[Merilith] Le poste de garde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Merilith] Le poste de garde

Message par Lena le Lun 8 Aoû 2011 - 17:37

Après des jours d'une chevauchée quasi ininterrompue, Bauwyn était arrivé en vue de Merilith avec un soulagement inhabituel. D'ordinaire, il évitait les grandes villes, leur préférant les villages de moindre importance. Mais cette fois, l'idée de la foule grouillante des rues de la capitale lui était plutôt agréable. Pendant son voyage, de fréquents regards vers l'arrière lui avaient appris que ses poursuivants, s'ils restaient à une distance respectable, n'étaient pas près de lâcher prise. En rase campagne, après tout, rien ne les y obligeait. Mais dans la plus grande cité de l'Eredherm, la donne ne pouvait que changer.

Lorsque le jeune homme arriva devant la porte ouest de la cité, le soleil se couchait à l'horizon et la file des personnes attendant d'entrer dans la ville n'était déjà plus très importante. Après un dernier regard vers le nuage de poussière témoignant de la présence persistante de ses poursuivants, Bauwyn mit pied à terre et attendit son tour avec une patience relative, s'efforçant de ne pas multiplier les coups d’œils vers l'arrière. Après une vingtaine de minutes qui lui parurent interminables, il se trouva face à deux gardes. Les deux devaient avoir une trentaine d'années, peut-être plus, et portaient un uniforme. Le plus jeune avait les cheveux blonds tirant sur le roux. Il était assis à une table, devant ce qui devait être un registre, et portait une plume dans sa main droite. L'autre était debout et semblait être le moins commode des deux. Ses cheveux et son bouc étaient roux et impeccablement taillés. Il toisa le voyageur pendant plusieurs secondes, son regard passa sur le cheval sans s'y attarder, puis il prit la parole.

"Veuillez décliner votre nom, la raison de votre venue ici et préciser si vous avez des armes, des objets magiques ou de valeurs."

_________________
"Nous étions entrés dans un endroit idyllique, par un après-midi merveilleux. Cela aurait été dommage de le maculer de sang, surtout si ce devait être le mien." (Corwin)

Règle n°1 : le MJ a toujours raison.
Règle n°2 : si le MJ a tort, se référer à la règle n°1.
avatar
Lena
Biologeek

Nombre de messages : 1125
Age : 31
Localisation : Sur l'ombre Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Merilith] Le poste de garde

Message par Grimoald le Lun 8 Aoû 2011 - 19:05

Bauwyn calcula rapidement dans sa tête le temps qui lui restait avant que ses poursuivants ne le rejoignent à la poterne. Si les deux gardes ne lui posaient pas trop de problèmes, il avait encore le temps de passer à l'intérieur de la ville ; s'il ne se trompait pas, ce serait juste, peut-être, mais faisable. Pour le reste, les longues minutes d'attente lui avaient amplement laissé de quoi prendre une décision sur l'attitude à suivre. S'il avait pu penser un moment requérir l'aide de la garde contre ses poursuivants, il avait préféré renoncer à cette option, surtout en considérant l'air assez peu amène de celui des deux plantons qui se tenait debout. Le temps d'expliquer la situation, pour peu que son interlocuteur se montre peu coopératif (et demander à un simple garde d'outrepasser les simples fonctions administratives qu'on lui avait assigné à la porte d'une cité, cela pouvait s'avérer difficile), voire qu'il commence à lui chercher des poux dans la tête (malgré le soin évident que Bauwyn prenait de sa personne !), tout cela laissait amplement le temps aux fous furieux de derrière de débouler au milieu de la foule. Mieux valait ne pas penser aux dégâts et aux conséquences d'un tel hourvari. Non, décidément, il avait pu tout à loisir peser le pour et le contre dans la file, et maintenant il était temps d'opter pour la sûreté et l'efficacité : répondre simplement aux questions d'usage, en allant au plus court, quitte à faire sauter quelques détails qui pourraient nécessiter de s'embarquer dans de trop longs développements explicatifs.

Adressant son plus jovial sourire aux deux gardes, en commençant par celui debout, puis en se tournant légèrement vers le blondinet assis en accentuant encore un tout petit peu plus la chose, le voyageur répondit d'un air dégagé :

"Je suis le père Bauwyn, pour vous servir, messieurs, prêtre de la grande déesse Ellyndia - bénie soit son nom et bénies ses voies. Je ne transporte pas d'armes, à moins que vous ne considériez comme tels cet innocent couteau de cérémonie et cette serpe pour le gui." (Bauwyn exhiba les deux objets.) "Pour le reste, quelques effets personnels, parchemins, talismans, mais rien qui doive vous inquiéter, comme vous pouvez le constater. Je vous devine suffisamment expérimentés pour bien voir qu'il n'y a rien là de dangereux pour l'ordre public. Mon pauvre luth a surtout une valeur... sentimentale, et un pauvre prêtre comme moi ne transporte guère plus que quelques piécettes. Quant à la raison de ma présence ici, eh bien, je dois me rendre au plus vite au Temple de la Déesse, pour certaine affaire qui requiert mes humbles compétences."

Toujours souriant, il acheva en écartant légèrement les mains, d'un geste indiquant à la fois qu'il avait dit tout ce qu'il avait à dire et qu'il n'avait rien à cacher, c'était l'évidence même.

_________________
"Then he explained that the name was the important thing for inspiring the necessary fear. You see, no one would surrender to the Dread Pirate Westley."
avatar
Grimoald
Charlotte Heigarts

Nombre de messages : 168
Age : 34
Localisation : En route vers de nouvelles aventures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum