du Général.

Appuyée contre le pied de la statue, face à la perspective infinie offerte par l’avenue du Peuple, la jeune fille essayait de reprendre ses esprits. Elle avait du mal à comprendre la réaction très excessive qu’elle avait eue à l’idée de se faire enlever son grain de beauté. Elle n’avait pourtant pas peur des hôpitaux (elle y rendait régulièrement visite à sa tante Valentina, atteinte d’un cancer du colon) ; pour Dounia, ces lieux étaient un mal nécessaire. D’ailleurs, elle n’était même pas sûre d’avoir à s’y rendre. Une opération aussi bénigne pouvait même peut être se pratiquer directement au cabinet du docteur. Pourtant, les battements de son cœur ne ralentissaient pas.

Elle essaya alors de s’imaginer sans son grain de beauté. Ça ne devait pas être bien difficile, la chose ne mesurant après tout que 5 ou 6 millimètres de diamètre. Elle n’avait pas de miroir, alors elle tenta de visualiser une photo d’elle prise deux ans auparavant, et qui trônait sur l’étagère du salon, entourée d’autres clichés de famille. Peine perdue… C’était comme si un petit nuage flottait devant son menton, l’empêchant d’y voir clair. Dounia fronça les sourcils. Il n’y avait pas de raison qu’elle n’y arrive pas ! C’était si peu de chose, un infime détail, un tout petit problème que la logique la plus élémentaire aurait du pouvoir résoudre. La jeune fille sentait son intelligence mise en échec par son propre corps. Rageant !

Son ventre gronda. Elle n’avait que très rapidement déjeuné de l’encas distribué à l’Institut. Sans aucun doute, c’était la faim et cette longue journée d’attente qui étaient à l’origine de ses faiblesses présentes, aussi bien intellectuelles que physiques. Un peu rassurée par son explication, elle reprit sa route, en essayant de chasser tout doute de son esprit. Même l’air ambiant semblait s’être un peu réchauffé. Ce soir, au dîner, elle parlerai de son problème à sa famille, et tous ensemble, ils prendraient certainement la meilleure décision.

Comme chaque fin de journée, elle longeait les immeubles d’habitation gris et massifs qui constituaient l’essentiel de ce quartier résidentiel. Elle arriva à la hauteur du petit square de la Fraternité. A force, elle ne prêtait même plus attention à ces éléments familiers, mais le regard de Dounia fut cette fois attiré par un mouvement vif, un signe de main. Etrangement, elle eut du mal, dans un premier temps, à percevoir de qui il provenait. Son uniforme était aussi gris que le banc sur lequel il était assis et que le tronc du platane qu’il masquait en partie. Mais quand il se leva, elle reconnut Alekseï Nicolovitch.

« Bonjour, camarade ! »
« Bonjour… »

Il l’avait rejointe. Dounia le fréquentait depuis toujours, sans pour autant bien le connaître. Ils habitaient dans le même immeuble, avaient été dans les mêmes classes à l’école primaire, mais n’avaient jamais vraiment sympathisé. Et puis on les avait envoyés dans des écoles séparées, et leurs seuls contacts se résumaient à une indifférence polie lorsqu’ils se croisaient dans la cage d’escalier.

« Tu as déjà fini ta journée, Ivanov ? »
« Oui, j’ai fait mon recensement. Et toi ? »
« Mon dernier examen se terminait un peu plus tôt. Je suis bien content d’en avoir fini avec tout ça ! »

D’ordinaire, les journées d’école s’achevaient vers 18h. Alekseï était un garçon plutôt grand, brun, bien bâti, et, aux dires de la concierge, assez séduisant. De petites lunettes rondes lui donnaient même un air intelligent. Il faisait pourtant mauvaise impression à Dounia, mais elle n’aurait pas su dire pourquoi. Peut être son côté trop parfait ? Plutôt son aisance naturelle, qui passait presque pour de l’impertinence. Pourtant :

« Ton… ton père est bien médecin, Nicolovitch ? »
« Oui, pourquoi ? »

Dounia n’avait jamais douté de la profession du Docteur Nicolovitch, qu’elle avait déjà consulté étant petite. Mais elle venait de se rappeler de quelque chose qu’elle avait entendu à son sujet, et qui lui parut à ce moment précis suffisamment digne d’intérêt pour persister dans la situation bien inconfortable qu’était leur conversation.

« C’est à cause de mon recensement. J’aurai besoin d’une ordonnance… »
« Ah bon… Tu es malade ? »
« Non, on ne peut pas dire ça… »

Ils cheminaient maintenant côte à côte. Aucun règlement clair n’interdisait aux adolescents des deux sexes de se parler, à fortiori dans la rue et en plein jour. Mais une simple conversation pouvait suffire à introduire le soupçon dans l’esprit d’un voisin zélé, qui s’empresserait alors de dénoncer les jeunes gens à la Police, pour liaison illicite. Le plus souvent, ces accusations ne tenaient pas, faute de preuve. Mais on savait très bien que d’une nuit au commissariat à vingt ans de goulag, il n’y avait qu’un pas très facile à franchir. Et, selon la mère de Dounia, ce n’était que le sort réservé à ces petits veinards de garçons. Elle avait toujours refusé de donner plus de détails à ses filles concernant ce qui advenait de celles qui avaient fait « cela » avant d’être mariées. Mais c’était vraiment terrible, assurait-elle dans un hochement de tête dramatique, c’était le pire de tout. Surtout, surtout, Dounia et sa cadette Rada devaient se rappeler de ne jamais faire « cela » avant le mariage. C’était l’humiliation suprême, la plus grande des hontes.

Dounia voulait bien, mais elle n’avait qu’une idée très vague de ce que « cela » pouvait bien pouvoir dire…

Toujours est-ils que les deux jeunes gens avaient pris, le plus naturellement du monde et sans se concerter, le parti de laisser au moins un mètre de distance entre eux pendant leur trajet. Leurs regards ne se croisaient pas, et Dounia évitait au maximum de remuer les lèvres quand elle parlait, serrant sa sacoche contre sa poitrine, tandis que celle d’Alekseï balançait négligemment au bout de son bras.

« Ce tout petit grain de beauté de rien du tout ? »

Le garçon, lui, ne faisait aucun effort pour dissimuler qu’il parlait.

« Pss… Pas si fort ! Madame Popov le trouve trop gros… Elle veut me le faire enlever, pour ses statistiques. Mais je n’y tiens pas du tout. D’ailleurs, je me fiche bien de quel bonhomme j’aurai droit au final ! »

Cette déclaration fracassante fit rire Alekseï.

« Ahaha ! T’es pas ordinaire comme fille toi ! Elles veulent toutes épouser des médecins ! Enfin… Je peux être honnête ? »
« Vas-y… »
« J’ai déjà vu des gens se faire enlever un grain de beauté… Le pire, c’est que la cicatrice est encore plus moche ! »
« Vraiment... ? »

Dounia avait décidé de ne pas tiquer sur « moche ». Elle entrevoyait une lueur d’espoir.

« Mon père peut arranger ça ! Il te fera un mot pour expliquer à ton proviseur à propos de ta future cicatrice… Ca te va ? »
« Oui, c’est… c’est très gentil, merci ! »

La réputation du Docteur Nicolovitch se confirmait.
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Lena le Lun 3 Mar 2008 - 18:20

Après c'est vraiment comme tu le sens, tu peux envoyer un post par semaine si tu préfères ^^

Ceci étant dit, j'aime bien ta nouvelle, c'est intéressant...et plutôt bien écrit.
J'attends de voir la suite ^^

_________________
"Nous étions entrés dans un endroit idyllique, par un après-midi merveilleux. Cela aurait été dommage de le maculer de sang, surtout si ce devait être le mien." (Corwin)

Règle n°1 : le MJ a toujours raison.
Règle n°2 : si le MJ a tort, se référer à la règle n°1.
avatar
Lena
Biologeek

Nombre de messages : 1125
Age : 31
Localisation : Sur l'ombre Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Macros le Lun 3 Mar 2008 - 18:23

Si je peux donner un avis, deux ou trois jours me parait tout à fait acceptable....Enfin, c'est à la libre appréciation de l'auteur!

(eh, sinon, a pu les HS? quel dommaaaaaaage! Mais je comprend qu'une telle qualité scénaristique menace de faire exploser le cerveau d'un public non averti...)

_________________
" Persons trying to find a motive in this narrative will be prosecuted ; persons attempting to find a moral in it will be banished ; persons attempting to find a plot in it will be shot. "
avatar
Macros
Chevalier de l'Ordre du Grand Navet

Nombre de messages : 866
Age : 31
Localisation : Well that was funny, was it not ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Mélanie Mustang le Lun 3 Mar 2008 - 19:55

Ah eh bien il y a de l'action en ce moment sur le fofo! Ca fait du bien! Y en a qui devraient prendre exemple sur toi Heg!

Bon, concernant ta fic maintenant, je viens de me lire les eux chapitres d'affilée. Et ils sont pas mal du tout. J'aime beaucoup le contexte. Ca fait vraiment dictature, mais en pire j'ai l'impression... Comme si en plus de la politique, il y avait des interdits religieux et tout ça... L'histoire est sympa et l'héroïne a l'air pas mal.

Comme Yoko, j'attends de voir la suite!

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Heg le Mar 4 Mar 2008 - 13:06

Contente que ça te plaise, Mélanie.

(Macros, as-tu remarqué cette façons délicieuse qu'ont, dans les HS, les personnages de loucher régulièrement ?)
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Starman le Mar 4 Mar 2008 - 14:56

Deuxième post aussi intéressant que le premier. Je dirai bien continue comme ca, mais vu que tout est déjà écrit , bon, ca aurait peu d'impact (et bon, un par semaine ca va très bien aussi^^).

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Heg le Jeu 6 Mar 2008 - 10:32

Chose promise... hum. Trois jours, ça me parait raisonnable comme délai, non ? Enjoy it !


CHAPITRE III : Derrière le terrain vague.

....................................................................................................

Le ciel était encore clair, mais les arbres y découpaient déjà leurs silhouettes noires. Debout, les mains dans les poches de sa jupe, une écharpe pour protéger son cou de la fraîcheur du soir, Dounia tentait, elle aussi, de se fondre dans l’obscurité.

Aleksei lui avait donné rendez-vous là, dans le semblant de jardin qui se trouvait derrière leur immeuble, à la tombée du jour. A cette époque de l’année, c’est déjà le couvre-feu. Dounia était sensée être déjà au lit, à lire par exemple un de ces roman d’amour bon marché que leur distribuait madame Popov, et qui se déroulaient le plus souvent dans le cadre enchanteur d’une ferme coopérative ou d’une usine aux activités florissantes.

La jeune fille était sortie discrètement : tout le monde se couchait tôt, dans la famille. Curieusement, elle avait froid… Ce n’était pas tant l’air extérieur que quelque chose à l’intérieur d’elle-même, comme une boule dans son estomac qui aurait aspiré toute la chaleur de son corps, une angoisse sourde. Mine de rien, elle n’avait jamais rien fait d’illégal avant.

Finalement, une éternité plus tard, Aleksei fit son entrée, franchissant la double porte vitrée qui donnait sur le hall. Il était seul, portant des vêtements sombres et sans forme particulière, qui rappelaient fortement l’uniforme réglementaire, les seuls autorisés. Il vint la rejoindre à l’endroit qu’elle avait choisi, le coin le plus sombre, abrité par le feuillage d’un platane et les balcons du premier étage.

« Bonsoir, Dounia ! »
« Bonsoir, camarade Nikolovitch… »

Toujours cette satanée familiarité. Si la concierge avait la malheureuse idée d’entendre ça, ils étaient cuits. Vingt ans de goulag ! Avec un naturel déconcertant, il sortit une enveloppe de la poche arrière de son pantalon, et la lui tendit.

« C’est tout ? »
« Oui. »

A l’intérieur, un certificat réglementaire, daté, signé et tamponné par le docteur Nikolovitch. Madame Popov n’en demanderait pas plus. Mais le docteur ne l’avait même pas examinée. Dès cet instant, elle eut la conviction, la certitude que tout était le fait d’Aleksei, que le père n’était au courrant de rien, mais que le fils tirait seul toutes les ficelles. Elle chercha une confirmation dans ses yeux, mais ils étaient masqués par des reflets sur les lunettes rondes.

Le froid la prit encore plus intensément. Elle le remercia, s’apprêtait à partir, à rentrer se cacher entre un édredon douillet et un mauvais roman. Elle n’en eut pas le temps.

« Dis moi, Ivanov… Tu connais “La Cave” ? »
« Non, qu’est-ce que c’est… ? »

Elle ne voulait pas le savoir, c’était juste de la politesse. Dounia devait remonter avant que ses parents ne s’aperçoivent de quoi que ce soit.

« C’est un endroit épatant, un genre de club. On peut y goûter à peu près tous les vins qui existent, même des alcools étrangers. C’est vraiment incroyable ! »
« Mais, c’est… pas très légal, non ? »
« C’est carrément illégal, tu veux dire ! »

Il souriait, tout cela était parfaitement naturel. Elle eut un mouvement de recul, il l’attrapa par le bras.

« T’inquiètes ! Tu penses vraiment que la police secrète n’a pas d’autres chats à fouetter qu’un bar clandestin ? »

Aleksei avait de la poigne. Il traînait maintenant Dounia à travers la pelouse, dans la direction opposée à l’immeuble.

« Y’a vingt ans, je dis pas… Mais de nos jours, ils ont déjà bien assez de problèmes avec les fonctionnaires ripoux et les ministres corrompus. »

Ils arrivaient en dehors de la zone d’habitations, dans un terrain vague. Dounia n’opposait plus tellement de résistance, elle suivait docilement son compagnon. Passé la limite de son pâté de maison, elle s’était sentie complètement engourdie. Elle avait franchi une frontière irrémédiable, elle était perdue. Mais bizarrement, elle n’avait plus peur. Quand elle n’écoutait pas toutes les bêtises qu’il pouvait dire, elle trouvait le son de la voix d’Aleksei très mélodieux. Il l’apaisait.

D’ombres en ombres, ils traversèrent tout le quartier, puis s’engagèrent dans une zone que Dounia ne connaissait vraiment pas, le quartier historique. Ici, les maisons étaient plus basses, les rues plus étroites. Contrairement aux grands ensembles où elle vivait, les bâtiments n’avaient pas cet air de majesté solennelle qui était caractéristique des constructions du parti. Il n’y avait personne dans la rue, bien sûr, mais on sentait comme une présence. Ils immeubles semblaient tordus, presque vivants : comme si leurs fenêtres étaient les multiples yeux d’un visage grimaçants, dissimulant de nombreux secrets.

Au bout d’un moment, il sembla à Dounia, toujours engourdie, qu’ils étaient arrivés au bout de l’extrémité du dernier recoin le plus étroit de la ruelle la plus sombre. Aleksei s’était arrêté de marcher, et elle réalisa qu’il avait également cessé de parler depuis plusieurs minutes. Au dessus d’eux, les maisons branlantes et noires se rapprochaient jusqu’à cacher le ciel. Pourtant, quelque chose brillait près du sol. De la lumière filtrait par un trou minuscule, en bas d’une porte, Dounia ne l’aurait jamais aperçu sinon. Aleksei frappa à cette porte, selon une séquence compliquée. Quelques secondes plus tard, on ouvrit et un homme, barbu bien qu’encore jeune, s’effaça pour les laisser passer.

Le reste de la soirée n’offrirait plus à Dounia qu’un souvenir très flou. Aleksei connaissait beaucoup de gens, beaucoup de bonnes bouteilles aussi. Des les premiers verres, elle perdit totalement pied ; elle ne buvait jamais. Il y avait de la musique. On la présenta comme une amie d’Aleksei, et on eut des regards et des rires entendus. Elle aussi rit beaucoup, notamment de plaisanteries qu’elle ne comprenait pas. Elle se fit de nombreux amis qu’elle ne devait jamais revoir par la suite, goûta de nombreux vins dont elle oublia jusqu’au nom. Enfin, elle eut la sensation de ne jamais s’être autant amusée.

Des heures plus tard, elle reprit un peu ses esprits alors qu’elle marchait aux cotés d’Aleksei dans les rues du vieux quartier, toujours désert et silencieux. Le chemin du retour, sans doute. Dounia ne savait pas quelle heure il pouvait bien être, et s’en fichait complètement. Il y eut encore quelques plaisanteries, puis le silence. Pas un silence gêné, au contraire. Il la prit par la taille. Arrivés au pied de l’immeuble, il l’embrassa.
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Mélanie Mustang le Jeu 6 Mar 2008 - 17:48

Ouah... Il l'a embrassée... Mais c'est risqué... Surtout au pied de l'immeuble... Si la concierge les vois... J'ose pas imaginer ce qu'il peut se passer...

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Heg le Jeu 6 Mar 2008 - 18:36

N'est-ce pas pas... n'est-ce pas ? Enfin, s'il se faisaient gauler maintenant, y'aurait pas des masses d'intrigues, non plus, donc, sans vouloir en dire trop.

Enfin, ce chapitre là est assez orienté sur le coté "romance", c'est bien, mais pour ceux dont ça n'est pas la passion première, rassurez-vous, il n'y aura pas que ça.
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Lena le Jeu 6 Mar 2008 - 18:52

C'est lâche de se cacher derrière les reflets de ses lunettes !
Enfin...en tout cas, la suite est sympa, toujours très agréable à lire. Seul reproche à faire : trois jours d'attente, c'est long...(comme ça me va bien de dire ça ^^)

_________________
"Nous étions entrés dans un endroit idyllique, par un après-midi merveilleux. Cela aurait été dommage de le maculer de sang, surtout si ce devait être le mien." (Corwin)

Règle n°1 : le MJ a toujours raison.
Règle n°2 : si le MJ a tort, se référer à la règle n°1.
avatar
Lena
Biologeek

Nombre de messages : 1125
Age : 31
Localisation : Sur l'ombre Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Heg le Jeu 6 Mar 2008 - 20:00

Trois jours... c'est tellement long que super macros apprendrait trois fois à métriser le bankai pendant ce temps là. Enfin, c'est mieux que trois mois, hein ? ^^'
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Mélanie Mustang le Ven 7 Mar 2008 - 5:30

Oui 3 jours c'est mieux que 3 mois ça je confirme mdr...

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Lena le Ven 7 Mar 2008 - 15:37

Tout dépend des circonstances...si le post a déjà été écrit, 3 jours c'est long. Si non, 3 mois c'est...euh...acceptable ? ^^

_________________
"Nous étions entrés dans un endroit idyllique, par un après-midi merveilleux. Cela aurait été dommage de le maculer de sang, surtout si ce devait être le mien." (Corwin)

Règle n°1 : le MJ a toujours raison.
Règle n°2 : si le MJ a tort, se référer à la règle n°1.
avatar
Lena
Biologeek

Nombre de messages : 1125
Age : 31
Localisation : Sur l'ombre Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Heg le Ven 7 Mar 2008 - 16:37

En parlant de ça, comment ce porte la rédaction de ton post sur "d'un monde à l'autre" ?
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Lena le Ven 7 Mar 2008 - 16:44

Très bien, très bien...j'en suis à 2,3 pw mais je bloque un peu sur la fin, je m'y remettrais dans la soirée (il sera donc là...ce soir, ou demain dans le pire des cas...)

_________________
"Nous étions entrés dans un endroit idyllique, par un après-midi merveilleux. Cela aurait été dommage de le maculer de sang, surtout si ce devait être le mien." (Corwin)

Règle n°1 : le MJ a toujours raison.
Règle n°2 : si le MJ a tort, se référer à la règle n°1.
avatar
Lena
Biologeek

Nombre de messages : 1125
Age : 31
Localisation : Sur l'ombre Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Heg le Ven 7 Mar 2008 - 16:46

Ok, ok, ça roule, si t'as besoin d'un avis expert, n'hésites pas ^^.
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grain de Beauté

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum