Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Lena le Sam 3 Oct 2009 - 19:39

L'hiver ne semble pas vouloir s'achever. La neige était encore tombée cette nuit là, plus épaisse que jamais, recouvrant de son lourd manteau les rues et les chaumières du petit village de Thiercelieux. C'est dans cet atmosphère feutré que les villageois découvrirent au petit matin ce qu'il restait du corps de leur chef bien aimé, des petits bouts d'os épars et sanglants dispersés dans la neige à l'orée du petit bois jouxtant le village. Ce qu'ils redoutaient tant s'était produit. Les loups-garous étaient revenus à Thiercelieux. Et nul doute qu'ils ne partiraient pas avant d'avoir dévoré tous ses habitants.

A moins que les habitants ne se débarrassent d'eux en premier. Une poignée de villageois, loin de se laisser abattre par l'adversité, décidèrent de se réunir sur la place du village pour débattre de ce qu'il convenait de faire. Rapidement, les suggestions diverses se transformèrent en désaccords, qui eux-même virèrent à la dispute, qui faillit dégénérer en bagarre. Il apparut alors comme évident que la première chose qu'ils allaient de voir faire, c'était élire un maire, seul habilité à trancher en cas de litige...

_________________
"Nous étions entrés dans un endroit idyllique, par un après-midi merveilleux. Cela aurait été dommage de le maculer de sang, surtout si ce devait être le mien." (Corwin)

Règle n°1 : le MJ a toujours raison.
Règle n°2 : si le MJ a tort, se référer à la règle n°1.
avatar
Lena
Biologeek

Nombre de messages : 1125
Age : 31
Localisation : Sur l'ombre Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Azure le Sam 3 Oct 2009 - 21:19

Malgré le froid hivernal, Kyrie se dirigeait vers la place centrale du village. Un conseil exceptionnel s'y tenait en ce jour funeste. Elle apprit rapidement la nouvelle : le maire avait été retrouvé mort le matin même. Les autres commençaient à se disputer à qui serait le prochain maire.

D'un air inquiet, elle regarda son bébé qu'elle tenait dans ses bras, l'idée qu'il puisse lui arriver quelque chose car les loups-garous étaient revenus, la faisait frissonner. Ce bébé, seule trace de son mari disparu y'a quelques mois de ça, était sa seule raison de vivre maintenant.

Lorsqu'on lui demanda son avis sur les événements actuels, elle répondit d'une voix faible :


- J-je veux juste être en sécurité... C'est tout. Désolée de n'être d'aucune aide...

Voyant que les débats allaient continuer, elle finit par s'assoir près de la fontaine, sa présence au conseil étant obligatoire durant ces temps difficiles. Elle serra son enfant plus fermement que jamais, associant dans sa tête la mort du maire avec la disparition soudaine de son mari...
avatar
Azure
Prêtresse de la Secte des Adorateurs de Pastèque

Nombre de messages : 86
Age : 24
Localisation : ... Près de mon ordi ?

Voir le profil de l'utilisateur http://worldapart.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Starman le Sam 3 Oct 2009 - 21:42

Ce fut avec peine que Roger se dirigea en titubant vers la place du village, manquant à plusieurs reprises de tomber au sol, marmonant des "putains de 'culés!" intempestifs. Il avait été prévenu de la mort du maire par un de ses employés , et était parti en toute hâte assisté à la réunion, sans prendre le temps de mettre quoique ce soit pour cacher son torse qui, autrefois viril, ressemblait aujourd'hui plus à une motte de saindoux. Ainsi, ce pauvre Serge était....parti. Avec nostalgie, Roger se rappela les soirées passées ensembles, après le conseil municipal, et avec quel engouement ils enchaînaient bière sur bière avant de lancer les chopes sur les jeunes qui passaient. Que de bons moments, hélas à jamais révolus, à cause de ces saloperies de lynaco....lynacotr.....enfin bref, des ces saloperies de loup-garoux.
"Saloperies de 'culés", baffouilla-t-il, tout en arrivant enfin à destination.
Il constata rapidement que le conseil du village (nom pompeux donné aux quatre péquenots qui se mettaient en cercle au milieu de la place), tandis qu'à l'écart se tenait la jeune Kyrie...Ghoutteh? C'était ca, son nom? Il n'arrivait plus à se rappeler. L'alcool, sans doute. Sans y prêter plus attention, il se mêla au conseil. Les conversations, stériles comme toujours, tournaient autour de l'élection du maire, et de la possibilité qu'un loup garou soit parmi eux. La tendance naturelle des locaux à accuser les étrangers fut contrariée par le fait que le village,complètement consanguin depuis longtemps déjà , n'en avait plus vu depuis trois siècles au moins. Faut dire, qui voudrait vraiment habiter ici? Quand au vote pour la mairie , il n'avançait pas beaucoup plus vite. Décidant de négliger ce deuxième aspect, Roger constata très vite qu'il était impossible de déterminer à l'heure actuelle qui pouvait être un loup garou. Finissant sa bière , il fit la seule chose qui était acceptable en telle circonstance.
"Toi! J'suis sur que t'es qu'un salopard de loup garou, 'culé, s'exclama-t-il en désignant une personne prises complètement au hasard."

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Mélanie Mustang le Dim 4 Oct 2009 - 8:01

Roman, comme tous les autres villageois, se tut lorsqu'il entendit le vieux Roger crier "Toi! J'suis sûr que t'es qu'un salopard de loup-garou 'culé!" en montrant un jeune homme du doigt.
Les regards, effrayés, allaient du jeune homme à Roger, qui visiblement n'était pas au mieux de sa forme. Roman sentit l'angoisse des villageois à l'idée que Roger puisse avoir raison. Le jeune homme lui, ne semblait pas en mener large et regardait tous les villageois, l'inquiétude se lisant dans son regard.
Finalement, comme personne ne semblait décider à parler, Roman avança vers le jeune homme et posa une main sûre sur son épaule.
Il n'était peut-être qu'un simple menuisier, mais il fallait que quelqu'un fasse avancer les choses. Car l'élection d'un nouveau maire restait la priorité. Sans cela, la chasse aux loups-garous se ferait dans un fouilli indescriptible.

"Quelles preuves avez-vous, Roger?" demanda-t-il. "Quelle preuve avez-vous que ce jeune homme est un loup-garou? Il ne sert à rien de lancer des accusations ainsi. La première chose à faire, chose pour laquelle nous nous sommes réunis, est d'élire notre nouveau maire. Quelqu'un qui saura nous guider dans notre chasse aux loups-garous. Ensuite, nous essayerons de trouver comment détecter les loups-garous et comment nous en protéger!"

Les villageois semblèrent retrouver leur voix et acquiescèrent vivement aux paroles de Roman.

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Heg le Dim 4 Oct 2009 - 9:49

Brunhilde était mortifiée. Elle se tenait à l'écart du groupe, dans une venelle qui partait de la placette de Thierceleux pour aller se perdre entre les maisonettes et les quelques poulaillers qui consituaient le village. Son père, ce grand imbécile aviné, ce donait encore en spectacle !
Titubant d'un pied sur l'autre, à moitié nu, il tentait maintenant de se donner un air important, et accusait tous les gens présents d'être responsables du carnage, chacun son tour.

N'y tenant plus, elle jaillit au milieu de la maigre foule et pointa un index accusateur sur son géniteur.

"Et bien, puisque tu es plus intelligent et plus au courant que tout le monde, tu n'as qu'a la prendre, la place du maire !"
L'effet de surprise était assez réussi, tout le monde la regardait. Elle passa sa main enroulée de bandages laineux dans ses cheveux roux, et ajouta :
"Il n'était pas plus sobre que toi, de toute façon."
Contente de sa bassesse, elle lança un regard qui se voulait voluptueux au premier homme qui croisa son regard, et se trouvait être Roman, le charpentier.

"Bru'gnilde, 'spece de roulure ! Tu gnest qu'une catin, comme ta mère..."
De toute évidence, il n'avait pas envisagé d'être le successeur de son ancien compagnon de beuverie. Brunhilde était furieuse. Bientôt, c'était certain, elle se tirerai de se bled de tarés.
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Antonidas le Dim 4 Oct 2009 - 15:02

Nikolas regardez d'un air moqueur tous ces évènements, il venez juste d'arriver sur la place

" Bon , on élit le maire.... avant que je sais pas.... une Licorne vienne embrocher l'un d'entre nous ?"

à vrai dire Nikolas n'avait pas l'air convaincu par ces histoires de loup-garou
avatar
Antonidas
Sale Gosse

Nombre de messages : 261
Age : 27
Localisation : Oo

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wowhystory.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Scieszka le Dim 4 Oct 2009 - 21:16

Marie-Charlotte La Mothe de Serrefès fit la grimace en s'engageant dans les ruelles malodorantes et étroites qui conduisaient à la place du village. Dieu, quelle puanteur! Songeant qu'elle ne s'y ferait décidément jamais, elle sortit un petit mouchoir parfumé, et s'en couvrit le nez. Mais il fallait bien élire un remplaçant au maire, qui avait été retrouvé le matin même en pièces détachées, et comme elle venait d'atteindre sa majorité, elle devait participer au vote. Ses parents, les hobereaux du village, devaient la rejoindre rapidement.

Arrivée sur la place, elle fit une moue de dégoût à la vue du spectacle qui l'attendait. Roger, le coq de village, encore plus ivre que de coutume, accusait tour à tour tous les présents d'être des loups-garous, quand il n'accusait pas sa fille Brunhilde d'être une traînée. Il était à deux doigts de se rouler dans la neige boueuse qui crottait les bottes de tous les présents, et qui maculait à présent le bas de sa robe.

Il semblait du moins y avoir des personnes raisonnables dans l'assistance. Prenant la parole, elle choisit d'apporter son soutien à Roman, le charpentier, et au jeune Nikolas. Prenant la parole, elle dit d'une voix forte:

"Eh bien, qui est candidat? Votons à main levée, voulez-vous?"

Elle se dit que le charpentier et le jeune sceptique feraient tous deux d'excellents candidats. Et puis, ils étaient à peu près propres, eux, au moins...
avatar
Scieszka
Hadzuki Mustang

Nombre de messages : 500
Age : 34
Localisation : Entre deux volumes à lire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par tigrou66 le Lun 5 Oct 2009 - 21:19

Gisèle sentit son coeur se serait lorsqu'on lui apprit la mort du maire. Des souvenirs sombres l'envahir lui laissant qu'une certitude, ils étaient revenus et cette fois-ci ils ne repartiraient pas.

Pour l'heure, il était temps d'aller combattre le froid mordant d'une belle journée d'hiver pour se renseigner sur cet évènement terrifiant. Elle enroula son écharpe rose autour de son cou et mis son gros manteau trois fois trop grand pour elle. Du fait de sa petite taille, sa tête était à peine visible caché par le col du manteau et un bonnet noir.

Arrivée à la hauteur du petit groupe d'habitant, la petite vieille entendit le discour de Roger qui lui fit perdre la raison, elle fendit le groupe en courant comme une folle, ses mains décrépis tendues en l'air et se dirigea vers l'homme soupçonné d'être l'un d'entre eux. Eux qui n'avaient pas hésité à détruire sa vie, eux qui rendaient l'air si lourd et glaçaient les sangs dés que la nuit tombé, eux qui chassaient leur proie jusque dans leur drap.
Elle se jeta sur le pauvre homme et cria des insultes incompréhensibles pour les plus jeunes. Ses yeux exorbités rendaient son allure terrifiante et tout le monde remercia le ciel de ne pas voir son visage tordu par la terreur et la folie.

"Toi, c'est toi salogu tragada lok. cadar toulak chideloduc ..."

Roman, qui se tenait le plus prés de la vieille folle, la sépara de sa victime pour la calmer et lui demander son avis sur l'élection du nouveau maire afin de retenir son attention.

la vieille cracha sur l'homme soupçonné avant d'écouter Roman.

"fais ce que tu veux, maire ou pas maire qu'importe, ils vont tous nous tuer!!! plus on attend et plus ils ont le temps de nous cerner. Ils sont entrain déjà de choisir leur prochaine victime et toi, tu préfères bavasser au lieu d'agir!! tu fais peut être parti de leur groupe toi aussi. Si rassurant le jour, tu trompes la vigilence de pauvres brebis pour mieux les approcher et les tuer la nuit, salogu tragada lok!!!!"

la femme reprit de plus belle ses cris stridants en traversant la foule rendant la situation chaotique.
avatar
tigrou66
Maître de la Lumière

Nombre de messages : 167
Age : 31
Localisation : dans la forêt de guadapou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Eodwin le Mar 6 Oct 2009 - 20:51

Ce matin là, comme tous les matins d’ailleurs, Raven se réveillait dans des draps de soie certainement changés la veille. Comme tous les jours, l’un des vassaux de ses parents – de riches provinciaux de Thiercelieux, actuellement en voyage -, venait ouvrir les rideaux ornant les deux immenses baies vitrées de sa chambre.
Dans un long et gémissant bâillement le jeune garçon émergeait enfin … On lui servit un petit déjeuné copieux, qu’il ingurgita d’une traite, il avait une faim de loup. Pendant son copieux repas un autre serviteur lui faisait couler un bain avant de préparer ses vêtements, un manteau, une écharpe et des mitaines.
Tout aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. Raven avait bien eut connaissance de la mort du Maire, un ivrogne, mais, il ne s’en souciait pas plus que ça. A vrai dire, il aurait presque trouvé une certaine ironie dans ces évènements. Des lycanthropes …
Par ailleurs personne n’aurait osé annoncer au jeune enfant que cette nuit l’un des employés (un cuisinier) est mort, et que l’on a juste retrouvé sa carcasse dans une marre de sang en plein milieu du vasistas. Non, on avait nettoyé la scène, dans le plus grand des secrets.

C’est donc dans des vêtements bien chauds qu’il se rendait, un petit sourire aux lèvres, sur la place centrale, dans le feu de l’action comme il aimait le dire.
Il n’y avait pas grand monde, une femme et un nourrisson près d’une fontaine. Le charpentier, une vieille femme, et quelques autres habitants. Sans oublier bien sûr l’homme à la bouteille. C’est vers ce dernier qu’il avança. Une fois derrière lui, il tapotait son dos dans un « mogu mogu ». En réponse il n’eut le droit qu’à un grognement qui lui fit perdre l’équilibre. Voilà qu’il jonchait désormais le sol enneigé.
A nouveau dans une position de bipède, il s’insérait plus ou moins dans un coin, pour comprendre de quoi il retournait. La vieille femme, ou l’ancienne dirons-nous bavassait inlassablement que tout le monde pouvait être un loup garou … Qu’ils allaient tous mourir. Bien sûr le tout en hurlant.

Cette situation arrachait un ricanement à l’enfant (d’une dizaine d’années), qui pour autant s’empressa d’ajouter :

« Après tout, elle n’a pas tord, le prochain maire pourrait belle et bien être le meurtrier. Le dernier était peut être déjà l’un d’entre eux. Ca donne à réfléchir, mais ce n’est pas pour autant nécessaire d’hurler. »

La décontraction (la lucidité, ou peut être la bêtise ?) de Raven donnait à réfléchir. Après tout c’était peut être lui le loup … Ou peut être l’ivrogne, ou encore la vieille femme. Seul le charpentier lui paraissait trop honnête (bien que cette franchise à toute épreuve pourrait bien être que de l’hypocrisie). Puis il y avait la fille de l’ivrogne, ou encore la mère près de la fontaine … « Mouais », pensait-il.

avatar
Eodwin
Shalla

Nombre de messages : 65
Age : 27
Localisation : Entre ... une une pipette d'éthanol et fiole d'HCl

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Antonidas le Mar 6 Oct 2009 - 22:04

Le temps avancait et la cohue ne cessez de tapper sur le système de Nikolas , il sorti de sa réserve naturel et se mit tranquillement au milieu de la place, soudaint il cria très fort, Raven sursauta , Gisèle stoppa net ces affabulations , Roger eu un moment de lucidité et les autres avaient les yeux ecarquillés de voir Nikolas , leur boulanger si réserver d'habitude ce mettre de la sorte en avant.

" Arretez de paniquer , je pense que vos Loups-garous maudit de l'enfer veulent semer le chaos entre nous "

Gisèle repris alors ces gérémiades et dit " c'est le diiiiiiiiiableeeee "

Nikolas la regarde alors d'un air hautain et dit " Bouh , je suis l'antéchrist ... et je fait des petits-pains maléfique...." L'humour et le septicisme de Nikolas ne touchez pas tout le monde et il faut dire que sa phrase n'esquissa le sourire de personne.

" Allez en attendant que le Maire revienne , on va faire une pseudo-election démocratique "

Nikolas avait étudier certain truc a la Faculté de Hurlevent où on faisait des Assemblés Général pour savoir quoi faire lors des grande vague de Peste noire.

" Donnceuuuhhh ... On va faire un vote pour bloquer les loups-garous et elire un maire, cette election sera dans le cadre d'une convention collective solidaire qu'on va ecrire dans l'après midi".

Tout le monde était étonné par les mots savants et precurseur que lançait le solitaire boulanger.

Roger passait devant Nikolas , l'air de l'ignorer , Nikolas le regarda alors dans le jaune des yeux .


" Des objections très cher ?"

" Ecoute twa 'culé , T'as bougé! Ecout' s'pas toi qui est l'chef ici "

" Reprenons , le but est que les chiens-humains ne fassent pas la loi " il baillait en disant ça " donc on va elire un nouveau maire qui nous guidera sans doute dans un monde sans Vampire , Loup-Garou , Lepreuchone et autre Homme mi-ours mi-porc "

Sur cette déclaration , les gens commençait a reflechir a leur verdict , pour que tout le monde se lance et que Nikolas puisse enfin finir sa nuit , il se lança en premier dans son vote..

"Je vote pour Roman ce type sais garder la tête froide, et a les epaules pour assumer cette enorme responsabilité , et en plus c'est un fidèle client ."

Nikolas devait avoir manger un truc aujourd'hui , il avait la fibre politique , néanmoins en repartant vers l'extremité de la place il lança le mot " FRA _ TER _ NI _ TE " pour encourager les electeurs ... on a jamais su si cela avait eu un quelconque effet
avatar
Antonidas
Sale Gosse

Nombre de messages : 261
Age : 27
Localisation : Oo

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wowhystory.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Mélanie Mustang le Mer 7 Oct 2009 - 11:20

Roman resta un instant muet en entendant Nikolas se prononcer pour lui... Mais après tout, pourquoi pas? Après tout, en voyant ses voisins et les autres paysans du village, il était parmis ceux qui semblaient le plus pouvoir porter la responsabilité de maire sur les épaules.

"Vous postulez donc au poste de maire, Roman?" demanda le seigneur Raven.

"En effet, Monsieur" confirma le charpentier. "Quant à mon vote... eh bien..."

Bon, il ne pouvait pas voter pour lui... Alors pour qui allait-il voter? Il regarda un instant ses camarades... Quelqu'un qui avait du caractère... et surtout qui soit sobre... Une idée lui vint à l'esprit... Après tout, pourquoi pas? Ce serait peut-être une première mais qui sait?

"Je vote pour Bruhnilde."

Tout le monde le regarda avec de grands yeux à l'idée qu'il vote pour une femme. Le père de la jeune femme manqua de s'étrangler en avalant une nouvelle gorgée de ce qu'il avait dans sa bouteille.

"Eh bien oui" dit-il en haussant les épaules. "Il nous faut quelqu'un ayant du caractère, étant franc et capable de nous guider. Je ne doute pas que Brunhilde puisse tenir ce rôle à la perfection."

Il s'autorisa un léger sourire.

"Et puis je ne peux tout de même pas voter pour moi-même, n'est-ce pas?"

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par tigrou66 le Mer 7 Oct 2009 - 21:21

gisèle n'avait que faire de cette élection mais il fallait voter pour ne pas s'attirer la colère des autres habitants.
Elle regarda les gens qui l'entouraient et fixa un moment roman.

" toi je t'aime pas donc je vote pour brunhilde."
avatar
tigrou66
Maître de la Lumière

Nombre de messages : 167
Age : 31
Localisation : dans la forêt de guadapou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Azure le Mer 7 Oct 2009 - 23:04

Après un long moment en retrait, Kyrie s'avança pour donner sa voix à son tour, pas le choix, tout le monde votait, même les plus récalcitrants.

- Je suis de l'avis de Nikolas... Roman semble être plus taillé pour reprendre la fonction de notre regretté maire.. Si je devais justifier mon choix.. et bien... je ne saurais pas réellement quoi dire.. Mais, ça me semble être un choix raisonnable, vu qu'il semblait être volontaire. Donc ma voix va pour Roman.

Elle soupira un peu, ce n'était pas de son genre de parler autant. Surtout dans ce village rempli de personnes "au fort caractère", il était toujours difficile de s'y faire une place.
avatar
Azure
Prêtresse de la Secte des Adorateurs de Pastèque

Nombre de messages : 86
Age : 24
Localisation : ... Près de mon ordi ?

Voir le profil de l'utilisateur http://worldapart.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Heg le Sam 10 Oct 2009 - 9:57

C'était une situation tout à fait inattendue, mais qui n'était finalement pas pour déplaire à Brunhilde.

"C'est vrai, ça, pourquoi pas", dit elle en plissant malicieusement des yeux. "Je vote pour moi !"

Après tout, elle était bien aussi capable de prendre les bonnes decisions que cet imbécile de charpentier.
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Scieszka le Sam 10 Oct 2009 - 18:51

Marie-Charlotte soupira. Décidément, ces villageois étaient tous des rustres. Entre cette crasseuse de Brunhilde qui regardait tout le monde d'un air mauvais, son père dont l'odeur d'alcool augmentait de minute en minute, la vieille Gisèle qui, de toutes les manières, détestait tout le monde, et cette sotte de Kyrie qui serrait toujours son enfant contre elle, au bord des larmes, le village n'était pas tiré d'affaire. Sans compter que Nikolas ne croyait pas un instant à la thèse des loups-garous. Même s'il avait raison, il y avait toujours un meurtrier en liberté dans les parages.

"Bien, je vais voter pour Roman".

Le charpentier, malgré son air suffisant et trop propre sur lui pour être honnête, paraissait capable de garder son sang-froid. Autant voter pour lui, comme tout le monde: au fond, ça n'avait pas grande importance. Et puis lui, au moins, semblait connaître la signification du mot "bain".
avatar
Scieszka
Hadzuki Mustang

Nombre de messages : 500
Age : 34
Localisation : Entre deux volumes à lire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Eodwin le Dim 11 Oct 2009 - 12:58

Très rapidement, ils se sont tous mis d’accord sur la nécessité d’élire un nouveau maire. Un nouveau maire ou bien un Leader ?
Au final, ils voulaient peut être plus un Leader qu’autre chose. Au risque qu’il les manipule. Même ce qui ne croyaient vraisemblablement pas en cette élection votaient tout de même. Pour ne pas être mis à l’écart, ou peut être pour ne pas attirer sur eux une forme de culpabilité. Ou peut être tout simplement parce qu’ils se sentaient obligé de le faire.

Quoi qu’il en soit, malgré son jeune âge, Raven devait aussi faire porter sa voix, d’autant plus que ses propres parents n’étaient pas là pour le faire à sa place. Par contre il ne savait absolument pas vers qui se pencher. Il ne connaissait pas particulièrement les deux parties, et si l’un semblait être la « force paisible », l’autre pourrait tout aussi bien prendre des décisions salvatrices, elle serait peut plus à même de prendre des décisions objectives …
Après le vote de la quasi-totalité des personnes présentes, des regards suspicieux fixaient Roger et Raven. Roman les observait légèrement méfiant, et au contraire Brunhilde les regardait d’un œil plutôt mauvais. Un climat oppressant ma foi.
Au final pour se débarrasser de sa tâche le plus rapidement possible, Raven fit un banal tirage au sort. Pointant son doigt vers Roman puis vers Brunhilde au rythme d’une comptine. Pour finalement conclure dans un sourire :

« Je vote pour Roman. En espérant qu’il ne soit pas le méchant ‘loup’ »

Un vote consternant. Consternant.
avatar
Eodwin
Shalla

Nombre de messages : 65
Age : 27
Localisation : Entre ... une une pipette d'éthanol et fiole d'HCl

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Starman le Dim 11 Oct 2009 - 14:05

Malgré sa gueule de bois, Roger restait consterné par l'attitude de ses contemporains? Qu'espéraient-ils? Que le vote d'un maire allait changer quelque chose? De par son ancienneté, Roger avait lui-même connu beaucoup de crises. Et deux choses lui paraissaient évidentes. La première était qu'ils n'avaient aucun moyen sur de trouver qui était un loup garou pour l'instant. La deuxième était qu'il fallait rassurer les citoyens. Raison pour laquelle il avait choisi quelqu'un au hasard et l'avait désigné comme le loup. S'ils n'agissaient pas, même de façon stupide, ils allaient tous céder à la panique. Bon, la première chose à faire était de régler au plus vite cette histoire de maire. Il ne savait plus très bien où en étaient les comptes, mais il devait faire un choix. Après un bref instant de réflexion, il clama bien haut:
"Bon, moi j'vote pour Brunhilde. Une traînée pareille a toutes les qualitées nécessaires pour ce poste. Vrai, lors des réunions avec les lobbies, elle pass'ra son temps à se coucher en écartant les cuisses devant leurs propostions, et ain si elle relancera le commerce du plus vieux métier du mon de , la 'culée.

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Lena le Lun 12 Oct 2009 - 15:40

La vieille Ermeline se redressa sur sa chaise en bois de chêne, comme émergeant d'un profond sommeil qui avait toute l'apparence du dernier. Elle regarda l'assistance, l'air hagard. Et l'assistance la regardait. La vieille femme ne participait que rarement aux débats -elle était toujours en train de dormir de toute façon. Mais lorsqu'elle le faisait, ses paroles étaient toujours empruntes d'une grande sagesse et écoutées avec la plus grande attention.

La neige s'était remise à tomber en flocons épars. Tout le monde retenait son souffle, ou refermait le col de son manteau en pestant à voix basse sur cette sal'té d'vent qu'vous glace jusqu'à l'os z'auraient quand même pu choisir une autre saison pour s'pointer ces damnés loups-garous. Une fillette qui ne devait pas avoir plus de sept ou huit ans, toute maigrichonne, courut jusqu'à Ermeline. Sa longue cape mille fois rapiécée flottait au vent, ses cheveux noirs et gras s'échappaient d'un bonnet trop grand pour elle. Elle glissa quelques mots à l'oreille de la vieille femme qui hocha la tête dans un craquement sinistre avant de prendre la parole.


"Moi j'vote pour Brunhilde, parc'qu'y en marre qu'le maire soit t'jours un homme. L'prochain maire, ce s'ra une mairesse."

Puis elle referma les yeux et baissa la tête. Au bout de quelques minutes, un léger ronflement vint rompre le silence pesant qui avait commencé à s'installer. Les villageois se regardèrent. Tout le monde avait voté. Ils se tournèrent vers Brunhilde qui dissimulait, sans grande conviction, sa fierté d'avoir été élue première mairesse du village de Thiercelieux.

Et il était temps. L'après-midi touchait déjà à sa fin. Afin de fêter comme il se doit son écrasante et méritée victoire, la nouvelle mairesse de Thiercelieux invita chez elle tous les membres du conseil afin de les régaler d'un bon coq au vin, sans coq. Les effets de l'alcool étant ce qu'ils sont, peu avant dix heures, les villageois quittèrent leur hôtesse, pour certains à peine conscients, et rentrèrent chez eux, qui titubant à chaque pas, qui marchant en zig-zag, persuadé qu'il s'agissait en réalité du moyen le plus court de joindre deux points. Finalement arrivés à destination, tous s'endormirent rapidement, sans même prendre le temps d'enlever leurs vêtements. Tous, ou presque...

_________________
"Nous étions entrés dans un endroit idyllique, par un après-midi merveilleux. Cela aurait été dommage de le maculer de sang, surtout si ce devait être le mien." (Corwin)

Règle n°1 : le MJ a toujours raison.
Règle n°2 : si le MJ a tort, se référer à la règle n°1.
avatar
Lena
Biologeek

Nombre de messages : 1125
Age : 31
Localisation : Sur l'ombre Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Lena le Ven 23 Oct 2009 - 17:01

Le jour se leva enfin sur le petit village de Thiercelieux. Nikolas le Sceptique rentrait chez lui. Il s'était assoupi le nez dans la neige jusqu'à ce qu'un chien bienveillant le sauve de l'hypothermie en lui léchant le visage. Après quelques minutes de marche, il arriva devant la coquette mansarde de Marie-Charlotte La Mothe de Serrefès. Un doute terrible l'envahit lorsqu'il constata que la porte en avait été forcée. Enhardit par l'amour -ou par les dernières vapeurs d'alcool-, il entra et découvrit, dans le petit salon, les restes du corps de sa bien-aimée entourée de débris de boule de cristal. Le doute n'était pas permis, c'était l'oeuvre des loups-garous. De désespoir, il se petit-suicida en se taillant les veines avec une cuillère en argent massif.

Quelques heures plus tard, un villageois passa à son tour devant la coquette mansarde, et y découvrit les corps sans vie des deux amoureux. Il donna aussitôt l'alerte et, un à un, chaque membre du conseil déboulèrent sur les lieux du crime...

_________________
"Nous étions entrés dans un endroit idyllique, par un après-midi merveilleux. Cela aurait été dommage de le maculer de sang, surtout si ce devait être le mien." (Corwin)

Règle n°1 : le MJ a toujours raison.
Règle n°2 : si le MJ a tort, se référer à la règle n°1.
avatar
Lena
Biologeek

Nombre de messages : 1125
Age : 31
Localisation : Sur l'ombre Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Heg le Mar 27 Oct 2009 - 11:07

En tant que Maire, il était du devoir de Brunhilde de prendre une décision.

Oui, mais voilà, elle s'était présentée un peu pour rire et avait été la première surprise de son élection. Certes, Roger, son père, avait siége plusieurs décades au conseil municipal de Thiercelieux, mais ce qu'elle avait pu en observer, c'est que la fonction consistatait principalement à se pinter du matin au soir et d'y gagner, étrangement, le respect de ses administrés.

Les yeux rougis par la fatigue, elle dansait d'une jambe sur l'autre, piétinant la neige terne qui se trouvait au seuil de la demeure qu'elle venait de visiter. Elle n'avait jamais été tellement amie avec ce benêt de Nikolas ni avec la Mothe de Serrefès, mais elle était quand même un tout petit peu triste de les retrouver dans cet état. En plus, il semblait que la Mothe dissimulait, de son vivant, des pouvoirs qui auraient été bien utiles à l'enquête. Ah, quelle pitié !

Roger remontait son pantalon. Il venait de finir d'uriner contre un arbre voisin, et vint se replacer dans le cercle, constitué essentiellement des votants survivants de la veille. Suivant la tradition politique familiale, elle fit une déclaration :


"On ne sait pas qui d'entre vous à fait ça, bande de tarés, mais c'est vraiment gerbant. Personne ne s'est dénoncé, évidemment, mais je suis presque sûre que la coupable c'est toi, Kyrie !"
L'interessée, serrant son lardon contre elle, à l'étouffer semblait-il, recula de quelques pas et rougit sous les regards accusateurs de la foule.
"M... Moi ?"
"Fais pas l'innocente, la morue ! Tu crois que je marche, moi, dans ton petit numéro de victime ? Ben non ! Moi, j'le dis, qu'on la pende dès maintenant !"

Cette première déclaration en tant que maire avait fait son effet sur la population de Thiercelieux. Brunhilde était un peu rassuée sur la tenue de son mandat. Tant qu'elle resterait en vie.
avatar
Heg
Impératrice du Judas Nanas

Nombre de messages : 769
Age : 29
Localisation : In the sky with diamonds

Voir le profil de l'utilisateur http://reversedhighway.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Azure le Mar 27 Oct 2009 - 12:11

Attirée par le chahut près de la demeure de la Mothe de Serrefès, Kyrie entra pour y découvrir les restes du corps de sa propriétaire et de son amant. Ce fut un spectacle bien morbide.
Elle couvrit les yeux de son bambin tout en murmurant 2 ou 3 phrases pour les morts, ce qui était sensé leur permettre d'avoir un repos paisible du moins c'est ce qu'on lui avait appris.

La maire du village commença son discours puis finit par accuser sa personne.

Elle qui n'avait jamais rien demandé à personne, Kyrie était surprise par cette accusation sans fondements. Au bord des larmes, elle réussit à se contenir de justesse.

- Euh ? J-je pense que tu fais erreur... Surtout que tu es bien plus suspecte à mes yeux puisque.. Tu as voulu être maire, et ceux qui sont ici sont pour la plupart ceux qui ont voté pour toi hier. Quelle coïncidence.. n'est-ce pas..

Puis d'une voix plus forte

- Brunhilde !

Le bébé commença à pleurer. Kyrie dût laisser tomber son air d'avocat, pour redevenir la maman attentionnée qu'elle était, elle s'excusa longuement puis laissa les autres dans leur jeu de Cluedo sans indices.
avatar
Azure
Prêtresse de la Secte des Adorateurs de Pastèque

Nombre de messages : 86
Age : 24
Localisation : ... Près de mon ordi ?

Voir le profil de l'utilisateur http://worldapart.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Mélanie Mustang le Mar 27 Oct 2009 - 13:38

Encore sous le choc d'avoir découvert les deux cadavres, Roman écoutait, éberlué, les paroles de Brunhilde, accusant la pauvre Kyrie d'être responsable du massacre. Les dernières paroles de la jeune femme, visiblement toute aussi étonnée que lui, le firent réfléchir et il se demanda si elle n'avait pas raison.

"Brunhilde, comment peux-tu l'accuser sans preuve?" dit-il d'une voix grave. "Et puis s'il y avait bien une personne à suspecter, je suis d'accord pour dire que ce serait toi. Après tout, il n'y a qu'un loup-garou pour oser voter pour lui-même dans le genre de situation que nous vivons."

Son regard se tourna un instant vers la maison dans laquelle les deux amants reposaient pour toujours.

"Et je dois avouer que la mort de ces deux personne en particulier me fait penser que tu pourrais tout à fait être un loup-garou. Après tout, ils avaient tous les deux voté pour ma nomination au poste de maire. Tu en as profité pour faire d'une pierre deux coups. Non seulement tu te débarrassais de deux opposants, mais en plus tu te débarrassais de la seule personne capable de te dénoncer à tout le reste du village. Tout le monde sait que cette défunte femme avait des pouvoirs particuliers."

_________________
[size=12]Future romancière
avatar
Mélanie Mustang
Généralissime Autoritaire

Nombre de messages : 1471
Age : 29
Localisation : Devant mon PC, Senlis, Oise, Picardie, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers (assez précis?xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://melanie-lemaire.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Eodwin le Mar 27 Oct 2009 - 21:46

En ce beau matin hivernal, Raven se réveillait non pas dans ses draps de soie, mais plutôt sur un divan (tout juste assez grand pour lui) drapé d’un tissu cotonneux. Tout en se frottant l’œil gauche, il se plaignait d’un goût acre sur son palais.

Sautillant dans la neige vers le lieu d’où provenait les cris, le jeune garçon se demandait qui avait bien pu céder sous les crocs du ou des loups garous. Car en définitive, il ne savait pas plus que ses compagnons d’infortunes combien ils étaient ni se qui pouvait bien leur passer par l’esprit au moment de choisir leur victime.
Il fut surpris lorsqu’il constata qu’il n’y avait pas un mais deux morts. Quoi qu’étrangement le second n’est pas l’air aussi amoché que le premier. Près de sa boule de cristal gisait son « corps » - s’il était encore possible de le qualifier ainsi – sans vie, livide. Il s’agissait de la voyante du village et de Nikolas, l’homme de la veille.

Mais avant même qu’il puisse s’insérer correctement dans le groupe, Raven subissait les foudres et les angoisses des adultes. « C’est toi », « Non c’est toi ! » … Consternant … D’autant plus qu’aucun de leurs arguments ne tenaient véritablement la route. Kyrie et son bambin, ce dernier ne l’innocentait pas, loin de là. Peut être que ce mignon petit bout de chou n’était autre qu’un louveteau assoiffé de sang.
Quand à Brunhilde, certes les deux morts ne faisaient que l’inculper un peu plus, mais pas tant que ça car au final …

« Au final, certes la mort de ces deux personnes justifierait pleinement que Brunhilde soit un loup garou, mais pas moins que je n’en sois pas un … D’ailleurs si on inverse ta logique Roman, tu aurais tout aussi bien pu les tuer pour asseoir la culpabilité de Brunhilde, et de ce fait la condamné. Par la suite ses électeurs auraient certainement revu leur jugement et fait de toi leur maire. Maire en qui ils auraient une totale confiance, bien trop certain qu’ils ne pourraient pas faire la même erreur deux fois de suite. Par ailleurs les capacités de cette femme aurait pu mettre dans l’embarra toutes les personnes de ce conseil … »

Des accusations plutôt absurdes, certainement liées au stress de l’instant, pensait-il. Il espérait que malgré son âge, ses mots ne raisonneraient pas comme les jacassements d’un gamin bien trop impétueux.
avatar
Eodwin
Shalla

Nombre de messages : 65
Age : 27
Localisation : Entre ... une une pipette d'éthanol et fiole d'HCl

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Starman le Sam 31 Oct 2009 - 23:25

Se grattant une partie spécifique à son genre de son anatomie, Roger laissa échapper un rôt sonore, insensible au froid hivernale, malgré son fier torse, poilu mais nu. Il était certes possible que l'un des candidats soit un lycanto... trucmuche, là, cependant, aurait-il vraiment été sensé de la part de ces monstres de prendre la place de maire? Les évènements actuels prouvaient bien que la façade de respectabilité, supposée protéger la créature, n'était pas vraiment si efficace, et pouvait au contraire se retourner contre lui. Mais il ne pouvait pas dire que sa fille était au-dessus de tout soupçon. Cela faisait longtemps qu'ils ne se parlaient plus vraiment, mais il avait été surpris de sa soudaine ambition de maire, sans compter cette tentative de destabilisation le jour précédent. Cependant, sa propre fille, était-ce possible? Il poussa un soupir. Il savait qu'il n'aurait pas dû mettre en cloque cette tenancière de bar, morte trop opportunement écrasée par une crois en allant à la messe. 'Culée de catho, aussi celle là. Pouvait-il avoir.....
Non, le coupable est sans doute plus opportunément caché quelque part, cherchant à ne pas se faire remarquer. Qui pouvait être le plus au-dessus de tout soupsçon que cette jeune fille, mère d'un enfant sans être mariée, ce qui en faisait certes une catin sans nom, créature de satan, mais rendait plus difficile à croire sa possible vraie nature? Se décidant enfin, et espérant que ses doutes seraient vite levés, il annonça bien fort:
"Nan, moi aussi, j'dis que c'est cette Kyrie, là. Et pas la peine de me parler de l'absence de preuves, 'spèce de couille molles, ajouta-il en se tournant vers ce faible de Roman."
Il le savait. Un choix devait être fait. même s'il était mauvais. C'était la seule façon de ne pas imploser la communauté.

_________________
"The first step in making a costume to fool people into thinking you're a man without a moustache, is not to construct a fake moustache."
avatar
Starman
Chroniqueur Cosmique

Nombre de messages : 682
Age : 28
Localisation : Up, Up, and Awayyyyyyyyyyyy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par tigrou66 le Mar 3 Nov 2009 - 17:21

La vieille folle avait attendu que chaque habitant s'exprime avant d'annoncer son avis. Elle savait que tout le monde la considérait comme une cinglée, inapte à tenir un jugement fiable et censé, cependant son devoir en tant que citoyenne passait avant tout.

Se levant péniblement du rocher où elle s'était assise, elle lança avec une voie stridante et une grimace répugnante qu'on pende la femme et qu'on brûle son rejeton maudit.
Puis elle retomba dans le silence et se laissa doucement tomber sur son rocher en attendant la suite du spectacle lugubre.
Elle croisa les mains et invoqua de multiples prières pour obtenir la clémence de dieu ainsi que sa lumière afin de débusquer tout ces monstres, puis elle leva les yeux et contampla l'exécution.
avatar
tigrou66
Maître de la Lumière

Nombre de messages : 167
Age : 31
Localisation : dans la forêt de guadapou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loups-garous de Thiercelieux, première édition

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum